Retour haut de page
Quatorze touristes ont été attaqués le 24 novembre dans le Parc National de la Montagne d'Ambre
Quatorze touristes ont été attaqués le 24 novembre dans le Parc National de la Montagne d'Ambre

Quatorze touristes attaqués par une bande de malfaiteurs armée de Kalachnikovs dans le Parc de la Montagne d’Ambre, tel est le dernier épisode d’une série qui commence à devenir longue et compromet sérieusement le tourisme, la première activité économique du nord de Madagascar

Alors que tous les regards sont tournés vers les élections présidentielles et législatives, étapes clés dans le processus de sortie de crise qui devrait mettre fin à plus de quatre années de crise, les actes d’agressions se multiplient envers les rares touristes qui continuent à visiter le nord de la Grande Île et offrent pourtant une petite bouffée d’oxygène à une économie en berne. Les autorités régionales et les opérateurs touristiques sont contraints de prendre des mesures drastiques pour assurer la sécurité des voyageurs.

Quatorze touristes attaqués dans le Parc de la Montagne d’Ambre

Dans la matinée du 24 novembre vers 11h, le quatrième groupe de touristes et leur guide étaient à 200 mètres du croisement du gîte d’étape et du petit lac dans le célèbre Parc National de la Montagne d’Ambre lorsque sept bandits ont surgi et les ont menacé avec des armes. Trois avaient des armes à feu, l’un des touristes parle de fusil qui ressemblerait à une mitrailleuse avec deux chargeurs, deux autres avaient des armes blanches tandis qu’un des leurs avait un sac. Sous la menace de leurs armes, ils ont alors dépouillé les touristes de leurs appareils photos, tablettes, Smartphones, bijoux, et d’importantes sommes d’argent qu’ils avaient sur eux… jusqu’aux lunettes de soleil. Quelques minutes avant cette attaque du quatrième groupe, d’autres touristes ont été attachés avec « des scotchs d’emballage » selon leur guide qui a couru donner l’alerte au gîte d’étape. Tous les objets de valeur ont été dérobés. Au total 14 touristes dont la plupart des Français se sont faits attaquer pendant cette matinée du dimanche. Les véhicules ont ramené les touristes à l’entrée du parc vers midi. Les éléments de la gendarmerie sont arrivés vers 13h30 avec des employés de Madagascar National Parks. Les malfaiteurs ont donc eu tout leur temps pour disparaitre dans la nature. Durant l’après-midi, les touristes ont été entendus par les gendarmes du peloton 30 et de Camp Pardes à Antsiranana. Beaucoup ont eu du mal à contenir leurs impatiences après le choc qu’ils venaient de subir. D’autres ont parlé de plaintes contre le parc qui n’assure pas la sécurité des visiteurs, comme ils en sont en droit de l’attendre. Les chauffeurs, guides et tour opérateurs sont très inquiets de l’impact que cette nouvelle attaque (après celles d’il y a quelques semaines dans l’Ankarana et déjà à la Montagne d’Ambre) va incontestablement avoir sur leurs activités. Il est à noter qu’un guide a affirmé que parmi les bandits il y en avait qui parlaient le dialecte tsimihety, malgache officiel et dialecte du nord. Après cet incident, qui heureusement n’a toutefois fait aucun blessé, le consulat général de France a lancé un appel à tous les ressortissants français à faire preuve de vigilance et à ne pas fréquenter ces zones à risque « tant que la criminalité n’est pas neutralisée ».

Une série qui commence à devenir longue
Une série d'agressions de groupes de touristes ont eu lieu en un peu plus d'un mois
Une série d'agressions de groupes de touristes ont eu lieu en un peu plus d'un mois

Cet incident n’est malheureusement pas isolé, mais fait suite à une série de faits similaires : le dimanche 20 octobre une famille française a été agressée dans des conditions similaires dans le Parc de la Montagne d’Ambre par un groupe de quatre hommes aux visages dissimulés par des cagoules qui ont surgi de la foret en les menaçant avec leur fusil, leur machette ainsi qu’une grenade avant de s’emparer de tous leurs objets de valeur ; le 3 novembre, c’est un couple de touristes qui s’est fait dérober tous ses effets personnels pendant qu’il se baignait aux Trois Baies ; le 11 novembre en tout début de matinée, c’est un groupe important de touristes, et de nationalités confondues qui a été pris pour cible par des bandits armés au cœur du Parc National de l’Ankarana et dépouillés de tous leurs effets personnels.
Ces agressions ont été fortement médiatisées par les médias internationaux dont l’attention a été attirée par les événements récents de Nosy Be qui ont vu une foule en colère lyncher trois personnes dont deux étrangers sur des accusations sans preuve qui sont désormais avérées totalement fausses. L’impact de cette série de faits rapportée avec le sensationnalisme de rigueur dans ces publications risque de porter un coup fatal au tourisme qui a déjà énormément souffert de l’insécurité engendrée par l’instabilité politique que connait le pays depuis 2009. Principale pourvoyeuse de devises de la région, et générant de nombreux emplois, cette activité est pourtant essentielle à l’économie et les efforts constants des divers organismes en charge comme le Ministère du Tourisme, l’Office National et les Offices régionaux risquent d’être réduits à néant si une solution à la multiplication de ce type d’agression n’est pas trouvée rapidement.

Mesures de sécurité renforcées

Le commandant de la compagnie de gendarmerie d’Antsiranana, Lova Andrianasolo, qui dirige l’enquête sur l’attaque de ce week-end dernier à la Montagne d’Ambre a affirmé dans un point presse « qu’il faudrait installer des forces de l’ordre dans les sites fréquentés par les touristes ». Dans l’immédiat, l’Office Régional du Tourisme de Diego Suarez, en concertation avec la direction des Parcs Nationaux de Madagascar (MNP) a largement diffusé un communiqué et a décidé de mettre en place des escortes pour accompagner les visites des différents parcs et sites les plus fréquentés par les voyageurs dans le Nord (voir en encadré). Si cette initiative est louable, il est tout de même regrettable que la charge en soit imputée aux touristes, grevant encore un peu plus la compétitivité de l’offre de la région dans ce secteur.

■ 

Communiqué de l'Office du Tourisme de Diego Suarez

Suite aux attaques répétées sur des touristes dans les Parcs Nationaux dans le nord et afin d’assurer la sécurité des visiteurs, l’Office Régional du Tourisme de Diego Suarez et les Directions des Parcs concernées ont pris les dispositions suivantes pour effet immédiat :
- Pour le Parc de la Montagne d’Ambre : visites règlementées
Heures de visite : le matin : 8h et 10h30 ; l’après midi : 14h
Seul deux circuits seront ouverts aux visiteurs.
- Pour les trois sites : Montagne d’Ambre, les Tsingy rouges, l’Ankarana :
Les visiteurs seront accompagnés de deux agents de la Gendarmerie Nationale.
Pour indemniser ces agents, une participation de trois mille ariary (3 000 Ar.) par voiture sera perçue à l’entrée de ces sites.
Durant la visite, il est conseillé aux visiteurs de ne pas apporter des objets de valeurs (argents liquide, bijoux…).
Pour tous renseignements complémentaires, veuillez contacter :
L’Office Régional du Tourisme de Diego Suarez - Tel : 033 05 306 32 - Mail :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Parc National de la Montagne d’Ambre - Tel : 033 28 469 09
Parc National de l’Ankarana - Tel : 032 04 094 10

Commentaires   

+2 # didier 26-11-2013 19:15
maintenant que le chef de région est un militaire, il n'a qu'à mettre ses soldats au travail. Si les malfaiteurs ont des armes de guerres, ou ce sont des soldats malgaches, il n'a qu'à les trouver, ou bien il y a des entrées d'armes en fraude dans notre pays. Ce 2ème cas risque de nous amener à pire que du racket, un véritable conflit armé.
+3 # mourrain 26-11-2013 19:52
BONJOUR
Je dois venir en vacances à diego prochainement .pouvez-v vous me dire si je peux venir en toute sécurité. faut-il reporter mon voyage?
cordialement
-1 # very_ jerry 27-11-2013 12:10
Il n'y a pas de danger à Diego, sauf si pour des intérêt politique, quelqu'un juge important de mettre le doute sur la sécurité dans la région. D'ailleurs cela n'etonne personne, si ces fouteurs de troubles seraient des gens formés directement par l'armée. Pour faire du bruit, ils s'attaquent aux Parks touristiques.
-16 # lama 27-11-2013 22:15
si vous venez foutre le bordel labas restez la ou vous etes car vous pouviez mal finir. diana est reserve aux diegosuaresien ou la charia doit etre applique vive le federalisme en plus les touristenes ramene le sida viole nos femmes
-1 # bakou 27-11-2013 22:22
marre de bourzany qui prende les provinciaux de seconde zonze basta :: changer d abord totu les employes merinas qui bossent a air mad et ambassades car ca ne represente pas le pays en plus a l etranger ces gens toujours entre eux et pensent qu eux basta
en plus sur RFI un fils de ministre merina trafic les tortues malgaches en asie cest n importe quoi changer tout et partager le pouvoir et richesse aux autres et considererles autrs jeunes diplomés de diana car ils sont competent sinon il faut federer le nord on peut assumer notre autonomie
-1 # Faizy 28-11-2013 13:19
Izikoa anarô nahay/nagnano. Borizany avy aminarô agny io hampianatra anarô raha tsy hainarô. Sharia ce n'est pas gasy, ajojo mipetraka à Diego tsy gasy fa mpiavy bôka kômôro koa. Ampiasà jery fa tsy magneky manipuler-ny olo magnaraka edy. Karaha aomby andesigny L abattoir.
+3 # angelu 30-11-2013 11:18
Citation en provenance du commentaire précédent de lama :
si vous venez foutre le bordel labas restez la ou vous etes car vous pouviez mal finir. diana est reserve aux diegosuaresien ou la charia doit etre applique vive le federalisme en plus les touristenes ramene le sida viole nos femmes

la charia à diégo, madagascar n'est pas musulman
# varatraza 02-12-2013 08:16
Citation en provenance du commentaire précédent de lama :
si vous venez foutre le bordel labas restez la ou vous etes car vous pouviez mal finir. diana est reserve aux diegosuaresien ou la charia doit etre applique vive le federalisme en plus les touristenes ramene le sida viole nos femmes


Ca serait bien que ce genre de commentaire débile soit viré de ce forum, il n'y a pas un modérateur?

"Diana au Diegosuareziens ", mais vraiment ne pas avoir de cerveau pour écrire pareilles conneries!!

La charia à Diego??? C'est pas demain la veille: l'islam de Diego, c'est à la mosquée Vendredi, et à la bière le Samedi soir... mdr

Réponse à Mourrain: Venez à Diego, il n'y a pas vraiment plus de problèmes qu'ailleurs, il faut juste faire plus attention qu'autrefois... Les parcs sont désormais sécurisés, même si celà impose des restrictions horaires... Quant à se faire dépouiller de ses affaires sur une plage quand on se baigne, ce n'est pas vraiment une exclusivité de la région, et ca ne vaut vraiment pas la peine de le mentionner. Aux trois baies, cela arrive deux ou trois fois par AN sur des milliers et des milliers de visiteurs... Si les journaux Francais mentionnaient ce genre de faits-divers sur le sol de France, les quotidiens feraient 200 pages!!!

Et rassurez vous, le commentaire débile cité plus haut n'est pas représentatif de la mentalité de Diego, les étrangers sont les bienvenus pour 95% de la population, sauf pour les trafiquants de bois précieux ou d'animaux, qui ont tout intérêt a ce que la profondeur des parcs ne soit pas visitée... sauf par eux.
-2 # bakola 02-12-2013 08:36
Citation en provenance du commentaire précédent de varatraza :
Citation en provenance du commentaire précédent de lama :
si vous venez foutre le bordel labas restez la ou vous etes car vous pouviez mal finir. diana est reserve aux diegosuaresien ou la charia doit etre applique vive le federalisme en plus les touristenes ramene le sida viole nos femmes


Ca serait bien que ce genre de commentaire débile soit viré de ce forum, il n'y a pas un modérateur?

"Diana au Diegosuareziens", mais vraiment ne pas avoir de cerveau pour écrire pareilles conneries!!

La charia à Diego??? C'est pas demain la veille: l'islam de Diego, c'est à la mosquée Vendredi, et à la bière le Samedi soir... mdr

Réponse à Mourrain: Venez à Diego, il n'y a pas vraiment plus de problèmes qu'ailleurs, il faut juste faire plus attention qu'autrefois... Les parcs sont désormais sécurisés, même si celà impose des restrictions horaires... Quant à se faire dépouiller de ses affaires sur une plage quand on se baigne, ce n'est pas vraiment une exclusivité de la région, et ca ne vaut vraiment pas la peine de le mentionner. Aux trois baies, cela arrive deux ou trois fois par AN sur des milliers et des milliers de visiteurs... Si les journaux Francais mentionnaient ce genre de faits-divers sur le sol de France, les quotidiens feraient 200 pages!!!

Et rassurez vous, le commentaire débile cité plus haut n'est pas représentatif de la mentalité de Diego, les étrangers sont les bienvenus pour 95% de la population, sauf pour les trafiquants de bois précieux ou d'animaux, qui ont tout intérêt a ce que la profondeur des parcs ne soit pas visitée... sauf par eux.

tu sais rien de diego on veut pas d evangeliste bourzany qui ramene le porc qui pue a bazarikaley basta il faut restituer la place du travail au diego suaresien les autres comme les mouzouguou et merina ne gacher pas notre vie
# bakola 02-12-2013 08:42
Citation en provenance du commentaire précédent de angelu :
Citation en provenance du commentaire précédent de lama :
si vous venez foutre le bordel labas restez la ou vous etes car vous pouviez mal finir. diana est reserve aux diegosuaresien ou la charia doit etre applique vive le federalisme en plus les touristenes ramene le sida viole nos femmes

la charia à diégo, madagascar n'est pas musulman

cest la seule issue pour un pays en voie de dislocation bientot le federérevient comme d habitude tjrs les memes a la présidence cest quoi ce pays diriigé par des bourzany eux qui ont chassé nos ancetres dans les grottes de l ankarana qu il reconnaissent leur FAUTE HONTEUSE apres on verras qu il accepte que a mada il d autre ethniesapresle pays avances et que tous les malgachesoient representé dans les administration a létranger (ambassade) et et aussi ouvrir une autre compagnie aerienne étragere qui va concurrencer airmad car cest cherah quand un pilote issu des autres province je pense il que deux sur 10
+1 # chateau 21-12-2013 22:12
Je voudrais témoigner d'un passage à Diego, au mois d'aout dernier, je n'ai rencontré que des gens très bien, très corrects et sympathique, et jamais je me suis senti en insécurité, j'ai discuté avec beaucoup de gens, pris le taxi brousse, le touc touc, acheter des souvenirs, j'ai vu la pauvreté bien sûr, je l'ai respecté, tous ces gens étaient très dignes, j'ai aimé parler avec eux, je retournerai à Madagascar, c'est un beau pays et un peuple qui doit se relever, il faut les encourager, ils le méritent Merci à tous joël

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

Diego Immo

Les Petites Annonces

PetitesAnnonces-DiegoSuarez.com
Le Site d'Annonces Gratuites du Nord de Madagascar

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Dimanche
MD316/144(AT7)
Arrivée Départ
ANTANANARIVO O6h00
ANTSIRANANA 07h55 08h55
DZAOUDZI 10h05
MD145/317(AT7)
Arrivée Départ
DZAOUDZI 11h05
ANTSIRANANA 12h15 13h15
ANTANANARIVO 15h15

Tous les horaires

La Vahinée
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2017