Retour haut de page
Piquet de grève au Tribunal d'Instance d'Antsiranana
Piquet de grève au Tribunal d'Instance d'Antsiranana

Les 42 greffiers du tribunal de première instance, de la cour d’appel, du tribunal administratif et financier d’Antsiranana sont en grève depuis le 9 mars 2015. Une solidarité avec les greffiers de tout Madagascar qui demandent à ce que leur carrière soit mieux gérée et que 600 000 ariary d’indemnités leur soient octroyées

Les greffiers sont en grève, tout comme la dernière fois, le service minimum n’est pas assuré. Depuis lundi 9 mars et mardi 10 mars, toutes les procédures d’ordre judiciaire et administratif sont bloquées. Un médecin qui constitue son dossier pour participer à un concours de spécialisation est rentré bredouilles. « Le dossier de candidature est à déposer avant vendredi et il me reste à obtenir mon extrait de casier judiciaire auprès du tribunal de première instance. J’espère que cette histoire de grève sera résolue d’ici peu » déplore-t-il.
Les revendications du syndicat des greffiers sont identiques à celles de 2012 et 2013, une partie a été accordée pendant la Transition. Les greffiers réclament maintenant que soient exécutés le reste, soit la plus grande partie de ces revendications.  
Les greffiers demandent à ce que l’évolution de leur carrière se fasse systématiquement tous les cinq ans. Razamany Désiré, délégué du syndicat des greffiers d’Antsiranana explique « les greffiers sont formés par l’école nationale de la Magistrature et des Greffes. Pourtant à chaque recrutement, il y a toujours des gens qui viennent on ne sait d’où et qui sont nommés aux postes importants (greffiers en chef des services judiciaires ou greffiers en chef concepteurs). Ils n’ont ni qualification ni diplôme de l’ENMG (Ecole Nationale de la Magistrature et des Greffes). Pendant ce temps, certains d’entre nous sont en poste depuis des années et n’avancent pas dans leur carrière».Les greffiers demandent alors l’annulation de la nomination de ces recrutés qui n’ont pas suivi de formation. Ils sont catégoriques « il ne doit pas y avoir de recrutement de greffiers contractuels. Le greffier est formé par l’ENMG ».
Les greffiers avancent que tout comme les magistrats, leur profession comporte aussi des risques. Ils demandent donc à ce que leur soient octroyés des indemnités. Avec d’autres contraintes de la profession qui nécessitent indemnisation, le montant serait de 600 000 ariary. La transition leur a accordé 100 000 ariary. Les greffiers acceptaient que leurs autres réclamations soient étudiées durant la quatrième République. Razamany Désiré avance qu’un dialogue s’est installé le 9 mars entre le syndicat des greffiers de Madagascar et le ministère de la Justice, mais aucun compromis n’a été trouvé.

■ V.M

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

Diego Immo

Les Petites Annonces

PetitesAnnonces-DiegoSuarez.com
Le Site d'Annonces Gratuites du Nord de Madagascar

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Mercredi
MD314/317(AT7)
Arrivée Départ
ANTANANARIVO 06h00
SAMBAVA 07h30 08h05
ANTSIRANANA 08h50 09h25
ANTANANARIVO 11h25

Tous les horaires

La Vahinée
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2018