Retour haut de page
Les passagers se sont rendus à l’agence d’Ewa Air à Diego Suarez, sans obtenir plus d’information sur les vols
Les passagers se sont rendus à l’agence d’Ewa Air à Diego Suarez, sans obtenir plus d’information sur les vols

Suite à l’annulation des vols du 7 et 9 janvier, plus de 70 passagers pour Mayotte sont bloqués à Antsiranana. Outre le fait que la compagnie Ewa Air n’a pas pris en charge les frais que génèrent des séjours supplémentaires à Antsiranana, le visa de plusieurs passagers ne tardera pas à expirer

Tous les passagers censés voyager dimanche 7 janvier sont restés sur place. Il en est de même de ceux qui devaient partir par la même compagnie le 9 janvier. Les passagers soutiennent n’avoir pas été informés de la cause de l’annulation de vol et de la date de prochains vols. Ils restent à l’aéroport à attendre que les vols reprennent. Le 10 janvier les passagers étaient restés de 7 h du matin à 17h à l’aéroport Arrachart d’Antsiranana espérant partir. Un avion d’Ewa Air a effectivement atterri à l’aéroport, mais au lieu d’embarquer les passagers pour Mayotte, l'avion a amené des passagers d’Air Madagascar à Antananarivo. Les voyageurs étaient déçus, fatigués sans être informés de la situation. Pendant ce long moment d'attente à l’aéroport ils n’ont reçu ni à boire ni à manger… un moment difficile pour les voyageurs, surtout pour ceux avec des enfants. Jeudi 11 janvier, l’agence d’ Ewa Air était inondée de voyageurs fortement stressés, ceux qui se trouvaient dans le bureau criaient de plus en plus fort. Des clients posaient des questions par rapport au programme de vols sauf qu’il leur fallait attendre des informations de l’agence mère à Antananarivo. Le communiqué d’Ewa Air indique qu’en raison « des mauvaises conditions météorologiques sur la région de Diego Suarez, la compagnie a dû procéder à des modifications de son programme de vols sur la ligne Mayotte-Diego Suarez pour les journées des 9 et 10 janvier 2018. En effet, des vents fort dépassant les limites autorisées subsistent sur Diego Suarez, et rendent quasi impossible l’atterrissage. » Samedi 13 janvier, quelques passagers ont pu embarquer et rejoindre la Capitale, mais la situation est loin d’être réglée. Pour ce qui est de l’absence de prise en charge des malheureux voyageurs, au journal Mayotte Hebdo, le directeur d’Ewa Air, Ayoub Ingar soutient «la réglementation européenne dit qu'en cas de catastrophe ou phénomène naturel, nous n'avons pas à le faire». Ce dernier affirme que la compagnie se mobilise pour trouver des solutions. Au même journal, il indique « On a ouvert notre cellule de crise. Nous devons jongler avec les appareils et l'équipage, tout en respectant les règles, et en assurant le programme régulier. Tout le monde est mobilisé. »

■ C. Angeline

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

Diego Immo

Les Petites Annonces

PetitesAnnonces-DiegoSuarez.com
Le Site d'Annonces Gratuites du Nord de Madagascar

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Lundi
MD316/317(AT7)
Arrivée Départ
ANTANANARIVO 06h00
ANTSIRANANA 07h55 08h30
ANTANANARIVO 10h30

Tous les horaires

La Vahinée
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2018