Retour haut de page

Les trois malfaiteurs étaient, chacun armé de coupe-coupe. Ils se sont introduits dans le bâtiment et n’ayant pas parvenu à ouvrir le coffre-fort, ils ont emporté du matériel téléphonique et informatique

Tout s'est déroulé dans la nuit de lundi à mardi 29 août. A son habitude, il y a un temps où le gardien s’absente chaque soir pour une livraison. Et quand le chef d’agence n’est pas sur les lieux, une dame avec sa fille de 4 ans séjournent dans son appartement, situé au-dessus de l’agence.
Près de 10 minutes après le départ du gardien, les bandits sont rentrés par la porte principale qui était pourtant fermée par un cadenas. Rapidement, les trois bandits portant des cagoules et armés de coupe-coupe « 3 canal » sont arrivés dans l’appartement. Ils ont fait agenouiller la dame et ils ont menacé de s'en prendre à elle et à sa fille si elle criait. Ils ont arraché un rideau de la chambre et l'ont utilisé pour ligoter la femme. Les bandits ont demandé, sous la menace, où se trouvait la clé du coffre-fort, mais celle-ci n’étant pas capable de dire où elle se trouvait ont demandé aux bandits d’emporter ce qu’ils voulaient sans leur faire de mal, à elle et sa fille. Les malfaiteurs bien au courant de l’absence du gardien ont discuté et se sont mis d’accord pour attendre le retour de celui-ci. L’un des malfaiteurs est donc allé attendre devant le portail tandis que les deux autres fouillaient l’appartement. A 23h 50 le gardien est rentré, puis a été directement conduit par l’un des bandits dans la pièce où se trouvait la dame et a été également attaché. Puisque le gardien n’avait pas sur lui la clé du coffre-fort, les cambrioleurs ont commencé à le casser le coffre-fort à l’aide d’un barre à mine et d'une barre à pince. Plus tard, ils ont dû arrêter car les coups provoquaient beaucoup de bruit et attiraient l’attention. Les bandits ont été prévenus par une autre personne que la police faisait des va-et-vient dans la rue devant l’agence. Les malfaiteurs, bien informés de ce qui se passait dehors, sont tout de suite sortis par la fenêtre. Ceux-ci ont tout de même réussi à emporter une somme de 1 556 100 Ar, deux ordinateurs, 3 téléphones portable de marque Samsung, en plus de deux téléphones, faisant partie de la flotte téléphonique du personnel du PMU. Peu de temps après le départ des malfaiteurs le gardien a pu se libérer de ses liens et demander de l’aide. Les voisins sont venus, mais plus aucune trace des malfaiteurs. Les éléments de la force d’intervention de la police et du commissariat central sont arrivés. Ils ne trouvaient plus sur place que la barre à mine et la barre à pince que les malfaiteurs ont utilisées pour tenter d'ouvrir le coffre-fort. Les bandits sont en liberté. L'affaire est entre les mains des responsables de la sécurité, l’enquête se poursuit.
■ C. Angeline

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

Diego Immo

Les Petites Annonces

PetitesAnnonces-DiegoSuarez.com
Le Site d'Annonces Gratuites du Nord de Madagascar

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Samedi
MD316/317(AT7)
Arrivée Départ
ANTANANARIVO 13h15
ANTSIRANANA 15h10 15h45
ANTANANARIVO 17h45

Tous les horaires

La Vahinée
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2017