Retour haut de page
Les objets volés sont en aluminium contenant des blonds en cuivre
Les objets volés sont en aluminium contenant des blonds en cuivre

Les matériaux volés sont du projet PIC II, Pôles Intégrés de Croissance et corridor, pour «améliorer l’électrification » à Antsiranana. Ils ont été volés avant même que les travaux d’installation aient démarré

Les objets ont été déposés dans un magasin bien gardé à Antafiamalama. Les voleurs et les repreneurs de ces matériaux ont eu tout leur temps pour faire leurs transactions. Le vol n’a été constaté qu’en janvier alors qu’il a été perpétré au mois d’octobre 2017. Ces matériaux ont été entreposés dans un magasin de la SECAMAD, dans le fokontany Antafiamalama, route de l’aéroport. Le 8 octobre vers 2h du matin les éléments de la FIP ou Force d’Intervention de la Police a arrêté un homme lors d’une patrouille non loin de la gare routière. Il portait sur lui des matériaux en fer. Il a été conduit au poste et les matériaux ont été saisis par la police. Comme aucune plainte n’a été déposée, l’homme il a été libéré. Le magasin de stockage est partagé par la JIRAMA et la compagnie salinière de Madagascar. Chaque société a ses gardiens. Au mois de janvier 2018, la JIRAMA compte récupérer les matériaux pour des installations. C’est ainsi que la disparition de nombreux objets en aluminium alpax contenant des blonds en cuivre a été découverte. La JIRAMA a déposé une plainte auprès de la police nationale et de la brigade de recherche criminelle de la gendarmerie. Ce ne sont pas moins de 24 personnes qui ont été enquêtées pour ce vol. Selon la police le premier suspect était l’ancien gardien du magasin, travaillant pour la JIRAMA, il se nomme Domasy. Lors de l’enquête il a avoué qu’il a participé au vol avec son collègue Ismaël. Au moment des faits tous deux gardaient le magasin où les matériaux étaient stockés. Ils ont démissionné après le vol sans que personne ne soit au courant de rien. Le dénommé Ismaël il est parti à Antananarivo raconte Domasy lors de l’enquête. Quatre receleuses sont concernées par l’affaire, trois ont été arrêtées : deux brocanteuses et une fabricante de marmites. Les enquêteurs recherchent la quatrième femme. Après des jours de recherches, 25 pièces des objets dérobés ont été restituées. Parmi les 24 personnes enquêtées, 11 étaient placées en garde à vue. Leur déferrement, ainsi que celui de deux agents actuels (gardant le magasin) de la JIRAMA a été effectué mercredi 7 février. Au total, 13 personnes sont passées à l'audience, mais seul Domasy est placé sous mandat de dépôt.

■ C. Angeline

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

Diego Immo

Les Petites Annonces

PetitesAnnonces-DiegoSuarez.com
Le Site d'Annonces Gratuites du Nord de Madagascar

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Lundi
MD316/317(AT7)
Arrivée Départ
ANTANANARIVO 06h00
ANTSIRANANA 07h55 08h30
ANTANANARIVO 10h30

Tous les horaires

La Vahinée
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2018