Retour haut de page
Geoffrey Gaspard s'est donné comme mission mission d'offrir au monde le plus beau des visages pour son pays Madagascar et surtout la ville qui l’a vu naître et qu’il aime : Diego Suarez
Geoffrey Gaspard s'est donné comme mission mission d'offrir au monde le plus beau des visages pour son pays Madagascar et surtout la ville qui l’a vu naître et qu’il aime : Diego Suarez

Avec pour slogan « Rise Madagascar », Geoffrey Gaspard, un jeune habitant de Diego Suarez de 21 ans s’est fixé pour mission de valoriser l’image de sa ville, et de son pays, en partageant sur internet des photos et vidéos qui mettent en valeur tous les aspects positifs de la vie à Diego Suarez et à Madagascar.

Paysages, personnes, lieux touristiques, festivals : Geoffrey Gaspard et une trentaine de ses « amis » internautes ont pris d’assaut la plateforme « Instagram » de partage de photos instantanées, si bien que plus rien ne leur échappe !
Geoffrey Gaspard s’est fait remarquer ces derniers temps : une de ses photos, qui illustre le « choc » dans les airs entre deux danseurs de Capoera, a été retenue, parmi des milliers d’autres par le jury du concours de photographies lancé par le réseau mondial des Alliances Françaises. Le mercredi 1er juin, il présentait également sa dernière réalisation cinématographique : un petit film de 6 minutes réalisé en partenariat avec la région DIANA et la Direction Régionale de la Jeunesse et des Sports. Dans ce spot, également diffusé sur internet, à mi-chemin entre le clip et le court-métrage, on découvre l’infinie variété des disciplines sportives pratiquées à Diego Suarez par des centaines de femmes et d’hommes, jeunes ou moins jeunes, amateurs ou professionnels, et même handicapés ! Le message du film est clair : la pratique du sport est une richesse, et il invite directement les habitants de Diego Suarez et les malgaches à rejoindre les nombreux clubs de la région. Avant cela, Geoffrey Gaspard s’était fait remarquer à travers l’animation de la « communauté Instagram Madasgacar » qui compte plus de 10 000 abonnés. Fondateur de la communauté Instagram malgache, les « Igers gasy » sont de plus en plus nombreux à poster et partager leurs photos sur le réseau social dédié à la photographie.
En mars et avril 2016, à Diego Suarez d’abord, puis à Tana, se tenait les deux premiers « InstaMeet » (rencontres d’utilisateurs du réseau social Instagram - NDLR) de Madagascar, réunissant une centaine d’adeptes, accros ou amateurs, qui découvraient pour certains les visages de leurs amis virtuels. L’occasion aussi pour la majorité des participants de mieux comprendre le concept « Rise Madagascar » et d’entrevoir les possibilités de promotion de la région et du pays, mais aussi les éventuelles retombées économiques directes pour les opérateurs touristiques, et indirectes pour les animateurs passionnés de la communauté Instagram.
Qui est Geoffrey Gaspard ? Né à Diego Suarez en 1995, d'origine indo-créolo-malgache, il vit et grandit à Diego Suarez jusqu’au bac qu’il obtient au Lycée Français Sadi Carnot qui livre alors sa dernière promotion de bacheliers avant la fermeture. Au lycée, il pratique un peu le théâtre, mais se distingue surtout par sa pratique intensive des sports, et notamment du windsurf et du kitesurf. Il organisera d’ailleurs, avec plus ou moins de succès et de difficultés - il n’a alors que 17 ans - les deux premières éditions des RCM Kitesurf Contest, en baie de Sakalava et alentours. De cette aventure, il en reste surtout, toujours visible sur internet une magnifique vidéo réalisée par un des champions de KiteSurf sud-africain, qui offre un sérieux coup de projecteur sur les principaux spots offerts par la nature autour de Diego Suarez. Après le Bac, Geoffrey Gaspard se rend en Afrique du Sud pour perfectionner ses capacités en matière d’organisation événementielle. C’est là-bas qu’il observe beaucoup de nouveautés, notamment en matière d’usages des nouvelles technologies. Afin de toucher le plus largement les internautes susceptibles de visiter la grande île, il décide d'utiliser la langue anglaise. Il se découvre aussi une passion pour la photographie et la réalisation audiovisuelle. Muni d’un simple Iphone, qu’il acquiert en juillet 2014, il commence par inonder les réseaux sociaux de ses photos. C'est à la même époque qu'il réalise le clip « Happy from Diego », puis « Happy from Nosy Be ». Il a tout juste 20 ans. Son dernier projet : se rendre en Inde, afin de se former en réalisation cinématographique. Quand on lui demande s’il reviendra à Madagascar, il répond franchement qu’il ne sait pas encore ce que l’avenir lui réserve, mais qu’il reviendra à coup sûr pour continuer sa mission : offrir au monde le plus beau des visages pour son pays Madagascar et surtout la ville qui l’a vu naître et qu’il aime : Diego Suarez
■ R. A.

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

Diego Immo

Les Petites Annonces

PetitesAnnonces-DiegoSuarez.com
Le Site d'Annonces Gratuites du Nord de Madagascar

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Vendredi
MD316/317(AT7)
Arrivée Départ
ANTANANARIVO 14h35
ANTSIRANANA 16h30 17h05
ANTANANARIVO 19h05

Tous les horaires

250 SOCOGI
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2017