Retour haut de page
Dans la matinée du 23 juin, les clients de l’agence Air Madagascar Antsiranana faisaient la queue pour obtenir des réponses à leurs interrogations
Dans la matinée du 23 juin, les clients de l’agence Air Madagascar Antsiranana faisaient la queue pour obtenir des réponses à leurs interrogations

La grève chez Air Madagascar se poursuit suite à l’échec de la médiation menée successivement par l’inspection du travail et la Primature. A Antsiranana, les activités touristiques ralentissent et les conséquences néfastes sur la saison 2016 sont prévisibles

Dans la matinée du 23 juin, les clients de l’agence Air Madagascar Antsiranana faisaient la queue pour obtenir des réponses à leurs interrogations. Sur les frais de voyage notamment. Le client André Guiton, touriste réunionnais était à Diego Suarez depuis le 4 juin et devait prendre le vol d’Air Madagascar du 18 juin, Antsiranana-la Réunion. La compagnie malgache a pris en charge son hébergement ainsi que le repas jusqu’au 23 juin. Chez Air Madagascar, on lui a conseillé de rejoindre Nosy Be et de prendre le vol Air Austral de dimanche 28 juin pour La Réunion. Le touriste n’est pas rassuré sur son sort car « personne ne peut confirmer si les gens qui devaient voyager avec Air Madagascar auront l’avion puisque les clients d’Air Austral ont réservé avant nous ». Au niveau remboursement, Air Madagascar lui a donné un papier à présenter à la compagnie réunionnaise pour qu’il puisse voyager. « Ce n’est qu’en arrivant à la Réunion que je saurai que mes frais ont bien été remboursés » dit-il. Le même jour, Air Madagascar a fait l’annonce de la reprise progressive des vols sur tous réseaux confondus tout en insistant : « sous réserve de perturbations à cause de la poursuite du mouvement social ». A Antsiranana, les activités touristiques ralentissent. Les seuls touristes qui parviennent à atteindre l’extrême nord du pays sont venus soit en 4x4 d’Antananarivo soit de La Réunion avec Air Austral en passant par Nosy Be.
Les opérateurs économiques d’Antsiranana dénoncent la lenteur des autorités dans la recherche d’une issue à cette grève. Les opérateurs touristiques qui croyaient que cette saison serait la meilleure depuis la crise sont vite désillusionnés, surtout en haute saison. Pire, cette grève (qui dure maintenant depuis près de deux semaines) aura, inévitablement, un impact sur la saison 2016 car la destination sera jugée non fiable. Ismaël Monibou, président du conseil d’administration de l’Office Régional du Tourisme de Diego Suarez déplore que tous les efforts de promotion réalisés par l’Office National et Régional du Tourisme ainsi que le ministère tombent à l’eau. D’après lui, les autorités, la compagnie Air Madagascar et les syndicalistes sont à l’origine du problème et tous ont la responsabilité de réfléchir à l’avenir de la région et du pays. Ismaël Monibou soutient qu’« il faut régler le problème une bonne fois pour toute » tout en espérant qu’« on a touché le fond, on ne peut que remonter ». Durant la semaine du 15 juin, le tour operateur Toto circuits Diego a annulé six réservations. Celles provenant des agences étrangères (correspondantes) sont définitivement annulées. « Il ne s’agit plus de manque à gagner, mais de perte » précise le gérant.
L’objet de la contestation des grévistes ne change pas. Les employés d’Air Madagascar demandent la démission ou le limogeage du Directeur Général de la compagnie, du DG de l’Aviation Civile de Madagascar, le président du conseil d’administration Henry Rabary-Njaka et du ministre des transports, du tourisme et de la météorologie Ulrich Andriantiana. Les grévistes dénoncent l’incompétence des dirigeants ainsi que la gestion catastrophique et la politisation de la compagnie. Le départ de ces personnalités permettrait l’amélioration des services à rendre aux clients et un redressement de cette société d’Etat.
■ V.M

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

Diego Immo

Les Petites Annonces

PetitesAnnonces-DiegoSuarez.com
Le Site d'Annonces Gratuites du Nord de Madagascar

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Mercredi
MD314/317(AT7)
Arrivée Départ
ANTANANARIVO 06h00
SAMBAVA 07h30 08h05
ANTSIRANANA 08h50 09h25
ANTANANARIVO 11h25

Tous les horaires

250 SOCOGI
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2017