Retour haut de page

Madagascar : la terre des mille et une pierres précieuses
Avec la quasi totalité des typess de pierres précieuses connues présentes sur son sol, Madagascar est d’une richesse gémmologique inouïe. Mais cette ressource souffre des difficultés d’extraction qui empêchent l’exploitation industrielle et du caractère encore très informel de la filière commerciale.

L’appellation « pierre précieuse » est donnée à certaines gemmes transparentes et rares qui proviennent de minéraux translucides trouvés dans la roche. Sous leur forme pure, ces minéraux sont incolores. Ce sont les métaux et autres impuretés qu’ils contiennent qui leur donnent une couleur.

Quatre gemmes sont considérées comme précieuses :
le diamant est généralement blanc, mais on trouve aussi des diamants noirs (habituellement utilisé en industrie) ou jaunes, bleus… (plus rares) ;
l’émeraude, variété de béryl vert, comporte souvent des défauts et impuretés ce qui la rend la plus fragile des pierres précieuses ;
le saphir, variété de corindon, est généralement bleu, mais peut aussi être incolore (leucosaphir) ou de toute autre couleur que le rouge ;
le rubis, variété de corindon, est rouge.

D’autres sont considérées comme pierres fines : aigue-marine, citrine, péridot, améthyste, etc.. Ces pierres étaient appelées semi-précieuses mais ce terme est aujourd’hui interdit en France et dans d’autres pays.
Il existe une troisième catégorie de pierres dites décoratives comme la cornaline, la turquoise, la malachite, l’azurite, le lapis-lazuli.

Madagascar : la terre des mille et une pierres précieuses On trouve les pierres précieuses et semi-précieuses principalement dans deux types d’environnements nommés gisements primaires et gisements secondaires.
On nomme gisements primaires les endroits où les pierres se sont formées. On trouve des gisements primaires en Birmanie, en Afghanistan, au Pakistan et en Iran, ainsi qu’au Sri Lanka, à Madagascar, auu Brésil, en Afrique du sud et au Canada.
On nomme gisements secondaires les endroits où les pierres précieuses et semi précieuses sont trouvées dans un lieu qui n’est pas à l’origine de leur formation, mais la conséquence d’éluvions, colluvions et autre éboulis. Emportés par les courants des réseaux hydrographiques, ils finissent par rester concentrés, piégés dans des cuvettes ; la mise en place de drainages pour exploiter ce type de gisements donne lieu à des chantiers gigantesques dans certain pays (Sri Lanka).


Les pierres précieuses à Madagascar
Madagascar : la terre des mille et une pierres précieuses On trouve quasiment toutes les pierres précieuses à Madagascar. Il est plus simple de citer celles qui n’ont pas encore été trouvées qu’énumérer la longue liste de celles dont la présence est avérée.
Les pierres qui n’ont pas été trouvées sont : le Lapis-lazuli, la turquoise, le jade et l’œil de tigre.
D’après les données de la Banque mondiale 15% de la production mondiale de saphir vient de Madagascar et ce taux se situe à 10% pour la production de rubis.

Un des gisements les plus célèbre, Ilakaka, dans la Région Ihorombe dans la Province de Fianarantsoa, est à ce jour le plus grand gisement en corindons à ciel ouvert au monde. Cette petite bourgade paysanne, depuis la découverte du gisement en 1998 s’est transformée en une ville champignon digne du far-west.

De nouveaux gisements à fortes potentialités ont encore été découverts dernièrement selon le chef de département de Géologie de la Faculté des Sciences de l’Université d’Antananarivo, Ralison Bruno qui intervenait lors de l’atelier régional de travail sur les «Gemmes : leur géologie et gemmologie» qui s’est tenu à Antananarivo du 18 au 23 juillet.

l’existence de diamant et d’émeraude à Madagascar a par ailleurs été confirmée et une récente recherche en laboratoire aux Etats-Unis a confirmé la très haute qualité du diamant trouvé dans des sites à Tuléar, au sud de la grande île.

Dans le Nord de Madagascar
La région Nord de Madagascar est très riche, on y trouve notamment d’importants gisements de saphir, mais aussi le seul gisement de grenat demantoïde connu à Madagascar (Antetezambato sur la côte ouest, près de Nosy Faly, dans la Région Diana) qui fait partie des rares gisements dans le monde avec notamment celui de l’Oural en Russie et de celui de Namibie.

Les deux principaux gisements de saphir de la région sont :
- Jangoa : nouvelle mine de saphir découverte depuis 4 à 5 mois environ au sud d’Ambanja (saphirs bleus voire bleu sombre). 10 à 15 000 personnes se sont récemment installées autour de ce gisement, venant d’autres carrières où les conditions d’extraction sont plus difficiles.
- Ambondromifehy : ce gisement tend à être abandonné, les zones facilement exploitable étant épuisées.

On trouve aussi des aigues marines (pierres taillables : non laiteuses en quantité très minoritaire et qui se vendent plus cher) à proximité d’Andapa dans la région de Vohémar ; des améthystes : dans la chaîne montagneuse à l’est entre Ambilobe et Ambanja ; des apatites (Vohémar, Ambilobe) ; etc..


L’attrait de l’or
Madagascar : la terre des mille et une pierres précieuses On assiste cependant actuellement à un délaissement de l’extraction des pierres au profit de celui de l’or
La flambée du cours de l’or rend cette matière très attirante, mais c’est surtout la facilité pour les mineurs d’en connaître le cours international qui en rend l’extraction séduisante : la revente de l’or est en effet beaucoup moins aléatoire que celles des pierres dont le prix varie énormément en fonction d’un très grand nombre de facteurs : taille, couleur, pureté, rareté, etc..

Intérêt touristique
Cette activité est peu connue des résidents, visiteurs et habitants du nord. Des visites et arrêts sont déjà programmés par les opérateurs touristiques mais des voyages thématiques dits « gemmologiques » pourraient être développés en organisant des visites de gisements pour découvrir la culture et le mode de fonctionnement très spécifique de ces zones multiethniques ; des visites des places de négoce et de travail des pierres, des marchés aux pierres précieuses et fines, etc..
Il faudrait pour répondre à cette demande former des guides gemmologue accompagnateur.

Un touriste est autorisé à emporter avec lui 18 pierres précieuses taillées non montées


Le marché des pierres précieuses
Madagascar : la terre des mille et une pierres précieuses Le saphir se négocie à 2 millions d’ariary environ par gramme pour des grosses pièces, mais ce prix varie considérablement en fonction de la qualité et de la quantité achetée.
Les pierres sont vendues par les mineurs à des petits collecteurs qui sont généralement présents sur le lieu d’extraction. Ceux ci les revendent à des « gros collecteurs », généralement des malgaches, qui les revendent à leur tour soit vers la filière locale des lapidaires qui les tailleront avant de les vendre aux bijoutiers, soit vers des collecteurs étrangers qui les exporteront.
Les Thaïlandais et Sri Lankais sont les plus importants acheteurs de pierre brutes, mais on trouve aussi des français, italiens, américains…
De plus en plus de chinois sont également présents sur ce marché en raison de l’augmentation de leur pouvoir d’achat.
Une grande partie des pierres exportées transite ensuite par Bangkok qui est la capitale mondiale du négoce du saphir (pierres de couleur).
Dans le circuit « local », les pierres sont généralement transformées à Diego avant d’être montées en bijoux à Tana
On recense de très bons lapidaires dans la région de Diego Suarez. Ceux ci ont en effet accumulé une très grande connaissance des pierres extraites dans la région et acquis une grande expérience dans leur mise en valeur. Mais ils ne disposent que rarement du matériel nécessaire pour monter ces pierres et ce sont donc des familles de bijoutiers de Tana qui s’en chargent, empochant l’importante plus-value générée par cette valorisation.

Une économie considérable mais à 80% informelle
Cette filière ne génère que très peu de rentrées directes pour l’État malgache qui en théorie doit toucher une ristourne de 2% sur tous les achats effectués et de l’impôt sur le revenu sur les bénéfices de la revente.

Madagascar : la terre des mille et une pierres précieuses Si localement, toute une économie se met en place autour des gisements (forgerons pour les outils, gargotes, bar, loueurs de moto pompes, cabarets, massage, recharge téléphone, etc..), la formalisation de la filière est très difficile. En théorie, chaque mineur doit tenir un registre d’extraction et doit délivrer un certificat pour accompagner chaque pierre extraite. Ces pierres doivent ensuite faire l’objet de la délivrance d’un nouveau certificat à chaque fois qu’elles sont revendues et encore un autre pour pouvoir être exportées. En réalité, ces procédures ne sont pratiquement jamais respectées pour plusieurs raisons. L’analphabétisme en constitue une importante. Mais l’absence de contrôle due principalement à la difficulté qu’il y a à les mettre en place en constitue une autre et non des moindres.
Une partie des exportations se fait de façon informelle par le biais d’internet et de sites comme E-Bay ou Facebook.

On estime à 200 milliards d’ariary ou 1 000 milliards de Fmg par an le chiffre d’affaire de cette économie informelle. Ce montant représente l’équivalent des dépenses mensuelles de l’État Malgache. Or, la redevance minière n’a même pas dépassé les 125 000 dollars ou 250 millions d’ariary en 2007. Ce qui représente moins de 2% de la valeur annuelle des exportations de saphirs et de rubis.
Depuis le mois de février 2008, sous le régime de l’ancien président Marc Ravalomanana, l’exportation des produits miniers a été suspendue en raison de la propagation des commerces illicites dans le secteur.
En juillet 2009, le ministère de mines de la transition malgache a ré autorisé l’exportation des pierres précieuses à l’état brut et au format taillé afin de relancer et de promouvoir le domaine lapidaire dans le pays, mais sans trouver de réelle solution pour la structuration du secteur.

 

D’étranges pierres bleues

Du temps de la colonie, un réseau de postes optiques assurait les communications entre les différents villes du pays. Ces postes isolés étaient occupés en permanence par des opérateurs qui avaient interdiction de boire de l’alcool pendant leur service.
En compensation, l’administration des colonie leur fournissait en grande quantité des bouteilles d’Eau de Seltz, le soda de l’époque dans les superbes flacons en verre bleu utilisés à l’époque. Ces flacons une fois consommés étaient abandonnés aux abords des postes. Les débris se sont érodés au fil du temps et ont été enfouis par les intempéries.

Il arrive que des chercheurs en découvrent après avoir creusé et ils sont alors persuadés d’avoir trouvé de magnifiques pierres bleues.
Et ils ne sont généralement pas contents du tout quand les collecteurs ruinent leurs illusions...

Photos : Stéphane PICQ - Mister Stone
Pierres précieuses & semi précieuses de Madagascar - Bijoux originaux -
Tél : 032 02 396 97 - mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Commentaires   

+2 # Guest 08-09-2011 06:47
Mais pourquoi si pauvre!? On pourrait en écrire mille et un articles...
+4 # Guest 30-09-2011 09:18
Parce que notre gouvernement sont nuls. Chaqu'un pour soit et Dieu pour tous?
# bouba 12-06-2012 16:54
bjr j habite a la reunion je veux acheter des pierres precieuses merci d me repondre by
+5 # Mezianathai 04-08-2012 22:28
Bonjour, le problème à Madagascar est la corruption à tous les niveaux de l'Etat et aussi l'incompétence de certains fonctionnaires en place (mis en place par la famille, des relations , "par piston" sans aucune formation/compétence/diplôme).
C'est dommage car Madagascar possède des richesses qui devraient profiter à la population. Salutations.
+3 # jaimelesgemmes 16-12-2012 10:46
Très bon article, merci.
Dommage qu'ils n'arrivent pas à structurer la filière des pierres gemmes cela profiterait au pays tout entier (santé, éducation, infrastructure etc...)
# kokolitolithe 02-01-2013 20:17
Visitez mon site web sur les pierres précieuses : www.bethefirsts.fr
# kokolitolithe 04-01-2013 14:13
Bonjour,
J’ai lu un article sur la pierre précieuse kokolitolithe
www.bethefirsts.fr
Quelqu’un peut me donner plus d’informations sur cette pierre ?
Merci beaucoup
+4 # Fanja 01-04-2013 16:37
Bonjour,

je m'appelle Fanja Razakasoa, etudiante en gemmologie, je travaille dans l'artisanat et dans les pierres de Madagascar, quelles pierres recherchez vous, brutes ou facetees?
Cordialement.
Fanja
-1 # Fanja 01-04-2013 16:39
Citation en provenance du commentaire précédent de bouba :
bjr j habite a la reunion je veux acheter des pierres precieuses merci d me repondre by


Mon message etait plutot pour Bouba.
Merci.
-1 # CLAIN JEANPIERRE 29-08-2013 07:12
bonjour ,recherche contacte pour achat de pierre sur madagascar ,serieux ,contacte koumar reunion
# varatraz 29-08-2013 11:38
Bonjour

Je suis le photographe de l'article, que j'ai également contribué à écrire. Je vend des pierres dans le nord de madagascar depui prés de 15 ans. Ma spécialité est le saphir étoilé, mais je vend aussi du saphir gemme, de l'amethyste et grenats démantoïdes, entre autres choses. Je suis à votre disposition pour tous renseignement.

Stéphane Picq

varatraz@yahoo.fr
+2 # varatraz 29-08-2013 11:42
Bonjour,
Je suis le photographe de l'article, que j'ai également contribué à écrire. Je vend des pierres dans le nord de madagascar depuis prés de 15 ans. Ma spécialité est le saphir étoilé, mais je vend aussi du saphir gemme, de l'amethyste et grenats démantoïdes, entre autres choses. Je suis à votre disposition pour tous renseignement.

Stéphane Picq

varatraz@yahoo.fr
-1 # Paul Kooster 13-11-2013 23:51
Citation en provenance du commentaire précédent de Fanja :
Bonjour,

je m'appelle Fanja Razakasoa, etudiante en gemmologie, je travaille dans l'artisanat et dans les pierres de Madagascar, quelles pierres recherchez vous, brutes ou facetees?
Cordialement.
Fanja


Bjr, serais trés intéresser par l'achat des pierres brutes et facetees
Pourrions nous établir des relations commerciales?
Dans l'attente de vous lire
Sincères salutations
Paul Kooster
# razakasoa 14-11-2013 09:42
Bonjour Mr Paul Kooster,

merci de m'envoyer votre adresse e-mail a fanrazak@yahoo.fr pour que je vous envoie des photos des pierres brutes et facetees que j'ai en ce moment.
De quel pays êtes vous?
Etes vous deja venu a Madagascar?

Cordialement.
Fanja
# razakasoa 14-11-2013 09:43
Citation en provenance du commentaire précédent de Paul Kooster :
Citation en provenance du commentaire précédent de Fanja :
Bonjour,

je m'appelle Fanja Razakasoa, etudiante en gemmologie, je travaille dans l'artisanat et dans les pierres de Madagascar, quelles pierres recherchez vous, brutes ou facetees?
Cordialement.
Fanja


Bjr, serais trés intéresser par l'achat des pierres brutes et facetees
Pourrions nous établir des relations commerciales?
Dans l'attente de vous lire
Sincères salutations
Paul Kooster


Bonjour Mr Paul Kooster,

merci de m'envoyer votre adresse e-mail a fanrazakyahoo.f r pour que je vous envoie des photos des pierres brutes et facetees que j'ai en ce moment.
De quel pays êtes vous?
Etes vous deja venu a Madagascar?

Cordialement.
Fanja
-1 # bahomi 15-11-2013 08:49
vous dilapider les richesses de diana arreter faites autre choses il faut un vraiment remettre les choses en place vive nourdine futur maire car il retablira la richesse et l ordre et la facçon de gerer les ressourses
-1 # bahomi 18-11-2013 22:44
toutes les ressources dilapide il faut instaurer la charia a diana et on arrivera a instaure le calme et aussi un etat federe seul koutiti peut federer les gens
# varatraza 20-11-2013 14:31
La charia dans la DIANA, c'est vraiment n'importe quoi, 80% des musulmans ici boivent de l'alcool!
Quant aux "ressources dilapidées", si l'état Malgache n'en profite pas, à cause d'un code minier défavorable aux petits (imposé par le FMI) et qui favorise le travail minier informel, c'est tant pis, mais par contre des milliers de gens en vivent, qu'ils soient mineurs, collecteurs, tailleurs de pierres, revendeurs, artisans bijoutiers, etc...

votre commentaire est ridicule...
-1 # zaza48 21-11-2013 23:04
il a raison la charia permet de remettre le pays sur la bonne voie lislam est la religion de diana on est envahi par les pasteur qui vienne precher nimporte quoi .
peuple de diana antakarana l islam est votre religion bon election jespere que les gens de diego vont avoir une bone place pour gouverner le nord vive le federalisme
+1 # RAKOTOMALALA 16-01-2014 15:17
Bonjour à tous,

bouba, CLAIN JEANPIERRE, nous recherchons des acheteurs de pierre précieuse, sérieux et compétant!
veuillez me contacter si intérréssé!

gsm: +2610338698613

bien à vous

RAKOTOMALALA TOLOTRACiter :
#3
-1 # RAKOTOMALALA 16-01-2014 15:20
Bonjour à tous,

Nous recherchons des acheteurs de pierre précieuse, sérieux et compétant!
veuillez me contacter si intérréssé!

gsm: +2610338698613

bien à vous

RAKOTOMALALA TOLOTRA
+2 # RAKOTOMALALA 16-01-2014 15:37
mon e-mail harinaivolegs@yahoo.fr
+2 # harizo 22-01-2014 11:25
Citation en provenance du commentaire précédent de bouba :
bjr j habite a la reunion je veux acheter des pierres precieuses merci d me repondre by


j ai une pierres précieuses qui s'appelle topaze
prix : 1500 euros

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

    Météo

  • Samedi
    30 Juillet
    Clair
    Clair
    Max : 28°
    Min : 19°
  • Dimanche
    31 Juillet
    Clair
    Clair
    Max : 29°
    Min : 19°
  • Lundi
    1 Aout
    Clair
    Clair
    Max : 29°
    Min : 19°
  • Mardi
    2 Aout
    Partiellement couvert
    Partiellement couvert
    Max : 28°
    Min : 19°
  • Mercredi
    3 Aout
    Clair
    Clair
    Max : 29°
    Min : 19°
  • Jeudi
    4 Aout
    Clair
    Clair
    Max : 29°
    Min : 20°

Les Petites Annonces

PetitesAnnonces-DiegoSuarez.com
Le Site d'Annonces Gratuites du Nord de Madagascar

 Moteur suzuki 20 CV année 2012

Vends un moteur hors bord suzuki 20CV 4 temps. Année 2012 arbre long, très peu servi comme neuf. Faible consommation. Je suis actuellement en...

 Maison à louer à DIego Suarez

Maison 200 m2 sur terrain 5 500 m2 à Arrachart DIEGO SUAREZ clims, 3 ch avec placards, 1 salle d eau 1 salle de bain , wc, cuisine ,SM/S,buanderie ,...

 Marériels de maçonnerie

Vends divers matériels de maçon ; moules à parpaings, règles alu, scie circulaire portable, niveau, mallette de soudage tuyau plomberie, gros coupe...

 Vends matériel maçonnerie

Vends bétonnière électrique capacité 2 brouettes, très peu servi, excellent état.

 Vends groupe électrogène

vends groupe electrogène faisant aussi poste a souder jusqu'a 4mm. marque honda SDMO VX 220/7.5 H

 Cherche à louer Maison Appartement

Urgent: Cherche à louer Appartement ou maison. Max. 200 Euro (mois) Centre ville Diego. Si bonne offre achat possible après location!! Merci bcp...

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°163 en PDF
N°163
Semaines du 20 juillet au 16 août 2016
Télécharger
La Une : Code de la communication : les manifestations de rue défendues
Justice environnementale : Une notion nécessaire pour la région DIANA
1905 : La flotte fantôme… 5e partie : Tsoushima, le « terrible passage de la mort »
Dossier : Biodiversité - Dugongs et herbiers marins, des richesses à protéger
Samedi
MD316/317(AT7)
Arrivée Départ
ANTANANARIVO 13h15
ANTSIRANANA 15h10 15h45
ANTANANARIVO 17h45

Tous les horaires

250 SOCOGI
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2016