Retour haut de page
Une centaine de personnes pour l'inauguration des nouveaux locaux de La Tribune de Diego
Une centaine de personnes pour l'inauguration des nouveaux locaux de La Tribune de Diego

Après trois années de crise et de quasi-immobilisme, le pays tout entier se prépare à prendre un nouveau départ en cette nouvelle année qui devrait voir enfin la tenue d'élections. A Diego Suarez, ville dont le dynamisme s'est affirmé tout au long de l'année malgré les circonstances, La Tribune de Diego s'efforcera de continuer à soutenir et mettre en valeur toutes les actions, privées ou institutionnelles, qui contribueront à accompagner ce renouveau

Après trois ans d'existence, La Tribune de Diego poursuit son développement avec notamment l'ouverture de nouveaux locaux dans le coeur de la ville historique. Convaincue du rôle fondamental de la presse locale dans la cohésion du tissu économique, social, et culturel, toute l'équipe du journal espère ainsi contribuer à appuyer, accompagner, et valoriser le développement de la ville et de toute la région nord de Madagascar.

Le Journal La Tribune de Diego a été créé en décembre 2009 à l'initiative de Laurent Boyer et Laurence D'Hondt. En 2010, suite à leur départ, une nouvelle équipe a décidé de poursuivre le travail engagé et de créer une nouvelle société. Six personnes sont aujourd'hui associées dans cette entreprise : les deux fondateurs, Gilbert Rakotonirina, Directeur de publication et par ailleurs Directeur Régional de la Jeunesse et des Loisirs Jean-Marie Daval, gérant de la société Rando Run OI, Philippe Zenone et Jean-Baptiste Mansuy, tous deux exerçant une activité professionnelle depuis plusieurs années dans le nord de Madagascar dans les domaines de la communication et du développement.
Le journal, dont le nom est devenu en 2010 « La Tribune de Diego et du Nord de Madagascar », est un journal bimensuel tiré à 1500 exemplaires et diffusé dans toute la Région ainsi qu'à Antananarivo. De 8 pages au départ, le journal s'est progressivement étoffé : 12 pages, 16 pages, jusqu'à 24 pages pour des numéros spéciaux. Le journal est également présent sur internet à travers son site (http://latribune.cyber-diego.com) qui, depuis sa mise en ligne en 2010, a reçu plus de 200 000 visites en provenance de plus de 170 pays, assurant ainsi une diffusion mondiale à l'actualité du nord de Madagascar.
Si les premiers journaux ont été réalisés artisanalement, devant faire face aux difficultés logistiques (imprimeur à la Capitale, problèmes chroniques d'approvisionnement en électricité, connexion internet, acheminement...), le journal s'est progressivement structuré, professionnalisé, et développé.
Actuellement le journal fonctionne principalement avec deux collaborateurs : Maholy Andrianaivo, journaliste (qui signe ses articles « V.M »), et Fitahia Fanomezantsoa dit « Fita », photographe-pigiste ; mais aussi de nombreux contributeurs réguliers ou occasionnels que l'équipe tient à remercier et féliciter pour leur travail. Citons notamment Mme Reutt qui écrit régulièrement les articles de la rubrique histoire, et constitue ainsi peu à peu un véritable fond de documentation historique sur la ville et la région. Citons également l'association « Jardins du Monde » pour sa rubrique sur les plantes médicinales de Madagascar et leurs vertus ; Mr Michel Billy pour la chronique juridique. Sans oublier Mr Jesus Rodriguez, auteur des grilles de mots croisés.
Aujourd'hui, La Tribune de Diego s'installe au cœur de la ville, boulevard Bazeilles, juste à côté de l'Hôtel de La Poste. Ces locaux seront ouverts sans limite d'heure pour répondre aux exigences de l'actualité et de notre clientèle. Une zone d'exposition nous permet d'y mettre en valeur les projets qui nous tiennent à cœur.
Le premier objectif de cette installation est de permettre le développement de l'équipe rédactionnelle afin de pouvoir proposer à nos lecteurs un contenu toujours plus riche et plus varié, tant dans le journal que sur le site internet. Ainsi nous envisageons de progressivement augmenter le nombre de pages du journal, puis, quand nous aurons réuni une équipe suffisante, passer d'une parution bimensuelle à une parution hebdomadaire, voire même de créer de nouveaux supports. Le second objectif est de nous rendre encore plus disponibles pour le public, annonceurs, lecteurs afin de faciliter autant qu'il est possible la transmission des informations qui font l'essence de la vie de la cité et sont au cœur de la mission de notre journal telle que nous la comprenons.
En effet, ce sont les responsables d'institutions, opérateurs économiques, membres de la société civile dans les domaines tels que le social, l'éducation, la culture, le sport, qui, par leur travail et leurs efforts, font l'actualité qui fait vivre et progresser la région et qui remplit les colonnes du journal. Toute l'équipe de La Tribune est en effet à leur service, pour contribuer à faire connaitre et valoriser leurs efforts et initiatives, et nous tenons à leur rappeler qu'ils ne doivent pas hésiter à venir nous trouver pour parler des sujets qui leur tiennent à coeur.
Enfin, toute l'équipe de La Tribune profite de cette occasion pour adresser ses plus vifs remerciements à tous ceux qui l'ont soutenue depuis les débuts, et sans qui rien n'aurait été possible.
Nous ne saurions terminer sans souhaiter de joyeuses fêtes de fin d'année et adresser nos meilleurs voeux à tous nos lecteurs pour l'année 2013.
■ La Rédaction

Commentaires   

-2 # NO COMMENT 26-12-2012 18:29
A la TB vous avez tous une carte de presse je suppose. Surtout ne changer rien suivez les conseils des playmobile et garnissez bien votre canard de pub
+4 # very_jerry 31-12-2012 16:23
Salut à tout le Team TB,
Merci pour toutes vos belles, riches et enrichissantes rubriques historiques et autres.
Bonne chance et Bonne continuation à toute votre équipe. Nous sommes tous derrière vous.

Bonne Année 2013

Very jery, fa tsy lefaka
+1 # johnjohn 14-01-2013 18:33
A Madagascar, on aime les français obéissants et qui savent garder le silence.
A l'image de La Tribune de Diego.
Ce "journal" tenu par des français, et financé par le Grand Hotel de Diego Suarez est une "tribune" si silencieuse.

Le seul journal où les autorités et la police se sentent bien. La seule "tribune" où le silence est roi. Muselés par les annonceurs, la rédaction s'auto-censure avec un grand plaisir et dresse un portrait de Diego et de Mada aux antipodes de la réalité (pas de violence, pas de misère, pas d'exploitation des filles qui finissent au Grand Hotel avec leurs vieux touristes pervers, pas de corruption...). Des "journalistes" au service du Grand Hotel et de l'office du tourisme.
Il ne faut vraiment avoir aucune dignité pour se dire journalistes, tenir une "tribune", se soumettre aussi lamentablement et laisser le peuple se faire exploiter et souffrir.
+2 # very_jerry 15-01-2013 01:47
Johny c'est pas faut ce que tu écris, mais moi je le conçois comme une nécessité pour cette région qui attends toujours 1 à3 semaine pour avoir des journaux de la capitale, pour une région qui s'est totalement désintéresse de sa réalité passé,pressente et future. Au départ, je suppose que personne n'aurait imaginé leur survie à plus d'une année. Mais la tribune survie et se développe même. Certes on y trouve que de la séduction pour tous. mais laissons nous prendre gout à sa lecture et tâter le gout de la lecture. Avec un peu de temps, Inch'Allah, ils deviendrons plus généralistes et plus critique aussi. regarde bien les autres revues et journaux des autres régions, surtout de Tana, c'est ringard: que de la politique blabla qui tourne en rond depuis 4 ans! presque 0.00 pour cent de culture et voyage découverte sociale historique, technique ou autre. Chaque sujet ici c'est presque une révélation.
# BILLY 02-08-2013 21:44
Bonjour .
Mr Michel BILLY , votre chroniqueur juridique est-il né en 1944 ?
Si c'est bien lui , il et temps qu'il prenne sa retraite !
MERCI de faire passer le message .
P.S. Son frère Joseph de Bangkok cherche à le contacter .
Je lui fiche une paix royale depuis 25 ans .

Mens sana in corpore sano .

Il comprendra mon latin .
Son fils .
MERCI à vous !

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

Diego Immo

Les Petites Annonces

PetitesAnnonces-DiegoSuarez.com
Le Site d'Annonces Gratuites du Nord de Madagascar

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Mardi
MD316/317(AT7)
Arrivée Départ
ANTANANARIVO 06h10
ANTSIRANANA 08h05 08h40
ANTANANARIVO 10h40

Tous les horaires

La Vahinée
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2017