Retour haut de page
Charlotte Consorti, est la femme la plus rapide au monde en planche à voile
Charlotte Consorti, est la femme la plus rapide au monde en planche à voile

La Mer d’Émeraude est un spot qui ne cesse d’attirer les kitesurfeurs mondiaux en quête d’endroit autant sauvage que paradisiaque pour pratiquer leur activité sportive favorite. Charlotte Consorti, triple championne mondiale de kitespeed, a décidé d’en faire le cadre de sa promotion

La triple championne mondiale de kitespeed à Diego Suarez

Charlotte Consorti, triple championne mondiale de kitespeed (épreuves de vitesse en kitesurf), est à Diego Suarez pour tourner sa prochaine production inscrite dans le concours « kitesurf paradise ». Ce concours consiste à tourner une vidéo montrant des figures de kitestyle dans des spots de kitesurf de par le monde. La meilleure des productions inscrites au concours sera primée. Pour sa prochaine participation au « kitesurf paradise », Charlotte Consorti et son équipe ont choisi le spot de la Mer d’émeraude. Selon la triple championne, « nous avons été attirés par les caractéristiques sauvages de l’endroit en question. Egalement, nous avons entendu beaucoup de retours positifs au sujet de Babaomby Island Lodge où nous sommes hébergés, ainsi qu’au sujet de la Mer d’émeraude. Pour nos productions dans le kitesurf paradise nous choisissons toujours des endroits pas très fréquentés et peu connus de la plupart des kitesurfeurs. Cela représente une occasion de découvrir de nouveaux endroits. En ce qui me concerne, j’ai été très ravie de notre choix de la Mer d’Émeraude. Autant la couleur de l’eau, que la vitesse du vent nous sont favorables, sans parler des caractéristiques paradisiaques de l’endroit ». Charlotte Consorti, est la femme la plus rapide au monde en planche à voile. Son record établi en 2010 en Namibie est de 50,43 nœuds (93 kilomètres/heure) sur 500 mètres. Elle affiche également trois titres mondiaux à son palmarès. Elle a été championne mondiale de kitespeed en 2007, 2009 et 2012. Elle a débuté sa carrière l‘été 1999 à l’âge de 21 ans lors d’un stage chez Fil d’Air. C’est là qu’elle a découvert qu’elle préférait le kitesurf à la planche à voile, le sport qu’elle pratiquait jusque là. Pour elle, le kitesurf offre une plus vaste gamme de possibilités en mer, à savoir le surf, s’il y a des vagues, ou alors le freestyle qui consiste à faire des sauts hauts si le plan d’eau est plat. Elle a alors décidé d’abandonner définitivement la planche à voile et se consacre depuis exclusivement au kitesurf jusqu’à maintenant. Pour toujours être au top de sa forme, elle suit un entraînement en salle trois fois par semaine à Montpellier qui est la ville où elle habite actuellement. Et quand l’eau présente des conditions favorables, elle prend son équipement et continue son entraînement en pleine mer. Son prochain challenge, après le prix de la meilleure production de « kitesurf paradise », est de battre son propre record et ainsi de toujours aller encore plus loin dans ses performances.

La Mer d’émeraude, un spot exceptionnel de kitesurf de niveau mondial
Carte : la Mer d’émeraude

La Mer d’émeraude est appelée ainsi par la couleur de ses eaux. Elle est formée par un vaste lagon corallien qui borde le nord de l’entrée de la Passe de la Baie de Diego Suarez. Les caractéristiques exceptionnelles de ses paysages, la richesse de ses fonds marins et l’étendue exceptionnelle de son lagon en font un des sites balnéaires des plus visités du Nord de Madagascar, pour la découverte et la pratique d’activités aquatiques et nautiques. Il n’est pas rare, en effet, grâce à la limpidité de ses eaux d’apercevoir des raies manta ou des tortues marines évoluant librement dans leur milieu naturel. La barrière de corail forme un des plus grands lagons de Madagascar dont l’orientation au vent en fait un site exceptionnel pour la pratique du windsurf et du kitesurf particulièrement pendant la saison du Varatraza, soit d’avril à octobre. Avec environ 9 000 visiteurs par an, nombre qui ne cesse d’augmenter, c’est un des principaux pôles d’intérêt de la région. La plupart des touristes séjournant durant plusieurs jours à Diego Suarez se rendent sur ce site, occasionnant une activité non-négligeable pour les tours opérateurs de la ville et les marins pêcheurs de la Baie. Depuis quelques années déjà, cet endroit idyllique est devenu un point de rendez-vous pour les kitesurfeurs de par le monde qui ont envie de découvrir de nouveau spots pas encore surexploités.
■ Raitra

Abdou Salam, moniteur de kitesurf à Babaomby Island Lodge
Abdou Salam est moniteur depuis 2010, année durant laquelle il a fini son apprentissage qui a duré deux ans
Abdou Salam est moniteur depuis 2010, année durant laquelle il a fini son apprentissage qui a duré deux ans
Abdou Salam est moniteur de kitesurf au Babaomby Island Lodge. Lors d’une rencontre, il nous a expliqué en quoi consiste exactement son métier. Abdou Salam est moniteur depuis 2010, année durant laquelle il a fini son apprentissage qui a duré deux ans. Il est rattaché à l’établissement Babaomby Island Lodge et sa mission consiste à apprendre à pratiquer le kitesurf et le windsurf aux clients du lodge. D’après son employeur, Nicolas Martin, « Abdou est un homme capable de tout faire. Quand il a commencé à travailler avec moi, il était menuisier, il ne savait pas nager, mais voulait pratiquer du kitesurf. C’est à force d’application et de persévérance qu’il est devenu moniteur ». Lors de son séjour au Babaomby Island Lodge, Charlotte Consorti a fait le même constat à propos des moniteurs et kitesurfeurs de la région en général. Pour elle, « c’est étonnant de voir le niveau des kitesurfeurs de la région. Ils ont un niveau déjà bien placé. Lors de nos échanges d’expériences je leur ai appris des techniques de kitestyle, ce sont seulement dans ce domaine qu’ils éprouvent des difficultés, mais ils apprennent vite et peuvent aller très loin s’ils persévèrent ». Abdou Salam a toujours été passionné par la mer. Pour lui, pratiquer le kitesurf est l’opportunité de vivre de sa passion tout en faisant du sport et en partageant son savoir. Lors d’une séance d’apprentissage, il priorise d’abord la sécurité de ses élèves. « Avant de commencer les cours, il est très important d’apprendre d’abord les consignes de sécurité aux élèves pour éviter les accidents en mer. Les matériels que nous utilisons sont aux normes internationales et cela nous aide beaucoup pour assurer la sécurité » explique-t’il.
Le kitesurf à Diego Suarez à la pointe de l’évolution des techniques
Dernière nouveauté du kitesurf, le foil permet de facilement naviguer avec 6 nœuds de vent. Photo : www.alpinefoil.com - D.Chabaud
Dernière nouveauté du kitesurf, le foil permet de facilement naviguer avec 6 nœuds de vent. Photo : www.alpinefoil.com - D.Chabaud
Actuellement, foil est la dernière nouveauté du kitesurf. Néanmoins, son usage est réservé aux plus expérimentés. Il se compose d’une planche de kitesurf dotée d’un aileron qui se termine par des ailettes horizontales. Ces ailettes permettent à la planche de se soulever au dessus de l’eau, et, en réduisant la traînée, de considérablement augmenter la vitesse de l’ensemble. En l’utilisant, le kitesurfeur peut facilement naviguer avec 6 nœuds de vent. Selon un professionnel qui pratique du kitesurf dans la mer d’émeraude, « les sensations ressenties en utilisant le foil sont très différentes de celles que je ressentais avant. Le foil facilite beaucoup mes mouvements puisqu’il est efficace dans tous les types de plans d’eaux que se soit dans les vagues ou tiré par un bateau. Il est également idéal pour naviguer dans le vent léger sans avoir une aile énorme à piloter puisque les ailettes se chargent de réduire la résistance de l’appareil et aide l’aile à accélérer ».

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

Diego Immo

Les Petites Annonces

PetitesAnnonces-DiegoSuarez.com
Le Site d'Annonces Gratuites du Nord de Madagascar

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Dimanche
MD316/144(AT7)
Arrivée Départ
ANTANANARIVO O6h00
ANTSIRANANA 07h55 08h55
DZAOUDZI 10h05
MD145/317(AT7)
Arrivée Départ
DZAOUDZI 11h05
ANTSIRANANA 12h15 13h15
ANTANANARIVO 15h15

Tous les horaires

La Vahinée
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2017