Retour haut de page
Le quartier Place Kabary est celui qui rassemble les bâtiments les plus anciens de Diego Suarez, avec le Tribunal et la Résidence de la Région
 Le quartier Place Kabary est celui qui rassemble les bâtiments les plus anciens de Diego Suarez, avec le Tribunal et la Résidence de la Région. Photos : Fita 

Le quartier Place Kabary se distingue par son histoire, une place importante dans la formation de la ville et du peuplement de la ville de Diego Suarez. Le quartier est délimité au nord, au nord-est et au nord-ouest par la mer. Le quartier est constitué de quatre secteurs : sud, centre, nord et le quartier militaire à l'ouest qui occupe une grande partie de la surface de tout le quartier.

Le Tribunal
Le Tribunal

La Résidence de la RégionLa Résidence de la Région

Le quartier a une seule école primaire publique, cinq établissements scolaires privés, le lycée privé et un institut de formation de paramédicaux.
Si dans d’autres quartiers, les chefs fokontany ont mentionné que l’implantation d’entreprises privées ou publiques dans leur localité ne représente pas tellement d’intérêt, Joseph Sylvain, chef du fokontany Place Kabary souligne l'apport bénéfique que représentent les entreprise en citant en exemple les hôtels qui ont apporté leur contribution à la réalisation de la clôture de l’EPP Tsiry. Il mentionne aussi les aides apportées par la communauté bohra. Au niveau des infrastructures publiques, le bâtiment du quartier existe, pourtant, l’on est reçu au domicile du chef fokontany, qui y installe son bureau. Ce qui n’a rien d’insolite puisque la plupart des chefs fokontany lorsqu’ils ne sont pas dotés comme il se doit de bureau, accueillent les administrés à leurs domiciles. Joseph Sylvain annonce cependant qu’il compte avec son adjoint s’installer d’ici peu dans cette nouvelle infrastructure. Le quartier n’a pas de terrain où établir un marché, les quelques marchands de poissons et de produits maraichers se placent sur un lieu appartenant à un particulier. La population dispose d’un lavoir et de deux bornes fontaines. En matière de loisir et de sport, notons l'existence de deux terrains de pétanques, des terrains de basket et de foot (ceux-ci se trouvent dans le quartier militaire).

Le Fokontany Place Kabary
Le Fokontany Place Kabary
Le port

Avant 1885, Antsiranana a commencé à accueillir des boutres et des bateaux. En 1898, Diego Suarez est devenu point d’Appui de la Flotte, le port commence à prendre forme. La Marine française, la Compagnie des Messageries Maritimes ont chacune des apports dans cette construction selon leurs besoins. En 1936, le quai d’accostage a une longueur de 120m et une largeur de 47m, une profondeur de 8m50. Le port est marqué par le naufrage du croiseur Bougainville, le sous-marin Béveziers et deux bateaux italiens lors de l’attaque anglaise du mai 1942.
De 2007 à 2011, le port est réaménagé. Une réhabilitation des quais par la reconstruction du quai long courrier nord, la réhabilitation du terre-plein portuaire sur l’ensemble des réseaux, la réfection du revêtement et restructuration du hangar H, réhabilitation des rues d’accès Richelieu et Gouraud, construction d’une station de prétraitement des eaux de drainages du port…

L’alliance française

L’Alliance franco-malgache d’Antsiranana est située 24 rue Colbert, dans un bâtiment d’architecture Eiffel. Cet édifice, ancien marché couvert construit en 1892, a été confié par les autorités de la ville à l’Alliance française qui l’a réhabilité en 1988 et en 2003, grâce à la participation de la Mission française de Coopération et à des dons de particuliers et d’entreprises. L’alliance francaise dispose d’une salle de spectacle, d’une médiathèque, des salles de cours et une salle d’exposition. Elle remplit des missions historiques, d’éducation, de culture et de lecture. L’alliance francaise donne des cours de français aux enfants, adolescents et adultes.

Le Centre Hospitalier Universitaire

Le CHU d’Antsiranana est implanté depuis plus de 100 ans sur la rue Richelieu. En 2011 alors que l’hôpital manara-penitra ouvre ses portes, le CHU est laissé à l’abandon. Même si des rénovations ont été promises par les autorités de Transition, l’hôpital est jusqu’à maintenant délabré. Le personnel est affecté au nouvel hôpital, plus de 60 pourcent des employés de l’Hôpital Manara-penitra proviennent du CHU. Seulement, il continue à recevoir des malades qui sont suivis et soignés par des spécialistes en cardiologie, de pneumo-phtisiologie, de médecine humaine, en ophtalmologie. Les cas d’urgence y sont également reçus et les patients réorientés selon leurs pathologies. C’est aussi dans l’enceinte de l’Hôpital Be qu’est installé le centre régional de transfusion sanguine, récemment construit. L’Hôpital Be garde toujours son statut de centre hospitalier universitaire et accueille les paramédicaux en formation.

Le quartier militaire

Dès 1900 plus de 5000 militaires furent envoyés à Diego Suarez : il fallut donc les loger. En 1905, les installations étaient pratiquement achevées : elles comprenaient des casernes pour les troupes, des logements pour les officiers, des bureaux, des magasins, des ateliers. Un nouveau quartier était né, occupant toute la partie ouest de la ville et parallèle à l’agglomération civile groupée autour de rue Colbert, ouverte en 1890.
Ce quartier était relié à la ville basse où s’étaient faites les premières installations, par la rue du Catinat (du nom du bateau du même nom) devenue par la suite la rue Gouraud (un des généraux les plus populaires de la Grande Guerre). Celle-ci se prolongeait par le Bd Bazeilles (nommé ainsi en hommage aux troupes de marine qui combattirent à la bataille de Bazeilles lors de la guerre franco-prussienne de 1870). Enfin, on pénétrait dans le quartier militaire proprement dit, par le Bd Militaire qui se terminait au portail de la Direction de l’Artillerie, devenue la SECREN.

L’Hôtel de la Marine

L’hôtel de la Marine –anciennement hôtel des Mines– fait partie de la légende de Diego Suarez. Au tout début du XXème siècle, Alphonse Mortages descend la rue Colbert avec ses annes chargés des 200 kilos d’or qu’il a ramassé à Betsiaka, près d’Ambilobe. C’est grâce à cette fortune qu’il fait construire l’hôtel des Mines, le plus beau bâtiment de la ville. Las, Mortages finira sa vie ruiné et c’est la Marine Française qui récupère le bâtiment avant sa destruction en 1984 par le terrible cyclone Kamisy. Le bâtiment est depuis laissé à l’abandon et ses ruines, malgré leur aspect pittoresque constituent maintenant un danger pour les visiteurs.

Interactive American Center

Le centre interactif américain est installé au rez de chaussée du bâtiment de la Poste et Télécommunications. Il est mis en place par l’ambassade des Etats-Unis. C’est un espace de 50m2 équipé de nouvelles technologies de l’information, l’objectif étant de permettre aux jeunes de toutes les couches sociales d’accéder à ces appareils de nouvelle technologie. L’ouverture de ce centre officialise la détermination des Etats-Unis de faire partie de la culture du nord et y laisser une empreinte. Le lieu est ouvert au public, mais attire surtout les jeunes grâce aux NTIC qui leur permettent d’apprendre d’une autre manière la langue anglaise.
■ V.M

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

Diego Immo

Les Petites Annonces

PetitesAnnonces-DiegoSuarez.com
Le Site d'Annonces Gratuites du Nord de Madagascar

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Vendredi
MD316/317(AT7)
Arrivée Départ
ANTANANARIVO 14h35
ANTSIRANANA 16h30 17h05
ANTANANARIVO 19h05

Tous les horaires

La Vahinée
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2017