Retour haut de page
Eric Cassam, pilote de ligne chez Air Madagascar
Eric Cassam, pilote de ligne chez Air Madagascar

Beaucoup de jeunes rêvent d’exercer le métier de pilote d’avion, mais ne savent pas comment y arriver. Eric Cassam est originaire de Diego Suarez. Il est commandant de bord sur ATR72/42-500 chez Air Madagascar. Âgé de 41 ans, il a à son actif 6 800 heures de vol au total sur Twin-otter, ATR, Boeing 737 et Boeing 767. Il répond à nos quelques questions sur son métier

La Tribune de Diego : Être pilote a été pour vous un rêve d’enfant ? Et pourquoi « pilote »?
Comme la plupart des petits enfants, je rêvais très tôt de faire ce métier qui en fait m’était devenu familier car j’avais la chance d’avoir des pilotes dans le cercle amical et familial. Un ami proche de mon père venait à Diego aux commandes de son avion privé. De là est venu le déclic. Il m’emmena enfant faire un tour au dessus de la baie de Diego Suarez et me laissa les commandes en croisière. Cette sensation de liberté, de voir la beauté de cette Terre vue du ciel et parcourir de longues distances en quelques minutes ont fait naître une passion. Je ne me voyais tout simplement pas dans un autre métier plus sédentaire.

LTdD : Comment devient-on pilote ? Est-ce lourd financièrement ?
Il y a plusieurs voies pour devenir pilote. Dans mon cas personnel et ceux des promotions d’Air Madagascar, la formation était prise en charge par la société dans ses locaux et avec ses propres avions écoles. La partie théorique qui durait un an pour obtenir les cinq certificats pilote de ligne théorique se faisait en Ab initio avec l’ENAC (Ecole Nationale de l’Aviation Civile française). La partie pratique (250 heures de vol pendant 2 ans) était assurée par les instructeurs de l’ESMA (École Supérieure des Métiers de l’Aéronautique de Montpelier) sous la supervision de commandants instructeurs d’Air Madagascar. A l’issue de la formation, on obtient la licence PP-IFR (pilote professionnel vol aux instru