Retour haut de page
Des inaugurations et des lancements officiels de projets ont marqué les quatre jours de tournée du président de la République dans le nord de Madagascar
Des inaugurations et des lancements officiels de projets ont marqué les quatre jours de tournée du président de la République dans le nord de Madagascar

Les rapports qu’entretiennent les trois pouvoirs de la République restent tendus. Le déplacement du Président Hery Rajaonarimampianina à Antsiranana a été l’occasion de rassurer la population, autant par les projets à mettre en route que par son discours à la place de l’Indépendance

Des inaugurations et des lancements officiels de projets ont marqué les quatre jours de tournée du président de la République dans le nord de Madagascar. Lancement du projet TNT, télévision numérique terrestre à Nosy Be, PIC 2 à Antsiranana, inaugurations à Ambilobe et à Ambanja. Face à la population et à la presse, le président a fait aussi des déclarations sur la situation politique nationale et l’issue à la crise institutionnelle qui prévaut actuellement.

Pacte de responsabilité ?

Après le rejet par la Haute Cour Constitutionnelle de la requête de déchéance du président de la République, les députés partisans de cette déchéance comptent désormais traduire les membres de la HCC devant la Cour Suprême pour déni de justice. Le président quant à lui appelle au rétablissement de l’ordre, et « à se donner la main pour le développement du pays ». La HCC dans l’article 5 de son arrêt décide que « les institutions de la République œuvrent en faveur d’un pacte de responsabilité, garant du bon fonctionnement de l’Etat, dans le cadre de la Constitution en vigueur ». Quelques heures avant que la HCC ne publie sa décision sur la motion de déchéance, une « proposition pour une stabilité pérenne des institutions de la République » apparaissait sur les pages de réseaux sociaux de la présidence. Publication niée par la présidence qui explique que le site a été piraté. Néanmoins, le doute s’est installé à cause de la cohérence entre cette proposition de stabilité et le pacte de responsabilité prôné par la HCC. Les députés et les partisans de la déchéance de Hery Rajaonarimampianina soutiennent dès lors que la première est influencée (voire corrompue) par l’exécutif. Lors de la conférence de presse qui s’est tenue au Grand Hôtel, le président a confirmé que la proposition n’émane pas de la présidence. Hery Rajaonarimampianina annonce qu’il tend la main, que des députés répondent aux appels et dialoguent avec l’exécutif. A l’heure actuelle, aucune des parties concernées n’explique ce que stipulera le pacte de responsabilité.

Le président de la République se veut rassurant

Le président Hery Rajaonarimampianina était à Antsiranana accompagné d’une forte délégation dont Rivo Rakotovao, le ministre d’Etat en charge des projets présidentiels, de l’aménagement du territoire et de l’équipement qui est aussi président du comité de pilotage du projet, PIC2 ou Pôle Intégré de Croissance. Les deux hommes dans leurs discours ont insisté sur le redressement, en bonne voie, de la Nation. Rivo Rakotovao soutient que les actes de déstabilisation sont la preuve que le président de la République est sur la bonne voie. En tout cas « la présence des bailleurs de fonds prouve leur confiance en nous et au président » d’après toujours le ministre Rivo Rakotovao. Après la requête de déchéance déposée par les députés, rejetée par la Haute Cour Constitutionnelle, le président de la République entend renforcer sa position et déploie les moyens à sa disposition pour rassurer le peuple. Sur la place de l’indépendance, Hery Rajaonarimampianina a promis aux Antsiranais une amélioration des infrastructures et de l’hygiène grâce aux financements des bailleurs de fonds internationaux. Par ailleurs, la maison des jeunes a été inaugurée lors de ce passage du président de la République à Antsiranana. Bâtiment dont la construction a débuté en 2010 durant la Transition, le dernier coup de peinture a été effectué le 17 juin.
Le début des travaux annoncés, notamment de construction et réhabilitations des infrastructures routières, se fait attendre. Hery Rajaonarimampianina, le 18 juin, en répondant aux questions des journalistes avance que les négociations avec ces bailleurs de fonds ne se concluent pas en un jour ou en un mois. « La procédure est longue et l’espoir est de voir ces travaux commencer en début de l’année prochaine ». Quant à la question sur les financements internationaux qui sont bloqués, Hery Rajaonarimampianina soutient que le lancement officiel du PIC 2 prouve le contraire. «Il n’y a pas que la banque mondiale qui finance le PIC 2. Le domaine d’intervention se développe grâce à une collaboration des partenaires ».

■ V.M

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

Diego Immo

Les Petites Annonces

PetitesAnnonces-DiegoSuarez.com
Le Site d'Annonces Gratuites du Nord de Madagascar

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Jeudi
MD316/2317(AT7)
Arrivée Départ
ANTANANARIVO 05h30
ANTSIRANANA 07h25 08h00
ANTANANARIVO 10h00
MD195/2316/317(AT7)
Arrivée Départ
REUNION 14h25
NOSY BE 15h10 16h10
ANTSIRANANA 16h45 17h20
ANTANANARIVO 19h20

Tous les horaires

250 SOCOGI
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2018