Retour haut de page
Un confort et une rapidité plébiscités : actuellement et ce malgré les traumatismes passagers causés par le nombre d’accident, les voyageurs ont une préférence pour ce type de véhicule et les flottes des coopératives sont constituées à plus de 95 % de Sprinters
Un confort et une rapidité plébiscités : actuellement et ce malgré les traumatismes passagers causés par le nombre d’accident, les voyageurs ont une préférence pour ce type de véhicule et les flottes des coopératives sont constituées à plus de 95 % de Sprinters

Les accidents dans lesquels un véhicule « Sprinter » de Mercedes-Benz sont impliqués sont nombreux à Madagascar et particulièrement sur les routes nationales. Imprudence des conducteurs ou une puissance difficile à maitriser compte tenu de l’état des routes dans le pays ? Les avis divergent et les autorités chargées de la police routière disent prendre les mesures nécessaires pour sécuriser le trafic et tenter de limiter les dégâts

En août 2014 et septembre 2015, plusieurs accidents mortels ont été enregistrés. Les cas se sont multipliés en 2016. En août, sur la RN7, un accident impliquant un Sprinter a fait deux morts. En octobre, encore un accident à Ankazobe, sur la RN4. Ce 2 janvier, un énième accident a fait perdre la vie à trois enfants et un couple à Ilempona, sur la RN7. A l’approche des vacances de fin d’année, les voyageurs sont de plus en plus nombreux et les transporteurs sont tentés d’aller plus vite pour faire le maximum d’allers et retours. Le Sprinter s’avère être pratique et arrange transporteurs et voyageurs puisque l’on arrive plus vite à destination, mais les chauffeurs négligent les règles et se font trop confiance alors qu’ils n’arrivent pas à maitriser la puissance du véhicule, à la combiner à la géographie et à l’état de la route.

« Sprinter » le bien nommé

Par sa vitesse, le véhicule porte bien son nom « Sprinter » affirme Liva Andriatsitohaina, président de la coopérative KOFMAD à Antsiranana. Le véhicule a été mis en circulation en Europe en 1995 et est arrivé à Madagascar à partir de 2009-2010. « Les types de Sprinter que nous utilisons pour les liaisons Diego Suarez-Antananarivo sont les modèles Phase I (année de construction 1995-2000 NDLR) et Phase II (2000-2006 NDLR), les qualités sont presque identiques ». La différence est au niveau des moteurs. Le phase II est équipée de moteur (CDI), diesel à injection directe. La puissance du moteur peut aller jusqu’à 156 Ch. D’Antananarivo à Tamatave et Majunga, ce sont les phases III et IV (année de construction 2006-2013) qui sont utilisées, « nous ne pouvons les mettre en service sur l’axe Diego à cause du mauvais état de la route » explique Liva Andratsitohaina. Comparé aux autres véhicules utilitaires, les Sprinters de Mercedes-Benz sont plus confortables surtout pour les longs voyages. La hauteur permet aux voyageurs de se mettre débout. Les Sprinters équipés de simples roues peuvent avoir 17 places et ceux doubles roues ont jusqu’à 21 places. Les autres véhicules de type minibus, très utilisés depuis la fin des années 2000, sont limités à 14 places par la réglementation alors que la quantité de carburant consommée, sur une même distance, est identique à celle du Sprinter. Il est donc plus avantageux pour les transporteurs d’utiliser un Sprinter qu’un minibus. Mais c’est surtout au niveau de la vitesse que la différence se situe. Le Sprinter fait le trajet Antananarivo-Antsiranana en moyenne en 25 heures alors que les autres véhicules en commun le font entre 30 à 32 heures. Le Sprinter peut également transporter plus de bagages.

Un confort et une rapidité plébiscités

Actuellement et ce malgré les traumatismes passagers causés par le nombre d’accident, les voyageurs ont une préférence pour ce type de véhicule et les flottes des coopératives sont constituées à plus de 95 % de Sprinters. La flotte nationale de KOFMAD comporte actuellement 90 Sprinters. Pour la ligne Antsiranana-Antananarivo, quatre Sprinters partent le matin et 2 ou 3 prennent la route l’après-midi. Le responsable de la coopérative avance que tous les véhicules sont d’occasion, mais sont en bon état mécanique, malgré le problème récurrent des injecteurs. Ce problème est lié à la mauvaise qualité du carburant. Toutefois, comme tout autre véhicule, le Sprinter a besoin d’un entretien régulier. En ce qui concerne les pièces de rechange, elles ne représentent pas de problèmes en particulier puisqu’elles sont disponibles partout dans les grandes villes. D’après Liva Andriatsitohaina, les différents accidents causés par les Sprinters sur les routes nationales sont souvent dues à l’imprudence des chauffeurs. C’est ce que confirme le responsable de la gendarmerie d’Antsiranana. Les mesures prises par les autorités chargées de la police routière se concentrent d’ailleurs sur l’application stricte de la réglementation, notamment celle concernant les bagages. D’Antananarivo vers le nord de Madagascar, les transporteurs ont tendance à surcharger les véhicules parce qu’en plus des bagages et marchandises des voyageurs, les colis sont nombreux. Une organisation pour harmoniser les règles de sécurité édictées par la gendarmerie pour les transports routiers a été élaborée depuis Ambodivona, du parcage d’Antananarivo à Diego Suarez. Il y a maintenant des camions qui sont sur place pour transporter les excédents de bagages que les cars de transport en commun ne sont pas autorisés à embarquer. Si le chauffeur ne respecte pas les lois et les règles de sécurité, il sera sanctionné et son véhicule sera mis en fourrière. Malgré les règles et la volonté des autorités chargées de la police routière de maitriser la situation, elles n’accompagnent pas les conducteurs kilomètre après kilomètre. Prudence doit être le mot d’ordre et les passagers ont le droit d’avertir les transporteurs sur toute transgression
■ V.M.

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

Diego Immo

Les Petites Annonces

PetitesAnnonces-DiegoSuarez.com
Le Site d'Annonces Gratuites du Nord de Madagascar

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Mercredi
MD314/317(AT7)
Arrivée Départ
ANTANANARIVO 06h00
SAMBAVA 07h30 08h05
ANTSIRANANA 08h50 09h25
ANTANANARIVO 11h25

Tous les horaires

250 SOCOGI
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2017