Retour haut de page
Les joueurs de l’équipe de l’ASCUT d’Antsinanana et de la SBBC de Boeny ont offert un beau spectacle aux spectateurs venus nombreux les supporter
Les joueurs de l’équipe de l’ASCUT d’Antsinanana et de la SBBC de Boeny ont offert un beau spectacle aux spectateurs venus nombreux les supporter. Photo : Fita

Un bon cru pour la coupe de la ligue de basketball de la région DIANA qui a vu s’affronter des équipes déterminées et d’un bon niveau pour le plus grand plaisir d’un public venu nombreux les supporter

Les matches pour la coupe de la ligue de DIANA se sont déroulés le samedi 18 et le dimanche 19 juin dans le gymnase de Diego Suarez. Les finales N1A dames et hommes se sont tenues dans l’après-midi et dans la soirée du dimanche 19 juin.
Le gymnase de Diego Suarez était bondé de monde durant cet après-midi du dimanche. Les supporteurs respectifs de l’équipe de l’ASCUT d’Antsinanana et de la SBBC de Boeny étaient impatients de regarder le match opposant leurs deux favoris. La plupart des spectateurs étaient venus bien avant le commencement du match avec les apparats et les banderoles nécessaires. L’effervescence était à son comble lorsque les joueurs sont venus sur le terrain. Mais ce n’est que l’échauffement  ! Aussitôt que le match a commencé vers 19h30, les cris et les encouragements ont doublé d’intensité. La taille moyenne des joueurs de la SBBC de Boeny en noir est bien plus importante de celle de l’ASCUT d’Antsinanana en rouge. Le pivot de l’équipe de l’ASCUT est Ibrahim Ahmed qui porte le maillot n°20 et celui de la SBBC est le n°61 Velondrisiky Davy Yvanoe. L’arbitre donne le coup de sifflet du début de match. Les joueurs de l’ASCUT ont le premier ballon et réussissent à marquer leur premier panier par le biais de leur buteur, le n°5, Ramamonjisoa Mbolaniaina dit Mbola, même si apparemment celui-ci a subit une blessure à la main droite. Dès le premier quart-temps, les coachs des deux équipes opèrent plusieurs changements de joueurs. Trois changements au total dans chaque équipe. Le match est très serré entre ces deux équipes exceptionnelles. Mais un détail important marque cette première phase de jeu. Le pivot de l’ASCUT a failli se disputer sur le terrain avec un des joueurs de l’équipe adverse. L’objet de la dispute n’est autre qu’une bousculade volontaire ou non de la part du pivot de la SBBC. Mais la situation s’est vite rétablie sur le terrain et le match reprend. A la fin du premier quart-temps, le tableau des scores affiche 19 pour l’ASCUT et 16 pour la SBBC. Au second quart-temps, la SBBC se reprend en main et réussi à marquer plusieurs paniers de trois points par le biais du n°5, Raheriniaina Dollin, et du n°13, Razafimanantsoa Robers, ce qui leur permet d’égaliser le score de 25 contre 25 vers la 6è minute. La tendance change à la fin de ce quart – temps puisque le tableau affiche 37 pour la SBBC contre 34 pour l’ASCUT. Les supporteurs de l’équipe du Boeny sont ravis de cette victoire et viennent chambrer les supporteurs de l’équipe adverse en brandissant leurs banderoles sous leur nez. Mais tout n’est pas joué, ce n’est que le deuxième quart–temps ! Au troisième, l’ASCUT se reprend en main et peaufine sa technique de défense pour que la SBBC n’y pénètre pas. Cela a porté ses fruits, le score s’égalise de 56 contre 56 à la fin de ce quart–temps. Dans quelques instants, le dernier quart–temps va commencer, spectateurs, joueurs et coachs sont aux bords de la crise de nerfs tellement le match est serré et les joueurs performants. Coup de sifflet, le dernier quart–temps commence. La bataille est rude et le score ne cesse de s’égaliser. De 56 – 56, il va de 58 – 58, deux minutes à peine après le début du quart-temps et arrive à 58 – 65 la minute d’après. L’ASCUT mène la course. Elle ne se laisse plus faire. Elle enchaîne attaque sur attaque et en même temps place une défense impénétrable. La SBBC en perd son latin et les joueurs commencent à se fatiguer et à perdre le nord. L’écart de score ne cesse de se creuser, ce qui nous donne à la fin un score de 90 contre 61. L’ASCUT remporte la coupe de la ligue de DIANA non sans efforts.Pour les N1A dame la finale opposait l’équipe de la JEA de Vakinakaratra à celle de Fandrefiala d’Analamanga. Même en étant plus grande physiquement, les Fandrefiala ont perdu face à la technique de la JEA. Le score final est de 49 contre 40
■ Raitra

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

Diego Immo

Les Petites Annonces

PetitesAnnonces-DiegoSuarez.com
Le Site d'Annonces Gratuites du Nord de Madagascar

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Samedi
MD316/317(AT7)
Arrivée Départ
ANTANANARIVO 13h15
ANTSIRANANA 15h10 15h45
ANTANANARIVO 17h45

Tous les horaires

La Vahinée
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2017