Retour haut de page

Plantes de Madagascar : six bonnes raisons pour planter l’anamirongo
Son nom scientifique est moringa oleifera, cet arbre de la famille des moringacées est originaire de l’Inde. Poussant surtout dans les régions chaudes et humides de Madagascar, l’ananambo (ou brède supérieure), plus connu dans le Nord sous le nom d’ana-mirongo peut pourtant pousser dans les zones arides.

Pour ses multiples vertus, la plantation de cet arbre est très encouragée dans les pays en voie de développement. A Madagascar, cette plante est mal exploitée et ses principaux atouts sont inconnus par la majorité de la population.
A Diego, nous pouvons la trouver, plantée dans la cour ou poussant sur le bord des rues, dans les champs. En cuisine, les fleurs (en beignet surtout) et les feuilles du moringa sont très savoureuses. Les Malgaches consomment l’ananambo comme légume, accompagné de crevettes ou de la viande. Mais ce n’est pas en cuisine seulement qu’il est nécessaire.
Avec la dégradation de l’environnement, planter le moringa est très important puisque ses racines constituent un barrage anti-érosif et un pare-feu naturel. Les feuilles et le tronc morts sont utilisés comme engrais et sont d’excellents composants à la terre. Un moringa qui pousse sur une terre cultivée fait remonter le phosphore à la superficie.
La culture du moringa n’est pas bien difficile et les graines qui tombent à terre poussent facilement c’est pour cela que les moringa se propagent très vite. Sa croissance est très rapide, en un an la jeune pousse peut atteindre huit mètres et fleurit déjà. Sa taille maximale est de quinze mètres. L’anamirongo résiste à la sécheresse et même quand on la plante, il ne faut pas l’arroser tous les jours (tous les deux jours au plus).
Et comment ne pas parler le rôle du moringa dans la lutte contre la malnutrition. Sa consommation est conseillée pour pallier la carence en vitamine A chez les jeunes enfants et la malnutrition des mères. Selon l’Office National de la Nutrition, l’ananambo contiendrait sept fois plus de vitamine C que les oranges, trois fois plus de potassium que la banane, quatre fois plus de calcium que le lait et quatre fois plus de vitamine A que la carotte. Il est composé de matières grasses à plus de 37%.
En ce qui concerne ses propriétés médicinales, des recherches sont en cours sur les racines du moringa et qui contiennent des antibiotiques. L’écorce est utilisée par les Malgaches contre l’épilepsie et la paralysie à cause des alcaloïdes qu’elle contient (en petite quantité). Consommer l’ananambo prévient contre le diabète et l’excès de cholestérol, il rétablit aussi la tension artérielle et l’anémie. Les feuilles séchées servent à traiter la diarrhée au Malawi. Puis, l’huile du moringa soulage les douleurs dues au rhumatisme et à la goutte.
C’est à partir des graines que l’on obtient cette huile, elle sert aussi d’huile de table. Les graines sont contenues dans des gousses d’une vingtaine de centimètres. Une gousse a 10 graines au minimum et 20 au maximum. Un arbre peut produire jusqu’à 80 gousses par an.
A Madagascar, sous la présidence de Ravalomanana la culture du moringa a été envisagée pour se faire à grande échelle et partout dans le pays. On ne sait pas où en est la continuité de ces projets.
■VM

Commentaires   

+5 # Guest 14-08-2011 18:25
Les graines broyees de Moringa Oleifera peuvent aussi etre utilisees pour purifier l'eau avant consommation.
# gtrhbrhg 19-02-2013 18:49
coucou
# gtrhbrhg 19-02-2013 18:50
c'est pas assez précis ce site !!!

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

Diego Immo

Les Petites Annonces

PetitesAnnonces-DiegoSuarez.com
Le Site d'Annonces Gratuites du Nord de Madagascar

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Mardi
MD316/317(AT7)
Arrivée Départ
ANTANANARIVO 06h10
ANTSIRANANA 08h05 08h40
ANTANANARIVO 10h40

Tous les horaires

La Vahinée
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2017