Retour haut de page

« La region Diana peut faire des miracles », déclarait Roger Mahazoasy, le président de la délégation spéciale de la commune urbaine de Nosy be. 
Malgré  la conjoncture politique actuelle qui  pèse sur la destination Madagascar depuis l’année dernière, les touristes semblent de retour dans la région, et plus précisément à Nosy be et dans la capitale du Nord. Plus de 30 000 touristes de tous horizons ont ainsi été enregistrés  dans les deux ports lors des huit touchées du bateau de croisière Costa Romantica durant les 5 derniers mois. Ces chiffres montrent que les touristes n’ont pas dédaigné la destination Madagascar, malgré les mises en garde des ministères des affaires étrangères, notamment français. Conscient des avantages compétitifs qu’offrent  d’autres destinations  asiatiques ou orientales, beaucoup d’hôtels n’ont pas pour autant perdu espoir. Le taux moyen de remplissage des hôtels  dans la région avoisine à présent ..les 20%.
Certains profitent même de la crise pour engager de nouveaux projets. Pour preuve au moins cinq projets d’investissement sont prévus, dont certains seront réalisés avant la fin de l’année, tandis que d’autres seront opérationnels vers la fin de ce mois.
Ainsi, le Loharano Hotel avec 10 bungalows de 24 chambres sera opérationnel fin avril. De leurs côtés, le Zair Lodge et le Befitiana ont obtenu des permis de construire, mais les travaux ne sont pas encore terminés. Ces grandes infrastructures, dotées d’environ 60 chambres viennent ainsi étoffer le parc hôtelier de la région Diana.
« Compte tenu des problèmes de trésorerie vécus par l’ensemble des opérateurs , nous  avons pu dégager des pistes bien précises pour les aider », a affirmé un responsable . Ainsi, au niveau de la fiscalité, des mesures ont été prises  en accord avec le ministère de l’économie et de finances  concernant notamment les vignettes touristiques.
De plus, Madagascar a participé, ces derniers temps, à des salons internationaux, à Milan, à Berlin au cours desquels  l’image et la crédibilité de la destination Madagascar ont tenté d’être remis en valeur.  Un autre point positif a été la mise en place  d’offices régionaux du tourisme qui œuvre ntà la promotion de la destination à l’ échelle nationale et régionale.
Notons que la défaillance de la capacité d’accueil reste encore le problème majeur de la région. Dans certains districts à haut potentiel touristique, les établissements hôteliers éprouvent des difficultés à satisfaire la demande, surtout  en haute saison. Nombre d’hôtels sont confrontés à des problèmes de coupures d’électricité et d’approvisionnement en eau qui pénalisent leur crédibilité auprès des clients. 

Pascal R.

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

Les Petites Annonces

PetitesAnnonces-DiegoSuarez.com
Le Site d'Annonces Gratuites du Nord de Madagascar

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Mardi
MD316/317(AT7)
Arrivée Départ
ANTANANARIVO 06h10
ANTSIRANANA 08h05 08h40
ANTANANARIVO 10h40

Tous les horaires

250 SOCOGI
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2018