Retour haut de page
Les accidents à Antsiranana, une banalité quotidienne
Les accidents à Antsiranana, une banalité quotidienne

Trop de laisser-aller dans la circulation et le transport à Diego Suarez, une commission « transport » est créé pour réaffirmer la loi

Les membres de cette commission se sont réunis dans le bureau du Chef de Région pour planifier les actions notamment de sensibilisation des automobilistes et des usagers de la route

Chaque service lié à la circulation et aux transports a été représenté lors de cette réunion : la direction régionale du Transport, la police municipale, le centre de sécurité routière, la FIP, le commissariat centrale, la gendarmerie nationale, le brigade de la police de la route. L’objet de la réunion était de regrouper les messages à transmettre à la population pour la prévention des accidents et des infractions routières. « Avant de passer à la répression » a-t-on martelé. Les infractions sont innombrables, mais les plus fréquentes : la conduite de véhicule à deux roues sans casque, le téléphone au volant, stationnement en intersection, les dépassements dangereux, demi-tour sur place des tricycles… Tous les supports de communication : dépliants, spots et émissions radiophoniques et télévisées, articles de presse seront utilisés pour mettre en oeuvre cette sensibilisation.
De nombreuses lacunes ont été constatées lors de cette réunion : la sanction pécuniaire de 2 500 Ariary pour le stationnement sur un lieu interdit est perçu par les contrevenants plus comme un droit ou une taxe qu’une punition. L’occupation des trottoirs est à l’origine d’accident or autant les marchands ambulants que les restaurateurs du secteur formel utilisent pour leurs commerces et en payant des droits à la Commune Urbaine de Diego Suarez. Il s’avère que les autorisations octroyées sont trop nombreuses. L’application des textes en vigueur n’est pas effective, il en est ainsi de la durée de la mise en fourrière. Le fonctionnement de la commission de retrait de permis de conduire n’a jamais été complet. Des véhicules ne passent pas par la visite technique, Etc.… Le chef du centre de sécurité routière a attiré l’attention des forces de l’ordre sur cette situation car en moyenne, le centre effectue chaque jour 30 visites techniques. En ce moment, 15 véhicules par jour seulement passent par ce contrôle. Des descentes sur la route sont effectuées et des véhicules sont conduits à la fourrière, leurs propriétaires n’ayant pas effectué leurs visites techniques. Le chef du centre soutient d’ailleurs que pour prévenir un accident, le service de sécurité routière recommande aux automobilistes d’entretenir régulièrement les organes de manœuvre et les organes de freinage, l’éclairage et la signalisation.
Afin de remettre en ordre le transport dans le nord de Madagascar, la commission « Transport » a consacré 15 jours de sensibilisation.

■ V.M

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2019