Retour haut de page
La délégation présidentielle en visite sur le ESPS L-51 GALICIA
La délégation présidentielle en visite sur le ESPS L-51 GALICIA

Le Président de la République Malagasy Hery Rajaonarimampianina était en visite à Diego Suarez durant la journée du samedi 12 septembre accompagné d’une forte délégation comprenant une dizaine de ministres.

Si la visite du navire amiral de la force anti-piraterie EUNAVFOR était l’objet principal déclaré de ce déplacement, l’importance des moyens mis en œuvre à cette occasion posent la question des objectifs réels poursuivis.

Le Président de la République malagasy était arrivé à l’aéroport d’Arrachart en fin de matinée le samedi 12 septembre. Il avait été précédé par le Premier Ministre, le Ministre d’État chargé des infrastructures, de l'équipement et de l'aménagement du territoire, le ministre de l’énergie et des hydrocarbures, le ministre du tourisme, des transports et de la météorologie, celui de la poste, des télécommunication et des nouvelles technologies, celui de la jeunesse et des sports, le ministre de l’éducation nationale, le ministre de la sécurité publique, le ministre de l’emploi, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, celui de la défense nationale, le ministre de l’intérieur et le ministre de l’aménagement du territoire. Outre ces ministres, la délégation se composait de deux secrétaires généraux venant du ministère de la justice, du vice-président de l’assemblée nationale, des conseillers présidentiels, du Chef d’État Major Général de l’Armée Malagasy (CEMGAM), du secrétaire d’État auprès du ministère de la défense nationale chargé de la gendarmerie, le commandant de groupement de la gendarmerie, les chefs de région et les députés.

Inauguration au Lycée Mixte et ouverture du Sport Scolaire

La visite a commencé au Lycée Mixte où le Président a inauguré les travaux d’amélioration, de rénovation du terrain de sport et des infrastructures scolaires. Il a mentionné dans son discours que « ce lycée fait désormais partie des lycées modernes de la Grande île. » Le gouvernement a en effet donné 50 tablettes ainsi qu’une connexion Wifi pouvant couvrir toute l’établissement. Quelques minutes après la coupure du ruban et l’inauguration de la stèle, la délégation s’est rendue au stade municipal de Diego Suarez pour l’ouverture officielle des sports scolaires « Fanôro 2015 ». Pendant son élocution, le Président de la République a souligné que « l’éducation ne se focalise pas seulement sur l’éducation scolaire, il y a aussi l’éducation sportive. Ces sports scolaires représentent en d’autres lieux une occasion de sélectionner les jeunes élites du sport national de demain. » Vers 13h, le Président de la République et les autorités ont entamé une pause déjeuner au Grand Hôtel, les autres membres de la délégation pour leur part ont eu droit à un cocktail à la mairie. Aussitôt leur déjeuner fini, ils sont descendus à le basa navale d’Antsiranana pour tenir un « mini-conseil des ministres » à huis clos dont la teneur des débats n’a pas été communiquée.

Rencontre internationale sur le ESPS Galicia

L’événement marquant de cette journée était la visite de l’ESPS Galicia, navire amiral de la force anti-piraterie EUNAVFOR, qui a fait escale à Diego Suarez du 9 au 15 septembre. Le Président et sa délégation ont été reçus à bord par les Ambassadeurs d’Espagne et de l’Union Européenne à Madagascar, MM. Juan I. Sell Sanz et Antonio Sanchez-Benedito Gaspar. Le Président a prononcé une brève allocution au cours de laquelle il a affirmé l’importance que revêt selon lui l’implication de Madagascar dans la coopération internationale pour la lutte contre la piraterie et l’exploitation illicite des ressources halieutiques. La délégation a ensuite visité le bâtiment.
Le Président de la République et le secrétaire d’État ont quitté la ville dans la soirée. Le premier ministre a quant à lui assisté à la messe du dimanche à la Cathédrale Sacré-Cœur de Jésus. Ce fut pour lui l’occasion de faire un don à cette église d’une somme de deux millions d’Ariary venant du Président de la République pour le développement de celle-ci. Une somme de 10 millions d’Ariary a également été donnée à Monseigneur Benjamin Marc Ramarosoa.

Un tiers du Gouvernement à Diego Suarez

La brièveté de cette visite ainsi que l’importance de la délégation qui l’a effectuée ont laissé les observateurs perplexes : la raison affichée de la rencontre avec les Ambassadeurs d’Espagne et de l’Union Européenne justifiait elle le déplacement de près d’un tiers du gouvernement -dont son Chef ? Ou bien est-ce ce mystérieux « mini-conseil des Ministres » dont l’objet n’a pas été dévoilé, mais dont on peut espérer qu’il ait concerné l’examen de mesures à prendre contre l’insécurité ou celles pour relancer l’économie de la région ? Ou alors, comme l’ont avancé quelques esprits chagrins, ce n’était qu’une démonstration de force du HVM après la victoire du candidat MAPAR aux élections à la Mairie de la Capitale du Nord ? Il est regrettable qu’une meilleure communication n’ai pas permis de lever le doute sur ces questions, au risque que l’action gouvernementale reste mal interprétée.

ESPS L-51 GALICIA : Le navire amiral de l’EUNAVFOR à Diego Suarez
L'ESPS L-51 GALICIA à Diego Suarez
L'ESPS L-51 GALICIA à Diego Suarez

C’est le troisième bâtiment de guerre espagnol appartenant aux Forces Navales de l’Union Européenne (EUNAVFOR) œuvrant pour l’opération anti-piraterie dans l’Océan Indien Atalanta qui a accosté au port de Diego Suarez cette année. L’ESPS L-51 GALICIA, qui a fait escale au port de Diego Suarez du 9 au 15 septembre, est actuellement le navire amiral de cette force.
Ce bâtiment d’une longueur de 160 m et d’une largeur de 25 m est armé par un équipage mixte de 184 hommes et femmes. Il peut embarquer jusqu’à 615 soldats, accompagné de 109 véhicules et de 6 hélicoptères AB212 ou 4 SH-3D. Son large radier et ses hélicoptères lui permettent de projeter les forces qu’il embarque n’importe où dans le monde, et de superviser les opérations de ces forces grâce à son vaste PC opérationnel équipé de puissants moyens de communications. Actuellement, dans le cadre de la mission Atalanta, il embarque deux hélicoptères Sea Hawks ainsi que six drones Scan Eagle. Les hélicoptères peuvent transporter des passagers ayant été victime d’un accident en mer pour le soigner au sein du vaste hôpital dont est doté le navire. Tout récemment, le cas s’est présenté au début du mois de septembre où un marin d’un navire thonier a été transféré à bord pour y être soigné. L’ESPS L-51 GALICIA est parti du Sud de l’Espagne le 20 avril et a rejoint l’opération Atalanta le 6 mai. C’est sa troisième participation à la mission Atalanta après deux rotations en 2010 et 2011. Sa mission actuelle s’achèvera le 6 octobre.

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2019