Retour haut de page
Letsara Claude Rémi
Letsara Claude Rémi et Avizara Jean Manambola, candidat MAPAR, en première et deuxième position dans les résultats officiels, s’insurgent contre cette décision qui, selon eux, « piétinent le choix du peuple »

Le candidat du parti Hery Vaovaon’i Madagasikara (HVM), à la troisième position des résultats officiels se retrouve élu maire à Mahavanona, devançant ainsi Letsara Claude Rémi (AREMA) et Avizara Manambola du MAPAR

La requête contre le candidat de l’AREMA, déposée par le candidat du HVM a été rejetée par le tribunal administratif le 12 septembre. Les motifs du rejet étaient l’inexistence de preuves. Le candidat du HVM avait accusé Letsara Claude Rémi d’achat de suffrages et demandait l’annulation des résultats d’au moins quatre bureaux de vote sur vingt deux. L’annulation de ces bureaux de vote impliquant également l’annulation des voix pour le MAPAR, elle permet au HVM d’avancer dans le classement et de se retrouver en tête. Suite au rejet de cette requête du HVM, Letsara Claude Rémi a été proclamé officiellement élu par le tribunal administratif d’Antsiranana le 18 septembre 2015. Mais le HVM a fait appel et a présenté un recours devant le Conseil d’Etat. L’audience publique du Conseil d’Etat s’est tenue lundi 21 décembre et sa décision a annulé le jugement du tribunal administratif d’Antsiranana et dedéclarer  « Maire élu dans la Commune Rurale de Mahavanona, district d’Antsiranana II, région DIANA : Sieur Ahamad Mohamed du parti HVM ». Letsara Claude Rémi et Avizara Jean Manambola, candidat MAPAR, en première et deuxième position  dans les résultats officiels, s’insurgent contre cette décision qui « piétinent le choix du peuple » selon leurs dires. Le candidat AREMA affirme qu’aucun des procès-verbaux dressés par les membres de bureau de vote ne rapportent des dysfonctionnements ou des actes illégaux commis le jour des élections. Letsara Rémi a été informé de la décision du Conseil d’Etat le 30 décembre et c’est « son adversaire » qui lui a donné une photocopie de l’extrait du plumitif que ce candidat de l’AREMA ne considère pas suffisant pour le démettre de sa fonction. Malgré son mécontentement et l’indignation de ses électeurs, le candidat de l’AREMA n’a plus de recours puisque le Conseil d'État est « le juge ultime des activités des administrations ». Il déclare devant la presse d’Antsiranana qu’il s’en remet aux autorités concernées et laissera la population de Mahavanona s’exprimer.
Letsara Claude Rémi avait été poursuivi deux semaines après les élections communales pour outrage au Chef de l’Etat. Il a été auditionné pour avoir exigé que soit ôté du mur d’un bureau de vote de sa circonscription le portrait officiel du Président de la République.
■ V.M

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2019