Retour haut de page
la Compagnie Salinière de Madagascar, après avoir mis ses engins à la disposition de la municipalité pour évacuer des ordures qui s’accumulaient, est à nouveau intervenue pour creuser des tranchées d’évacuation et permettre l’assèchement de quartiers inondés
la Compagnie Salinière de Madagascar, après avoir mis ses engins à la disposition de la municipalité pour évacuer des ordures qui s’accumulaient, est à nouveau intervenue pour creuser des tranchées d’évacuation et permettre l’assèchement de quartiers inondés

Les conseillers municipaux discutent et délibèrent à nouveau pour le budget de la Commune Urbaine de Diego Suarez qu’ils ont rejeté en décembre à cause notamment de la proposition de créer une régie directe de transport en commun. Ils interpellent aussi l’exécutif sur le problème de l’hygiène lié aux ordures.

Dans une lettre, le conseil rappelle au premier magistrat de la ville qu’il lui appartient « d’assurer le respect d’hygiène pour ses habitants », mais déplorent que « … depuis votre accès à ce poste au mois d’octobre dernier, force est de constater la prolifération des montagnes d’ordures dans tous les quartiers ». Le conseil soutient qu’il ne peut être insensible aux revendications de la population et les membres « exigent que vous preniez conscience de la gravité de la situation dans laquelle est plongée la ville toute entière » et demande ainsi au maire quelles sont les solutions qu’il propose pour rendre la ville propre et que la situation soit pérenne. Questionné par les journalistes sur cette interpellation et sur ce problème d’enlèvement des ordures, le maire Djavojozara Jean Luc répond que la solution est le renouvellement du matériel de la commune, mais que le coût du transport fait blocage. Si une coopération à l’international est établie, l’acheminent des camions et matériel d’assainissement et de voirie pour la commune de Diego Suarez, en provenance de La Réunion, se fera au mois de mai. Les mesures d’urgences semblent limitées pour la commune qui s’appuie beaucoup sur le secteur privé (qui fait savoir sa lassitude) non seulement pour le ramassage des ordures, mais pour d’autres points urgents aussi. C’est ainsi que la Compagnie Salinière de Madagascar, après avoir mis ses engins à la disposition de la municipalité pour évacuer des ordures qui s’accumulaient, est à nouveau intervenue pour creuser des tranchées d’évacuation et permettre l’assèchement de quartiers inondés. Les moyens financiers sont limités et l’issue de la session extraordinaire destinée à revoir le budget, qui a débuté lundi 29 février, est très attendue. Djavojozara Jean Luc déclare avoir retiré du budget de la commune la régie directe de transport en commun qui est la principale source du conflit avec le conseil municipal. A suivre...
■ V.M

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2019