Retour haut de page
Alors que les manifestations suivent leur cours dans la Capitale, elles sont interdites dans les provinces
Alors que les manifestations suivent leur cours dans la Capitale, elles sont complétement interdites dans les provinces

Amnesty International par son bureau pour l’Afrique australe interpelle autant le gouvernement que l’opposition sur la situation qui prévaut à Madagascar. La réaction de mouvement mondial qui milite pour les droits humains touche autant la restriction des manifestations publiques par le gouvernement que la violation de la liberté des personnes de ne pas manifester

Dans un communiqué datant du 9 mai, Deprose Muchena, directeur du Bureau d’Amnesty International pour l’Afrique australe, a déclaré : « L’interdiction des manifestations publiques imposée par le gouvernement malgache ne doit pas être utilisée pour cibler des manifestants ni pour ériger en infraction la liberté de réunion pacifique et la liberté d’expression. Les autorités malgaches doivent respecter leurs obligations nationales et internationales de créer un environnement dans lequel les manifestants peuvent exercer leurs droits fondamentaux. De même, la liberté d'expression doit également être respectée par l’opposition. Les personnes qui choisissent de ne pas participer aux manifestations contre le gouvernement, comme les élèves qui auraient été expulsés de force de leurs classes pour manifester, ne doivent pas subir d’intimidation ni de harcèlement. »
Le 27 avril, le ministre de l’Intérieur, Mahafaly Solonandrasana Olivier a émis une « instruction permanente » « pour exécution stricte » à l’endroit des représentants de l’Etat dans les provinces et à l’endroit des membres des Organes Mixtes de Conception dont les préfets sont à la tête, pour interdire toute manifestation politique sur la voie publique. L’instruction a été confirmée et réitérée lors du Conseil du gouvernement du 8 mai, cette fois ci par la Primature (sachant que le ministre de l’Intérieur Mahafaly Olivier est aussi le Premier Ministre). Cette interdiction est justifiée par la Primature : « pour préserver l’ordre public et pour maintenir la sécurité des personnes et des biens ». L’interdiction fait suite aux différentes manifestations organisées par les députés opposants au régime dans les provinces, bien que des incidents n’aient été rapportés. Il n’est donc que dans la Capitale que les manifestations sur les lieux publics peuvent se faire. Une atteinte flagrante à la liberté des citoyens de s’exprimer et son droit de manifester, des droits fondamentaux garantis par la Constitution malagasy. D’un autre côté, les manifestants investissent les lieux de travail et d’enseignement sous prétexte de faciliter la sortie des travailleurs qui veulent participer à la manifestation, mais auxquels liberté n’est pas donnée (par leurs supérieurs hiérarchiques) de quitter leurs lieux de travail. Des élèves prennent la rue pour participer à la « grève », certains disent être forcés par les manifestants à sortir de leur établissement. Les citoyens ont le droit de manifester et aucune délimitation géographique sur le territoire ne doit être appliquée pour son exercice. Ils ont aussi le droit de ne pas manifester et ont droit à ce que leur choix soit respecté.

■ V.M

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

Les Petites Annonces

PetitesAnnonces-DiegoSuarez.com
Le Site d'Annonces Gratuites du Nord de Madagascar

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Mardi
MD316/317(AT7)
Arrivée Départ
ANTANANARIVO 06h10
ANTSIRANANA 08h05 08h40
ANTANANARIVO 10h40

Tous les horaires

250 SOCOGI
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2018