Retour haut de page
DIANA-Mayotte : la coopération s’élargit
Signature de la convention entre Mayotte et le Région DIANA
  De gauche à droite : Mr Manent, Consul de France à Diego Suarez, Mr le chef de cabinet de Daniel Zaïdani, Mr Romuald Bezara, Chef de la Région DIANA  

La signature de deux conventions dans le domaine de la formation professionnelle entre la Région DIANA et le Conseil Général de Mayotte le 28 octobre marque le début de la mise en oeuvre effective des accords de coopération signés en 2009 par ces deux territoires dont la volonté de coopération s’affirme progressivement

C’est son directeur de cabinet que le Le Président du Conseil Général de Mayotte avait dépêché pour ces signatures en raison de la crise sociale à laquelle l’île est confrontée actuellement. Celui ci était accompagné de plusieurs représentants du tout récent 101ème Département français. 
Les parties concernées par ces conventions, outre le Conseil Général de Mayotte et la Région DIANA, étaient présents l’OIDF Mayotte (Organisation Ingénierie Développement Formation), LADOM (L’Agence de l’Outre Mer pour la Mobilité), l’Université Nord d’Antsiranana, et le CFTHNB (Centre de Formation du Tourisme et de l’Hôtellerie de Nosy Be). Ces signatures ont eu lieu à l’Hôtel de Région le 28 octobre.


Il y a déjà plusieurs années que l’Assemblée départementale de Mayotte a validé le principe d’une coopération économique entre la Collectivité Départementale de Mayotte et Madagascar.

Notre souhait [est] d’accorder une place plus grande à l’humain pour faciliter les échanges de savoir et de technologie qui permettront à nos populations respectives de s’approprier le sens de cette coopération régionale décentralisée que nous construisons ensemble dans un esprit gagnant-gagnant

Une première étape a été franchie en 2006 par un partenariat entre Mayotte et la Région Boeny.
La coopération avec la Région DIANA a connu un début de concrétisation le 7 novembre 2009 par la signature d’une convention cadre entre les deux collectivités. Cette convention portait sur les trois axes suivants :
- Economique : (échange commercial, promotion des investissements, du tourisme, de l’artisanat ainsi que le transport inter régional)
- Gouvernance : (échange d’expériences en matière de décentralisation et de gestion des collectivités décentralisées, renforcement des capacités d’intervention)
- Socio-culturel (alphabétisation et amélioration des conditions féminines, échanges socioculturels et sportifs, formation professionnelle technique et universitaire)
Sur l’ensemble de ces axes et de ces différents domaines de coopération, il était prévu qu’une série de conventions opérationnelles soient mises en œuvre pour permettre la réalisation effective d’un certain nombre d’actions entre les deux collectivités.

Jusqu’au 28 octobre 2011, les échanges se limitaient aux domaines sportif et culturel. La position adoptée par le Conseil général de Mayotte est d’identifier une série d’actions concrètes pouvant être mises en œuvre efficacement dans les meilleurs délais possibles.


Formation professionnelle

C’est pour répondre à ces objectifs qu’a été décidée la signature d’’une convention opérationnelle relative à la réalisation d’un chantier école pour la réhabilitation d’un bâtiment à usage de Laboratoire Informatique de l’Ecole Supérieure Polytechnique de l’Université de Diego dans le cadre de la coopération.

Le chantier école présenté en partenariat entre l’OIDF et l’Ecole Supérieure Polytechnique de Diego est une opportunité de réaliser une actions au profits des deux territoires. C’est une opportunité de réunir sur un même chantier et faire travailler ensemble deux publics totalmeent différents :
- Les jeunes stagiaires mahorais en formation-insertion dans les métiers du bâtiment,
- Les élèves ingénieurs en Génie civil métiers du BTP à l’ESP de Diego, pour un échange d’expériences, de pratiques professionnelles et de savoir faire dans la formation professionnelle sur les métiers du bâtiment.

« Cette signature est la matérialisation de la solidarité entre les deux collectivités et marque l’engagement des parties à prendre part au renforcement des capacités et à la modernisation de l’enseignement dans l’Océan Indien » a déclaré Bezara Romuald, le Chef de la Région DIANA. Le représentant du Conseil Général de Mayotte quant à lui a affirmé au nom du Président Daniel Zaïdani que « Notre souhait étant d’accorder une place plus grande à l’humain pour faciliter les échanges de savoir et de technologie qui permettront à nos populations respectives de s’approprier le sens de cette coopération régionale décentralisée que nous construisons ensemble dans un esprit gagnant-gagnant.
C’est dans ce cadre que nous avons convenus de lancer ce chantier école pour rénover l’Ecole Supérieure Polytechnique de l’Université de Diego Suarez, en permettant à 12 jeunes mahorais de venir s’immerger dans un environnement professionnel différent de ce qu’ils ont coutume de vfoir sur leur territoire.
Grâce au dispositif de la mobilité régionale, ces jeunes vont pouvoir découvrir pendant 4 mois une autre manière de travailler en bénéficiant d’un encadrement de qualité identique à ce qu’ils connaissent à Mayotte.
Ce projet pédagogique porte sur la rénovation d’un bâtiment à usage de Laboratoire informatique pour un coût évalué à 121 000 € avec une participation du Conseil général à hauteur de 85 300 €. soit plus de 237 milliions d’ariary ».


La deuxième convention concerne la formation professionnelle dans le secteur du tourisme. C’est au cours d’un déplacement pour assister au festival DONIA à Nosy Be qu’une délégation Mahoraise a eu connaissance d’un projet d’école hôtelière en gestation. Ses membres sont entrés en contact avec le CFTHNB et ont été enthousiasmés par les perspectives d’échanges qu’ils ont perçus dans un secteur économique particulièrement important pour ces deux îles au potentiel touristique évident.

Ce partenariat a véritablement débuté l’année dernière. Dix mahoraises ont commencé une formation et entament actuellement leur deuxième année au CFTHNB. Ce cursus leur permettra d’obtenir un équivalent BEP, sanctionnant une réelle compétence acquise dans les métiers de l’hôtellerie et de la restauration.
Un avenant à la convention a cependant été nécessaire pour leur permettre de poursuivre cette deuxième année.
Le vice-président du conseil d’administration du CFTH Nosy-Be a mis en avant la nécessité de la formation des jeunes dans le domaine du tourisme, un secteur de défi occupant une place importante dans le développement du pays.
La prochaine étape dans ce domaine sera l’accueil par Mayotte d’étudiants de Madagascar.


Filières d’exportation

Un partenariat économique est à l’étude pour l’exportation de viande bovine et de produits agricoles. C’est dans ce cadre qu’une délégation d’autorités malgaches s’est rendue à Mayotte le 15 septembre afin de discuter des opportunités d’investissement et d’échanges avec les mahorais (autorités et opérateurs économiques). L’accueil a été très favorable et il apparaît que la principale difficulté vient du manque d’infrastructures adaptées dans le nord de Madagascar. Il n’est en effet pas possible d’envisager ce type d’échange sans les moyens adéquats, à savoir un abattoir et une filière de contrôle phytosanitaire aux normes européennes.

Le représentant de Mr Zaïdani a évoqué ce sujet dans son discours en soulignant que l’actualité de Mayotte qui vit d’important troubles sociaux en raison de la cherté du coût de la vie rend cette question particulièrement pertinente. En effet, la mise en place d’une filière pérenne d’importation de viande de zébu depuis Madagascar qui se ferait à des coûts très compétitifs pourrait constituer une partie de la solution à ce problème. 

 

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

Les Petites Annonces

PetitesAnnonces-DiegoSuarez.com
Le Site d'Annonces Gratuites du Nord de Madagascar

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Samedi
MD316/317(AT7)
Arrivée Départ
ANTANANARIVO 13h15
ANTSIRANANA 15h10 15h45
ANTANANARIVO 17h45

Tous les horaires

250 SOCOGI
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2018