Retour haut de page
Logo des JMJ Mada 7

La 7ème édition des Journées Mondiales de la Jeunesse de Madagascar se déroule du 5 au 10 septembre à Antsiranana. De nombreux chiffres ont circulé sur le nombre de participants attendus : 20 000 inscrits, 30 000 attendus voire plus de 40 000... Le contexte économique ainsi que les difficultés d'accès pourraient toutefois nuire à cet événement national

De nombreux pèlerins provenant des différents diocèses de Madagascar ont rejoint la capitale du nord, certains dès la semaine passée et c'est un flux régulier qui va se poursuivre jusqu'à la fin de semaine pour célébrer cette 7ème rencontre. Jean Fidèle Rakotoniaina, président de l'association des Jeunes Catholiques «Tanoran'ny Fiangonana Katolika» TAFIKA du diocèse d'Antananarivo a annoncé la venue de 3 000 jeunes catholiques de la Capitale.

Dix sites d'accueil sont d'ores et déjà prêts à accueillir les quelques 24 000 participants inscrits auxquels devraient s'ajouter près de 20 000 visiteurs de plus selon les estimations. Après un pré-tri à Andrafiabe puis à Antanamitarana, les participants seront dirigés vers l'un des dix sites d'accueils où ils seront regroupés selon leurs paroisses d'origine. Ils seront alors répartis dans les écoles qui mettent à disposition leurs locaux.
Les JMJ, c'est quoi ?
Avant tout, une vaste plate-forme de rencontre et d'échanges pour les jeunes en recherche sur les questions théologiques. « Il ne s'agira pas seulement de rencontre religieuse, mais également une opportunité de se partager les principes de la génération d'aujourd'hui. L'église catholique reconnaît et admet que la jeune génération constitue un bien précieux tant pour la nation que pour l'église. C'est pourquoi cette communauté chrétienne a pris soin de leur bien-être et de leur épanouissement dans les domaines de la formation intellectuelle et de la spiritualité. Les JMJ sont un pèlerinage de foi  les jeunes quittent leurs habitudes, pour prendre un temps de partage et de réflexion sur le sens de leur vie et leur relation avec Dieu. Pendant 5 jours, les jeunes sont appelés à vivre des temps de Catéchèse et à participer au Festival de la Jeunesse, qui est une expression culturelle, actuelle et dynamique, de la foi, pour permettre à chacun de développer son propre dialogue avec le Christ ».
Une logistique sans précédent dans la région
Depuis plusieurs mois, un Comité d'Organisation et de Coordination a été mis en place. Et depuis plusieurs semaines, tout le monde s'active : les tas d'ordures ont disparus ou ont été brûlés, les plus gros trous dans les routes sont comblés ou pavés, sans compter l'annonce récente du financement du Ministère pour la réfection de certains de axes principaux de la ville. La Vice-Primature chargée du Développement et de l'Aménagement du territoire a en effet signé le 29 août avec la mairie de la capitale de la région DIANA un accord de financement pour des travaux d'aménagement. Les axes routiers concernés sont la route communale Morafeno-Paul VI et celle reliant la Route nationale 6 (Bazar Scama) et l'Usine Star Ambalavola. Un montant de 123 887 167 d'Ariary (soit environ 45 000 euros) sera alloué pour les travaux d'aménagement qui devraient être terminés d'ici à la fin de la semaine.
Partenariats avec
le privé
L'organisation a bénéficié d'une grande implication des opérateurs économiques de tout le pays. En effet, les opérateurs téléphoniques à Madagascar (fixe, mobile, Internet, mobile banking), en particulier Telma ont conclu des accords avec les organisateurs des Journées mondiales de la jeunesse pour apporter un appui technologique pour la bonne réussite de cet événement. Ce partenariat a été établi en vue de faciliter les communications entre les pèlerins, et leur assurer une sécurité en matière de paiement. Orange, sera également présent (kiosque, paiement sécurisé). De nombreux points de vente seront mis en place durant les JMJ, qui permettront aux pèlerins de réaliser les opérations en toute sécurité et de payer les divers frais (hébergement, transport, restauration, etc.), leur évitant ainsi de se déplacer avec des sommes importantes en espèces. Une vingtaine de numéros verts seront également mis à la disposition des jeunes. Pour finir, les journées mondiales de la jeunesse seront retransmises en direct sur la TVM, Télévision nationale Malgache grâce à la mise à dispositions de moyens techniques de Telma.
La STAR avec sa nouvelle eau Cristalline, a installé des unités de stockages d'eau potable et divers matériels utiles pour faciliter le campement pendant le séjour des participants. Cristalline en plus de dons de boissons met à disposition à proximité de chaque site d'accueil des stands de ventes de boissons pour les besoins des jeunes.
Un défi risqué
Le pont qui s'est effondré la semaine dernière sur la RN6 a fait craindre un temps que l'accès par la route soit coupé aux pèlerins. Heureusement, des solutions ont été rapidement mises en place : transbordements, aménagement d'un guet, etc, qui ont éloigné ce spectre dont les conséquences auraient pu mettre en péril la réussite de l'événement.
Les habitants de Diego Suarez, quant à eux, ne voient pas cette brusque affluence sans quelques inquiétudes : crainte pour l'achat de nourriture, certains produits se sont déjà raréfiés ou leurs prix ont augmenté (cas de la viande notamment) ; prix des taxis qui ont augmenté et risquent d'augmenter pour le déplacement des pèlerins sur les différents sites, parfois éloignés ; mais le plus redouté est de faire face à un problème d'approvisionnement en eau, en électricité –même si de nouveaux groupes électrogènes sont arrivés et ont été installés pour couvrir les besoins de la ville et faire face à l'augmentation de la consommation due aux multiples rassemblements prévus.
L'autre grande inconnue est la sécurité : ces grands rassemblements pourraient donner des idées à des personnes mal intentionnées et occasionner une recrudescence de vols à l'arrachée, voire pire...
Mais ne boudons pas notre plaisir : en plus d'une ambiance pour la semaine chaleureuse et festive, d'échanges et de partages, on peut espérer que les multiples efforts consentis se pérenniseront et que Diego Suarez redeviendra, entre autres, la ville la plus propre de Madagascar

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2021