Retour haut de page
Fermeture du Lycée Français : la mobilisation des opposants ne faiblit pas
Fermeture du Lycée Français : la mobilisation des opposants ne faiblit pas

L'annonce officielle de la fermeture définitive de la section lycée du Lycée Français est tombée, mettant un terme à des années d'expectative. Une forte mobilisation se met en place pour faire annuler cette décision qui si elle était maintenue aurait des conséquences très graves.

Les élèves et leurs parents, coordonnés aux sein de l'APE (Association des Parents d'Élèves), suite à l'annonce faite lundi 15 octobre aux professeurs de cette possible décision, avaient programmé une journée d'action le jeudi 19 avec la fermeture du lycée, un défilé dans la ville, et le maintien d'un piquet de grève. Au cours de la matinée était annoncée la venue à Diego Suarez de Mr Lledos, le coordonnateur de l'AEFE pour l'Océan indien (Association de l'Enseignement du Français à l'Etranger) pour rencontrer les représentants de l'APE. Lors de la rencontre, dans les locaux de l'Alliance française, le Coordinateur a lu le télégramme annonçant la fermeture définitive de la section lycée. Un bruyant chahut s'ensuivit qu'il fallut un moment pour calmer avant que les représentants de l'APE acceptent de revenir à la table des discussions.
Mais devant l'absence évidente d'une réelle volonté de dialogue de l'AEFE et la vacuité des arguments avancés pour justifier cette fermeture, les parents d'élèves ont décidés de ne pas en rester là et de tenter de faire sortir le débat concernant cette décision du petit cercle des services de l'AEFE pour y impliquer les autorités locales, régionales, et nationales, ainsi que les représentants des français de l'étranger. Deux courriers ont donc été remis solennellement à Mr Romuald Bezara, le Chef de la Région DIANA, qui s'est déclaré très touché lui même par cette décision et conscient des conséquences catastrophiques pour le tissu économique et social de la région qu'elle ne manquerait pas d'entraîner si elle était maintenue. Il s'est engagé à faire remonter ces courriers auprès de sa hiérarchie en insistant pour que cette question soit débattue au plus haut sommet de l'État.
Les parents d'élèves quant à eux restent mobilisés et préparent une série d'actions qui commenceront à la rentrée des vacances de la Toussaint, le 5 novembre. Une pétition a déjà recueilli près de mille signatures, et une page facebook a été crée pour rassembler les informations sur ces actions :
http://www.facebook.com/ape.lfds

Commentaires   

+1 # jorgensen 01-11-2012 16:28
Si vous voulez interdire aux états de prévoir des établissements scolaires pour les enfants de leurs ressortissants à l'étranger, vous avez du boulot devant vous. Et le choix d'une langue étrangère n'est pas la même chose que l'existence d'un réseau de lycées français. Ne mélangez pas tout. Cordialement JC Jorgensen
# jorgensen 01-11-2012 16:34
fausse manip
je répondais au commentaire de monsieur Gerard Lemaire dans le n° précédent de la Tribune JC J
# parent en detresse 04-12-2012 09:13
bonjour à tous, est ce que vous pourriez partager ce lien, et signer la pétition?
Nous sommes tous concernés par ce projet de fermeture du lycée français de Diego, chaque voix compte.
«Non à la fermeture du lycée français de Diego Suarez» http://www.petitionpublique.fr/?pi=rtjm
# Gérard Lemaire 11-12-2012 16:29
Citation en provenance du commentaire précédent de jorgensen :
Si vous voulez interdire aux états de prévoir des établissements scolaires pour les enfants de leurs ressortissants à l'étranger, vous avez du boulot devant vous. Et le choix d'une langue étrangère n'est pas la même chose que l'existence d'un réseau de lycées français. Ne mélangez pas tout. Cordialement JC Jorgensen


Oui la France n'a pas à financer les études de ses ressortissants qui par choix créés des emplois à Madagascar et ne paient pas d'impôts en France. Est-il normal de demander ce financement contribuables français.C'est simple et cela ne mélange pas tout.

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Jeudi
MD316/2317(AT7)
Arrivée Départ
ANTANANARIVO 05h30
ANTSIRANANA 07h25 08h00
ANTANANARIVO 10h00
MD195/2316/317(AT7)
Arrivée Départ
REUNION 14h25
NOSY BE 15h10 16h10
ANTSIRANANA 16h45 17h20
ANTANANARIVO 19h20

Tous les horaires

Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2018