Retour haut de page
Un scanner mobile pour le port de Diego Suarez
Un scanner mobile pour le port de Diego Suarez

Un pas de plus vers la modernisation de la douane, le port d’Antsiranana est désormais doté d’un scanner mobile. Le fruit du partenariat entre la Douane et GasyNet

Il y a maintenant six scanners dans toute l’île : le scanner de type « portail » du port de Toamasina, le Hi-Scan de l’aéroport international d’Ivato, le scanner de la gare Soarano Antananarivo et les scanners mobiles de Toliara, Mahajanga et Antsiranana.

La mise en place de ce site scanner est une mesure pour lutter contre les irrégularités et fraudes au sein de la douane, un outil pour faciliter les opérations douanières et démontrer la compétitivité des ports malgaches sur le plan international. Les autorités civiles et militaires de la DIANA et de la ville d’Antsiranana ainsi que des chefs d’entreprise et cadres de sociétés ont assisté à l’inauguration du site scanner du port suivi d’une démonstration, dans la matinée du 18 avril. Le Directeur Général des douanes, Vola Razafindramiandra Ramiandrasoa a avancé que ce pas énorme vers la modernisation suit le thème choisi par l’OMD (Organisation Mondiale des Douanes) « L’innovation au service du progrès douanier » et que la présence de cet outil prouve la volonté de la Douane malgache de ralentir toute velléité de fraudes ou de commerce illicite. En ce qui concerne le trafic illicite de bois de rose, il a soutenu « mettre toutes les responsabilités sur le dos de la Douane ne résoudra rien », le DG de la Douane a souligné par ailleurs que la réglementation des entrées et sorties d’individus et de véhicules du port n’est pas du ressort de la Douane, « seules les personnes liées aux services devraient être autorisées à entrer, le parking devrait être emménagé à l’extérieur du port ». En réponse à la demande du Maire de la ville d’Antsiranana pour une dotation de fonds de la part de la Douane « comme il a été fait à la ville de Toamasina lorsque la Douane lui a offerte 12 milliards d’Ariary », le DG des douanes a expliqué que la Douane ne peut pas disposer du fonds comme elle l’entend « les recettes de la Douane font partie du budget général, c’est un fond public… ces 12 milliards proviennent du SPAT ou Société du Port Autonome de Toamasina et non de la Douane » a-t-il corrigé.

Le scanner HCV mobile

Le scanner mobile du port d’Antsiranana, comme ceux de Mahajanga et Toliara, est un camion conçu et équipé d’appareils modernes de détection et de logiciels informatiques pour connaître l’intérieur des conteneurs. La procédure de contrôle se fait par radioscopie aux rayons X. Un périmètre de sécurité est d’ailleurs installé autour du camion afin de protéger les agents et techniciens des douanes ainsi que toute personne invitée à entrer dans le site. Le scanner n’émet de rayons X que lorsqu’un conteneur (emmené par un autre camion) est radioscopé, un processus réalisé en trois minutes. L’analyse et l’interprétation des images sont réalisées par deux opérateurs, dont un de GasyNet et un deuxième de la douane, interprétation basée sur les documents de douanes (Bordereau de Surveillance des Cargaisons, déclaration, facture, etc.) préalablement enregistrés. L’expérience et la formation des analystes leur permettent de réaliser assez rapidement le contrôle. Tous les conteneurs destinés à l’exportation passeront désormais par ce scanner tandis que ceux de l’importation suivront des critères de sélectivité.

Partenariat Douane Malagasy et Société GasyNet

  C’est pour la mise en place du PVI ou Programme de Vérification des Importations en 2003 que l’Etat malgache a instauré un partenariat avec la Société Générale de Surveillance Suisse. Avec la fin du programme en 2007, la société GasyNet a été créée par l’Etat malgache et SGS pour qu’il y ait poursuite de la collaboration. Malagasy Community Network Service est donc une société de droit malgache. « Haute technologie, transparence et sécurisations des échanges » tel est le mot d’ordre dans le cadre de ce partenariat avec la douane et qui se matérialise par le déploiement des outils scanners, la mise en place de l’application internet BSC (Bordereau de Surveillance des Cargaisons) contribuant à la réduction du délai de dédouanement et permettant d’identifier, de contrôler, de tracer et de prévoir les flux de marchandises à destination de Madagascar. GasyNet a aussi installé un guichet unique appelé réseau TradeNet. Toutes les parties prenantes au commerce international (agences de contrôle, manutentionnaires, compagnies maritimes, Trésor, Douane…) sont mises en réseau sur une plateforme commune et sécurisée permettant ainsi à l’accès en temps réel aux données et informations. Des outils et système qui ont permis, selon le PDG de GasyNet, Pascal Bezençon d’améliorer concrètement les recettes douanières, situation constatée notamment en 2008 et 2012. En ce qui concerne l’installation de ce scanner mobile, Pascal Bezençon a soutenu que « ce scanner permet de réaliser des contrôles non intrusifs et une surveillance de manière équitable ».  Le Conseiller technique du ministère des Finances et du Budget, Herisoa Razanadrakoto en s’adressant aux employés de la Douane à Antsiranana a recommandé « des recettes douanières au-delà des prévisions, une conduite exemplaire et zéro sortie de bois de rose ».
D’après le PDG de GasyNet et le DG des douanes, l’inauguration de ce site le 18 avril était déjà programmée, qu’elle ait lieu à deux semaines de la saisie des six containers de bois de rose au port d’Antsiranana n’est qu’une coïncidence.  Vola Razafindramiandra a par ailleurs noté que le scanner mobile est fonctionnel depuis un mois.

■ V.M

Commentaires   

# RANARIVELO 29-04-2013 14:29
Enfin, en voilà une bonne chose. Il a fallu du temps hein...Et maintenant, il va falloir contrôler tout antérieur à cette avancée. Je crois et je crains même à des armes illégales qui sont rentrées au Pays. Mais multiplions les contrôles, et renforçons la sécurité. Car, l'élément clé de la réussite de Madagascar dans un futur proche c'est sans aucun doute, la SÉCURITÉ. Plus il y a de sécurité à Madagascar, plus l'argent vient vers notre beau pays.
# ametlencekv 27-01-2014 06:52
cialis canada for details.,I used more than the recommended dosage of order cialis online .,The Internet is a great way to save money and cialis for women

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2021