Retour haut de page

C'est à la suite d'une enquête commodo incommodo de 2012 que le conseil municipal a pris connaissance de la mise en vente d'un terrain domanial non cessible situé à Andranomitete-Cité Ouvrière par une personne qui aurait utilisé le terrain pendant un certain temps et qui en a donc conclu qu'il avait le droit de le vendre

Il s'agit d'un terrain qui au départ était de plus de 2 Ha et qui est classé patrimoine culturel et traditionnel par un conseil municipal datant de décembre 1999. L'îlot «Nosy lonjo» ou Pain de sucre était alors classé «patrimoine culturel et écologique, témoin de l'âme malgache». Cette parcelle de terrain appelée «Marofady Nosy Lonjo» à Andranomitete quartier Cité Ouvrière y est également associée.

Cette délibération rendue dès lors exécutoire par la signature du maire de Diego Suarez Zasy Lucien, dans son article 3 dispose qu'il est formellement interdit de vendre ou céder ce site ainsi que cette parcelle Marofady Nosy Lonjo. Depuis cette enquête de 2012, le conseil municipal se réunit périodiquement pour stopper toute vente car à l'heure actuelle il reste 84A et 30 CA du terrain, un bâtiment en dur est même construit dans la partie nord de cette parcelle. Trois autres parcelles sont acquises par d'autres personnes qui ont obtenu leurs titres de propriété. La proposition qu'a fait le dernier «vendeur» empiète par ailleurs sur les terrains acquis par deux autres personnes. Le 24 juillet 2013, un comité ad hoc a été mis en place par le conseil municipal et les Ray amandreny pour la re-détermination des réserves de Nosy Lonjo, afin de préserver et sauvegarder ce site magnifique et emblématique de la Capitale du nord de Madagascar. Parmi les membres composants ce comité ad' hoc : Vita Norbert qui en est le président, Lucia Rasoa, directrice régionale de la culture et du patrimoine, Cassam Aly, Abdallah M'Chindra membre du Congrès de la Transition, le président du conseil communal Rajemison Jean René, un employé du service topographique… Le comité ad' hoc se penchera sur les mesures à prendre pour que les personnes qui se sont installées sur cette propriété domaniale la quittent et adoptera les procédés pour l'expropriation. C'est le 27 juillet que s'est tenue la première réunion du comité ad hoc et qui a mis en ordre les priorités dans le règlement de ce litige. Affaire à suivre.

■ V.M 

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2019