Retour haut de page
Les « guichets de la discorde » à l’intérieur de la nouvelle gare routière de la SCAMA
Les « guichets de la discorde » à l’intérieur de la nouvelle gare routière de la SCAMA

Il était prévu que les coopératives de transport suburbain, régional et national quittent l’ancienne gare routière le 16 avril. Après leurs diverses contestations, une recherche de terrain d’entente et finalement une imposition de la part des autorités locales, les transporteurs se sont déplacés vendredi 18 avril et ont rejoint la gare routière de la SCAMA.

Il faut dire que les gares routières en ville arrangent autant les coopératives, les voyageurs que les transporteurs. Seulement, la gare routière a toujours été à la SCAMA, même du temps où les guichets et les installations étaient provisoires. Pour les coopératives qui desservent la zone nationale, leur présence en ville était devenue indésirable car il n’y a pas d’infrastructures sanitaires, les gens faisaient leurs besoins aux alentours et même dans l’enceinte du cimetière.

Mais ce 16 avril, les transporteurs ont refusé d’entrer dans la nouvelle gare routière, la place est insuffisante selon eux et d’autres coopératives ne pourront pas s’y installer. Question de solidarité certes, mais ces guichets qui restent en ville risquent d’attirer plus de clientèle. Quatre box sont installés dans la grande salle accueillant les coopératives de zone nationale, chaque box abrite trois guichets. La question de l’étroitesse des espaces a été soulevée ainsi que de la discrétion dans les discussions avec les clients.
Lors de la visite sur les lieux, leurs contestations ont été transmises aux autorités présentes dont le chef de région, le chef du district, le maire, ceux de la direction des Transports. Après les échanges, les transporteurs se sont résignés à quitter la ville et rejoindre la SCAMA. Depuis vendredi 18 avril, chaque coopérative a ainsi son guichet.

■ V.M

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Dimanche
MD316/144(AT7)
Arrivée Départ
ANTANANARIVO O6h00
ANTSIRANANA 07h55 08h55
DZAOUDZI 10h05
MD145/317(AT7)
Arrivée Départ
DZAOUDZI 11h05
ANTSIRANANA 12h15 13h15
ANTANANARIVO 15h15

Tous les horaires

Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2018