Retour haut de page
Ces routes représentent un intérêt économique considérable pour le pays : promotion du tourisme et acheminement de produits agricoles notamment.  C’est pour ces raisons que leur réhabilitation figure parmi les priorités du ministère des travaux publics.
Ces routes représentent un intérêt économique considérable pour le pays : promotion du tourisme et acheminement de produits agricoles notamment. C’est pour ces raisons que leur réhabilitation figure parmi les priorités du ministère des travaux publics.

C’est maintenant sûr, l’Union Européenne financera l’entretien des routes nationales 2, 4 et 6. Pour cette dernière, il s’agit de la réhabilitation des tranches de route Maromandia-Ambanja et Ambanja-Antsiranana.

Ces routes représentent un intérêt économique considérable pour le pays : promotion du tourisme et acheminement de produits agricoles notamment. C’est pour ces raisons que leur réhabilitation figure parmi les priorités du ministère des travaux publics.

L’Etat va également investir dans la construction de ponts métalliques dont ceux de Mahavavy, Betsiboka et Kamory. La construction du pont Mahavavy est estimée à 3 millions de dollars. La construction de la route Ambilobe-Vohémar est au stade de projet. Elle est prévue débuter l’année prochaine. L’érosion attaque aussi de deux côtés l’entrée du pont d’Andobobe Antsohihy, les véhicules passent déjà difficilement cette entrée vers le nord. Aucune mesure, pour l’instant, n’a été annoncée pour sa réhabilitation.
Pour cette année, le ministère des travaux publics prévoit une dépense de dizaines de milliards d’Ariary pour la réhabilitation des infrastructures routières. Les financements sont attendus de l’Union Européenne, de la Banque Mondiale, de la Banque Arabe de Développement en Afrique, la Banque Africaine pour le Développement. Mais il y a également le Fonds d’Entretien Routier prélevés sur les activités des compagnies pétrolières ainsi que le budget de l’Etat affecté aux travaux publics.
En ce moment, il faut quatre heures pour relier Ambilobe à Antsiranana (138 km). D’Anivorano nord à Ambanja, des enfants rebouchent les trous avec de la terre contre 100 à 200 Ariary par véhicule. Les chauffeurs ne se sentent pas pour autant obligés d’honorer cette contrepartie et donnent de l’argent par sympathie pour ces enfants.

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2019