Retour haut de page

Ce n’est pas la première fois que les litiges fonciers conduisent au meurtre. Cette fois, c’est un gendarme qui a perdu la vie

Le terrain situé dans le fokontany d’Ankesika, commune rurale d’Antsohimbondrona, Ambilobe fait l’objet d’un litige depuis trente ans. Des actions ont été introduites auprès des juridictions compétentes et l’actuel propriétaire a eu gain de cause jusqu’à la cour d’appel. Début mai, il se décide à labourer le terrain. Par prudence et sentant certainement que l’autre partie ne le laisserait pas effectuer la tâche dans le calme, il demande auprès de la compagnie territoriale de la gendarmerie nationale d’Ambilobe son assistance. Deux gendarmes prennent alors la route avec lui pour Ankesika le 6 mai. Vers 15h30, le fokonolona arrive sur le lieu et assaille les gendarmes à coups de couteaux. « Pris par surprise » d’après le commandant de la circonscription de la gendarmerie nationale de la province d’Antsiranana, les deux gendarmes n’ont pas pu se défendre, d’autant que les assaillants étaient plus nombreux. Le propriétaire du terrain était alors parti à la « SIRAMA » pour demander de l’aide auprès de la gendarmerie locale. L’adjudant chef Rakotomamonjy Jean Claude a succombé à ses blessures sur la route le menant à Ambilobe tandis que le gendarme principal de deuxième classe, Simon Maharavo, grièvement blessé est évacué à Antsiranana.
Dans la soirée du 6 mai, le commandant de la circonscription de la gendarmerie nationale à Antsiranana, le colonel Tsivahiny Patrick, le commandant de groupement DIANA, le lieutenant-colonel Razafialison Cyr se sont rendus sur place avec 50 éléments de la gendarmerie. Jusque dans la matinée du 8 mai, les gendarmes ont arrêté onze individus, présumés « meneurs actifs » de cette attaque contre les éléments des forces de l’ordre. D’autres sont activement recherchés, ils sont en possession des armes à feu des deux gendarmes.

■ Raitra

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2021