Retour haut de page
Une vingtaine de personnes issues d’association et d’ONG d’Antsiranana se sont réunies à l’hôtel de La Poste pour une séance d’information et de sensibilisation sur les marchés publics
Une vingtaine de personnes issues d’association et d’ONG d’Antsiranana se sont réunies à l’hôtel de La Poste pour une séance d’information et de sensibilisation sur les marchés publics

Pour le respect des règles et des normes, pour que cessent la corruption et le favoritisme qui entachent l’attribution de marchés publics et privent les citoyens de leurs droits, la société civile doit y jouer pleinement son rôle d’observateur

Une vingtaine de personnes issues d’association et d’ONG d’Antsiranana se sont réunies à l’hôtel de La Poste pour une séance d’information et de sensibilisation sur les marchés publics. Durant la journée du 7 mai, ces membres de la société civile ont été informés des procédures à suivre pour les prestations intellectuelles qui sont à distinguer des prestations de service, de travaux et de fournitures. Ils ont été également informés des différentes étapes à respecter lors d’un appel à manifestation d’intérêt et d’un appel d’offre. Le débat était animé car les connaissances, nouvellement acquises pour la plupart, faisaient ressortir les différentes irrégularités commises dans le passé. La séance d’information touchait d’ailleurs les détails pour que la société civile puisse connaître les règles de forme et de fond. Une plate-forme d’observation des marchés publics a été créée. Deux représentants transmettront les constatations (les irrégularités), les besoins et les informations à l’autorité de régulation des marchés publics (ARMP) qui a son siège dans la Capitale. Rasamoelina Rija de l’ARMP explique la raison d’être de cette plate-forme « l’ARMP ne peut être au courant des irrégularités commises à Antsiranana ». Dans le processus de marché public, la société civile est représentée au niveau national au sein du conseil d’administration de l’ARMP et dans la section recours. Cette structure n’existe pas au niveau régional et local « faute de budget ».
La société civile est donc désormais impliquée dans l’observation des procédures d’attribution de marchés publics. Figurent en effet dans sa mission le pratique de la transparence et de la redevabilité tout comme l’institution de partenariats équitables et solidaires.

■ V.M

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2021