Retour haut de page
Selon Andriamihamina Jacquelin qui est le chef de service électricité, le court-circuit est dû à un « vol d’électricité » (donc dépassement du nombre des usagers et surcharge) qui a provoqué une défaillance
Selon Andriamihamina Jacquelin qui est le chef de service électricité, le court-circuit est dû à un « vol d’électricité » (donc dépassement du nombre des usagers et surcharge) qui a provoqué une défaillance

Un court-circuit est à l’origine de cet incendie survenu dans la matinée du 21 mars à Tanambao Tsena. Les câbles d’un poteau de la JIRAMA qui distribue de l’électricité à plusieurs foyers du quartier ont pris feu.

Cet incident a duré trente minutes jusqu’à ce que la JIRAMA intervienne. Les gens du quartier et les passants n'ont pu que regarder cet impressionnant court-circuit. Le personnel technique de la Jirama prévenu par téléphone a coupé l’électricité dans tout le quartier. Puis des agents se sont rendus sur le lieu du sinistre pour remettre en état les fils et l’électricité sur place. Selon Andriamihamina Jacquelin qui est le chef de service électricité, le court-circuit est dû à un « vol d’électricité » (donc dépassement du nombre des usagers et surcharge) qui a provoqué une défaillance. Cette surcharge de courant ne peut pas être prévue par la JIRAMA. « Il y a risque d'incident technique lorsqu’un quartier consomme largement plus que la quantité de courant autorisée ». En effet chaque câble principal qui est branché sur un poteau est choisi en fonction du nombre de clients et de la consommation maximale attendue. En cas de vol de courant dans le quartier, la Jirama n’est évidemment pas avisé, la consommation des clients a une montée subite. Le responsable du service électricité rappelle que toute intervention sur les poteaux de la JIRAMA est extrêmement dangereuse et peut entraîner la mort. Ce type d'intervention ne peut être réalisé que par des agents de la JIRAMA parfaitement formé aux risques électriques. Jacquelin Andriamihamina conseille au public en cas d'incidents de contacter le numéro 032 96 306 63. Car la meilleure façon de réagir pour le JIRAMA c'est de couper l’électricité du quartier et d'éviter des incendies. Il a, en outre, donné des précisions concernant la coupure en cours dans le quartier SCAMA. Un transformateur va être acheminé depuis Tana et devrait arriver à Diego Suarez avant la fin du mois de mars.
■ Angéline C.

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2022