Retour haut de page
La direction régionale de la Santé Publique de la DIANA, jusqu’au 6 avril, ne veut s’en tenir qu’aux textes du ministère qu’elle a à exécuter.
La direction régionale de la Santé Publique de la DIANA, jusqu’au 6 avril, ne veut s’en tenir qu’aux textes du ministère qu’elle a à exécuter.

Le personnel du service de santé du district d’Antsiranana II conteste la nomination de Rakotonandrasana Heriniaina à la fonction de médecin inspecteur. Ce personnel dit ne pas être contre l’alternance à cette fonction, mais n’est pas d’accord sur le choix du ministère de la santé publique

La passation de service entre Rakotonandrasana Heriniaina et Tombozara Soahita Parfait (médecin inspecteur sortant) devait se faire le 6 avril, mais les responsables qui devaient la réaliser ont été accueillis par une banderole disant que le personnel du service de santé d’Antsiranana II ne veut pas de ce premier à cette fonction. Ratomboson Roé Nestor, président du « social Diego II » et porte-parole du personnel avance plusieurs raisons à ce refus de travailler avec Rakotonandrasana Heriniaina. Elles se basent sur des faits rapportés par les personnels des services par lesquels Rakotonandrasana est passé. Des faits qui poussent le personnel de Diego Suarez II à croire que l’arrivée de cet homme à cette fonction ralentirait la performance du service. « La bonne performance d’Antsiranana II dans les activités sanitaires est bien établie » donc pour la maintenir, le personnel ne souhaite pas avoir un médecin inspecteur qui ne va pas le comprendre dans la difficulté de ses tâches parce que « beaucoup des membres du personnel sont seuls au poste dans les centres de santé. » Ces derniers craignent donc des sanctions fondées sur une incompréhension ou abus que le personnel qu’il a dirigé auparavant a communiqué à celui d’Antsiranana II. Parmi ces dénonciations, le refus de Rakotonandrasana Heriniaina à des membres du personnel de faire des formations. Questionné sur ces points, ce nouveau médecin inspecteur n’a pas souhaité entrer dans les détails. Il a avancé qu’il ne peut exister d’interprétations à donner sur ce qui est entièrement technique et relevant des décisions et affaires de l’Etat. A entendre ses explications, le fait qu’il ne soit pas originaire du nord de Madagascar serait la source du problème. « Tout le monde doit être libre de travailler là où il est désigné et là où le besoin est » avance-t-il. L’arrêté ministériel qui démet Tombozara Soahita Parfait à cette fonction et désignant Rakotonandrasana Heriniaina date du 2 février. Les contestations du personnel ont débuté depuis et le vice-président du Sénat pour la province d’Antsiranana est intervenu. Des lettres ont été alors adressées par le personnel contestataire à la Région DIANA, au District, à la direction régionale de la Santé Publique (DRSP), au ministère de tutelle et aux parlementaires. Le directeur régional de la Santé Publique, Andriamiandra Isaïe Jules parle de pétition avec signatures des chefs des centres de santé de base de Diego Suarez II et de membres du parti HVM (Hery Vaovaon’i Madagasikara). Pétition que le DRSP soutient ne pas négliger puisqu’il y a une expression de la population à prendre en considération. Le 6 avril, le personnel qui conteste cette décision du ministère affirme que Tombozara Parfait est à l’origine de la bonne performance du service, mais soutient que les membres du personnel ne sont pas contre son remplacement. La lettre datant du 29 février demande pourtant au ministre de la Santé Publique de maintenir Tombozara Soahita Parfait à sa fonction. La direction régionale de la Santé Publique de la DIANA, jusqu’au 6 avril, ne veut s’en tenir qu’aux textes du ministère qu’elle a à exécuter. L’arrêté ministériel désignant Rakotonandrasana Heriniaina à la fonction de médecin inspecteur et la note du cabinet du ministère suivi de celle de la direction régionale pour la passation de service. Elle n’a pas eu lieu ce 6 avril car les contestataires se sont assuré que le bureau soit bien fermé et que Rakotonandrasana Heriniaina n’y ait pas accès, mais le DRSP soutient qu’elle aura lieu, mais des comptes-rendus sont d’abord à transmettre à la hiérarchie. Le personnel des centres de santé de base d’Antsiranana II affirment que malgré ces contestations, les services pour la population au niveau des communes fonctionnent pleinement. ■

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2021