Retour haut de page
Mercredi matin, aucun incident n’a été rapporté, mais les habitants demeurent sur le qui vive.
Mercredi matin, aucun incident n’a été rapporté, mais les habitants demeurent sur le qui vive.

Une nuit de vigilance et bien gardée pour la population de Tanambao V mardi 26 avril où la veille, vers 20 heures une bande de jeunes, provenant d’un quartier voisin a semé le trouble

La bande d’Antanampisitasy menace de venger la mort d’un des leurs, survenue ce samedi, et accuse des jeunes de Tanambao V d’être les auteurs du meurtre. La bande a donc débarqué dans le quartier et a jeté des pierres sur les maisons et boutiques en bord de la rue principale. Une épicerie a été pillée et des piétons (habitants de Tanambao V) ont été abordés, menacés et insultés par les jeunes, dont, selon des témoins oculaires, des adolescents et des adolescentes. Dans la matinée du 26 avril, les habitants de Tanambao V ont découvert les traces qu’ont laissées les jeunes en colère, notamment des pierres et des vitres brisées. La perturbation a duré quelques minutes et aucun des individus n’a été arrêté. Aucune plainte n’a par ailleurs été déposée suite à ces actes, d’après l’adjoint du commissaire de police du premier arrondissement. Mardi, les parents ont choisi de ne pas envoyer leurs enfants à l’école, seuls quelques courageux épiciers ont ouvert leurs boutiques. Bref, le quartier deTanambao V, sous la panique et ne se sentant pas en sécurité, rompt avec ses habitudes quotidiennes. Dans la nuit du 26 avril, des éléments de la police du commissariat du premier arrondissement avec ceux du commissariat central et de la force d’intervention de police (FIP) ont patrouillé dans le quartier et ses environs. Mercredi matin, aucun incident n’a été rapporté, mais les habitants demeurent sur le qui vive. ■

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2022