Retour haut de page

Le Carribean Express au mouillage dans la Baie de Diego Suarez
Le Carribean Express est arrivé le 13 décembre en milieu d’après midi à Diego après remorquage (sans passagers à bord mais avec 17 membres de l’équipage d’origine indienne). 
Tombé en panne au large de Manakara - Manajara, il a été remorqué depuis Fort Dauphin jusqu’à Diego par un remorqueur venant de Saint Denis de La Réunion de la société Boluda Réunion. Il a été pris en charge à Diego par la société SDV qui est consignataire de ce navire.

Ce navire a un problème de générateurs qui sont en cours de réparation par la SECREN.
Dix jours d’escale étaient prévus au départ mais il ne devrait finalement quitter Diego qu’en début d’année prochaine puisque la panne est plus importante que prévu et qu’il est nécessaire de faire venir des pièces détachées de l’étranger.
Propriété de la société Caribbean Express, il opérait dans la Mer des Caraïbes pour le transport de fret et de passagers (Roro passengers), avant d’être racheté par une compagnie indienne Regent Maritim INC.

Une fois réparé, il pourra charger au port 50 tonnes de gasoil et 100 tonnes d’eau douce et reprendre la mer pour son dernier voyage en vue d’être démonté en Inde pour récupérer l’acier, d’après les informations communiquées par les membres de l’équipage.

Malgré son très mauvais état apparent, ce navire conserve une grande valeur eu égard au prix de l’acier qui a connu une hausse importante sur les marchés internationaux.

 

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2019