Retour haut de page

Décidément, les foroches se croient être au dessus de tout et vont jusqu'à Ramena pour semer la panique.
Au début du mois de décembre, un groupe qui s'est fait appeler « Togo » a sorti un clip vidéo qui se moquait ouvertement des habitants de Diego Suarez et méprisait les forces de l'ordre. Cependant, ce clip a permis à ces dernières d'identifier les foroches faisant partie de ce groupe, et de les rechercher.

Mardi 17 janvier, certains d'entre eux ont été pris en chasse et encerclés par le fokonolona de Ramena (Antsiranana II), puis appréhendés par les gendarmes. Selon les explications du Capitaine Lova Randrianasolo, Commandant de la Brigade Territoriale de la Gendarmerie Nationale d'Antsiranana, il s'agit de 7 délinquants dont le plus jeune, âgé de 14 ans, a déjà été arrêté pour vol et agression lors du Valirombon'ny bonané au foyer Secren. Il a été remis en liberté après avoir été réprimandé sévèrement, recevant ainsi un avertissement.
Mais ce mardi 17 janvier donc, lui (dont le surnom est Zandry Vy) et ses compères disent s'être rendus à Ramena à cause d'un décès d'une personne de leur connaissance. L'enterrement a eu lieu à 13 heures, mais les jeunes n'ont pas décidé de rentrer en ville. A 16 heures, ils sont entrés dans l'enceinte du Collège d'Enseignement Général de Ramena. En voyant le Directeur de l'établissement s'approcher d'eux pour les questionner, ils sont sortis de la cour, mais sans s'éloigner du CEG car selon les personnes présentes sur les lieux, ils étaient venus ici pour chercher une jeune fille. Le Directeur du CEG a alors appelé la gendarmerie, le Chef Fokontany et le Président de l'association des parents d'élèves. Le fokonolona (ensemble des habitants d'un village ou d'un quartier) de Ramena qui s'est alors assemblé sur le lieu ne leur a pas laissé la chance de s'échapper. Les gendarmes n'ont eu qu'à les emmener au poste.

Une leçon de courage et de solidarité a ainsi été donnée par la population de Ramena qui n'a pas attendu les forces de l'ordre pour agir. Tout en craignant des représailles si les délinquants sont remis en liberté, la population attend avec intérêt la suite de cette affaire qui a été transférée au Chef de District qui se charge de leur déferement (par décision interministérielle sachant que les magistrats sont toujours en grève).

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2021