Retour haut de page

En plein période de « soudure » chez les malgaches, le mois de mars débute avec des hausses sur les factures de la JIRAMA, le carburant et les télécommunications.

Les opérateurs en téléphonie mobile ont été les premiers à réviser leur tarif : Telma, Airtel et Orange. Puis les factures de la Jirama sont parvenues aux consommateurs. Une hausse de 14% sur l’eau qui s’applique à chaque m3 consommé en deuxième tranche (au delà de 10m3), 17% pour chaque kwh en deuxième tranche (au-delà de 25 kwh) aussi pour l’électricité. Cette augmentation a été envisagée depuis plus de deux ans par la JIRAMA (Jiro sy Rano Malagasy), mais stoppée par différentes mesures prises par le pouvoir actuellement en place. C’est aussi le cas pour le prix du carburant, qui a finalement pris son envol avec une majoration de 100 à 150 ariary par litres.

Commentaires   

+9 # zaka 11-03-2012 17:03
Pourquoi les Malgaches se tuent pour maintenir les politiciens en place, alors qu'ils ne lèvent même pas leur petit doigt pour contrer les hausses des PPN et la vie chère!!!

Bougez mes frères ne nous laissons pas manipuler par ces requins qui ne veulent que grossir leurs portefeuilles et leurs ventres.

Sommes-nous si naïf que ça, je ne crois pas!!!!
+8 # Don Donovan 12-03-2012 20:50
Les Malgaches sont déja dans la merde,on les enfonce encore plus!C'est toujours les memes qui en profitent:on en a marre!!!
Je suis d'accord avec toi Zaka:il est temps de se réveiller!
+8 # Don Donovan 12-03-2012 20:56
La JIRAMA n'a pas honte d'augmenter ses prix quant on sait qu'elle est incompétente(dé léstages à répétition).Ell e devrait faire des ristournes en guise d'excuses!
Ceux qui sont en "haut" n'ont rien compris!Sortez un peu de vos bureaux et 4x4!
+7 # LouisTsialiva France 13-03-2012 07:27
Cette situation est la démonstration du manque de vision de ceux qui nous gouvernent. Pour la cas particulier de la Ville de Diego, nous avons proposé la solution de l'Usine de Biogaz Premium qui non seulement permettrait de faire disparaître les délestages mais en plus auraient fait baisser le prix de l’Énergie au kilowatt. Mais il n'y a pas de pire sourds que ceux qui ne veulent rien entendre.
+5 # RANDRIAMANDRATO Henr 13-03-2012 14:29
seuls les factures de la JIRAMA et des téléphones ont connu une augmentation très importante. Pour les tlecom, c'est tout à fait incompréhensibl e. Sur quel base ont ils procédé à cette augmentation. LIFE , le 4ème opérateur ne l'a pas fait. c'est peut être pour cela que l'on ne veuille pas de cet opérateur. il peut tranquillement chambouler le marché.
+7 # Don Donovan 13-03-2012 18:54
Et si les opérateurs téléphoniques ainsi que la Jirama pouvaient etre transparents...
Evidemment!les concurrents genent!il faut sucer le sang des malgaches!
+8 # LouisTsialiva France 14-03-2012 08:46
J'ai lu quelque part effectivement, dans l'Express de Madagascar je crois, que les opérateurs téléphoniques ont procédé à une augmentation de 40% de leurs facturations, mais il est vrai qu'ils l'ont fait dans une totale "obscurité"... La transparence n'a pas l'air très "mobile" chez nous... C'est très dommageable pour les petits consommateurs indigènes qui continuent à supporter le plus lourd de la charge cinquante ans après la colonisation. Des dirigeants patriotes doivent avoir présent à leur esprits une meilleure justice économique. Croissance oui, mais sans répartition plus équilibrée non...
+2 # Louis Tsialiv France 23-03-2012 07:43
L'augmentation de l'ordre de 20 % des facture de la JIRAMA est à l'origine de ce cercle infernal de la hausse. La progression quasi-géométriq ue du prix du baril du pétrole était elle prévisible, donc il était possible de se préparer à la maîtrise des énergies de substitution. Les nombreux ingénieurs qui sortent de l'Université Nord Madagascar devraient désormais être orientés vers les métiers d'opérateurs du domaine énergétique. Cette université a eu la bonne inspiration de s'intéresser aux technologies des Énergies renouvelables depuis longtemps et a déjà produit des compétences de haut niveau pour œuvrer dans le secteur énergétique à ce jour. Les autorités locales devraient s'organiser pour faire en sorte que ces compétences soient utilisées. Avec le Groupe Georges V Omniergia, ayant son siège à Londres et qui a une représentation à Paris, nous venons de lancer la structure BEMAZAVA ENERGIES qui va se spécialiser dans les Énergies renouvelables. Avis aux ingénieurs.
+2 # Louis Tsialiv France 23-03-2012 08:20
Le GROUPE GEORGES V dispose d'une expérience forte de la réalisation et de l'exploitation de projets renouvelables:
éolien, biomasse, Hydraulique et hydrolien -Solaire photovoltaïque et thermique.
Le Groupe était jusqu'ici présent dans ces filières principalement dans les pays européens ( France, Espagne, Italie, Belgique et Pologne ) avec plusieurs dizaines de MW à son actif.
Il développe désormais ses activités dans les énergies renouvelables dans de nombreux pays en apportant des services adaptés aux besoins spécifiques et en nouant des partenariats forts avec des acteurs locaux.
+2 # Louis Tsialiv France 23-03-2012 08:26
BEMAZAVA ÉNERGIES, la structure dédiée du GROUPE GEORGES V pour Madagascar a recensé les problèmes chroniques des consommateurs d'énergie à Madagascar, en l’occurrence les difficultés de l'approvisionne ment en électricité sur l'ensemble du pays et l'interruption fréquente de la fourniture de l'électricité. BEMAZAVA ENERGIES va proposer un ensemble de solutions de production d'énergie locales et autonomes destinées à permettre la satisfaction du besoin en énergie prioritairement pour des sites isolés mais aussi aux périphéries des localités raccordées à des réseaux traditionnels. .

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2022