Retour haut de page
Circulation à Antsiranana - Photo : Fita
Circulation à Antsiranana - Photo : Fita

Une scène digne d’un film comique, mais qui montre à quel point les Antsiranais sont excédés par les conducteurs imprudents de la ville.

Les faits se sont déroulés dans le quartier Tanambao IV, sur le boulevard de l’Amiral Miot mercredi 29 mai vers 7h30. Après avoir déposé son client devant une boutique, le chauffeur du taxi-moto s’est soudain décidé à faire demi-tour et entamait une marche arrière en appuyant bien fort sur l’accélérateur, sans s’apercevoir de la présence sur sa trajectoire d’un piéton qui marchait sur le côté gauche de la rue. Celui-ci a bien failli se faire écraser par l’arrière du bajaj. Après avoir évité de justesse un accident qui aurait pu être grave, le piéton s’est emporté et a giflé le chauffard tout en lui demandant à quoi lui servait le rétroviseur.  Les passants et les témoins des faits ayant approuvé et applaudi le geste du piéton d’une cinquantaine d’années, le conducteur du bajaj n’a pas osé protester et a préféré quitter les lieux sans demander son reste. Un témoin oculaire déplore : « s’il n’y avait qu’eux qui étaient victimes de leurs imprudences, tout le monde se moquerait éperdument de ce qui leur arriverait… ce qui est inadmissible c’est que d’innocentes personnes aient à subir les conséquences de tels actes ».

Certains conducteurs de taxi-moto sont de véritables dangers publics et l’on entend presque chaque jour l’écho de leurs impressionnants périples. En plus des autres infractions au code de la route que nous avons déjà rapportés, la dernière trouvaille des taxis moto est le demi-tour brusque en beau milieu de la route et ce sans se soucier du véhicule qui roule derrière.
■ V.M

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2019