Retour haut de page
L’association Ambre, fondée par Mme Reutt en 2001, poursuit des actions en faveurs du patrimoine de la ville. Elle est aussi à l’origine de nombreuses actions telles que la réhabilitation des jardins publics ou la réalisation de fresques pour en embellir les murs.
L’association Ambre, fondée par Mme Reutt en 2001, poursuit des actions en faveurs du patrimoine de la ville. Elle est aussi à l’origine de nombreuses actions telles que la réhabilitation des jardins publics ou la réalisation de fresques pour en embellir les murs.

L’exposition « Hier et aujourd’hui : commerces & petits métiers » organisée par les associations Ambre et La main qui étreint a rencontré un vif succès qui encourage à poursuivre la mise en valeur des témoins de l’histoire de la ville

Les associations Ambre et La main qui étreint organisaient une exposition de photos à la mairie de Diego Suarez du 17 au 31 octobre sur le thème : « Hier et aujourd’hui  : commerces & petits métiers ». Basée sur une importante iconographie composée de cartes postales anciennes, d’anciennes réclames, de courriers, cette exposition cherchait à retracer l’histoire de la ville vue depuis ses rues, à travers les établissement qui ont traversé le siècle, ceux qui ont disparus, ceux qui ont évolués....

Devant le succès rencontré et à la demande de nombreux visiteurs, l'exposition prévue durer 15 jours a été prolongée pendant 15 jours de plus. Une « boite à idées » ainsi qu'un questionnaire de satisfaction étaient à la disposition des visiteurs pour leur permettre d'exprimer leurs impressions et leurs attentes quant à la thématique de cette exposition, offrant ainsi aux membres de l'association des pistes pour de futures actions. Le premier constat -positif- a été que les questionnaires ont été rapidement tous remplis, et qu'il a fallu en imprimer de nouveaux afin de satisfaire la demande, ce qui dénote un incontestable intérêt pour le sujet. Parmi les suggestions les plus fréquentes, le regret de l'absence d'un guide pour la visite de l'exposition a été très souvent exprimé. Autre remarque fréquente, la demande que soit constitué un fond documentaire et iconographique permettant la conservation de ces témoins de l'histoire de la ville que sont les cartes postales et les photographies. Certains ont déploré la brièveté des légendes accompagnant les photos exposées, ainsi que l'absence de traduction en malgache de ces textes. D'autres ont suggérés que ce type d'exposition prennent un caractère permanent avec l'ouverture d'une salle dédiée. A toutes ces personnes désireuses de voir préservé et mis en valeur de la manière la plus aboutie qui soit la documentation historique relative à la ville, il ne peut être fait qu'une réponse : rejoignez nous et adhérez à l'Association Ambre ! C'est en effet la contribution du plus grand nombre qui permettra seule d'améliorer et d'approfondir le travail déjà fait. Et une bonne occasion de le faire se présente avec l'assemblée générale ordinaire de l'association qui se tiendra le mercredi 10 décembre à 18h à l'Alliance française
L’association La main qui étreint, basée à La Réunion, rassemble des personnes nées à Joffreville avant de partir s’installer ailleurs, et qui souhaitent concrétiser leur rêve qui serait de « revenir sur les traces de leur enfance et de valoriser l’histoire de cette ville ». Cette volonté s’est notamment traduite par des actions humanitaires en faveur de Joffreville, mais aussi par différentes actions à Diego Suarez à laquelle est indissociablement liée Joffreville. L’association Ambre, fondée par Mme Reutt en 2001, n’est quant à elle plus à présenter aux lecteurs de La Tribune. Rappelons quand même que cette association poursuit inlassablement des actions en faveurs du patrimoine de la ville, mais est aussi à l’origine de nombreuses actions telles que la réhabilitation des jardins publics ou la réalisation de fresques pour en embellir les murs.
L’Association Ambre, ainsi que la Tribune de Diego qui en est membre, tiennent à témoigner toute leur reconnaissance à ceux qui en apportant leur parrainage ont permis la réalisation de cette exposition. Leur générosité a grandement contribué à la réalisation et au succès de cet événement :
- La Société Pêche et Froid Océan Indien (PFOI),
- La Compagnie Salinière de Madagascar (CSM – « La Saline »),
- La Société Commerciale et Industrielle de Madagascar (SCIM),
- Le Comptoir Burhani Akbabraly Mamoudjy,
- L’Alliance Française,
- L’entreprise de construction et de rénovation XBÂT Sarl,
- Planet Diego.
La Mairie a gracieusement mis à disposition la salle des fêtes et a apporté une assistance précieuse, nous sommes très sensibles à ces gestes.
Nos sincères et chaleureux remerciements aussi à tous ceux qui ont donné de leur précieux temps et nous ont honoré de leur présence lors du vernissage de l’exposition. L'exposition sera de nouveau présentée à l'Alliance f rançaise début 2015.

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2021