Retour haut de page
Dessin réalisé par Nino, un des jeunes artistes du club BD d'Antsiranana
Dessin réalisé par Nino, un des jeunes artistes du club BD d'Antsiranana

La ville accueillera du 7 au 12 septembre la première édition de la semaine de la bande dessinée. Cette manifestation, une première à Antsiranana, est une initiative du club BD de la ville, D-Sary, et de l’Alliance française

Le club BD, D-Sary, et l’Alliance française organisent l’événement qui sera ponctué de différents événements sur le thème de la BD, le tout agrémenté de la présence d’artistes reconnus internationalement dans ce domaine. Des ateliers seront organisés, tant pour les dessinateurs confirmés que pour les novices. Différents thèmes y seront abordés, comme notamment « La création d’une BD de A à Z ». Également au programme de cette semaine de la BD, des expositions diverses, dont la première présentation des jeunes du club D-Sary (club BD créé à l’Alliance française), notamment Nino, Mozer et Steve: « Les super héros à Madagascar ».
En collaboration avec la Mission pour l'Emploi, une conférence-débat se tiendra au café de l’Alliance française dont le sujet sera : « Le métier de dessinateur ».
Cet événement sera en outre l’occasion d’impliquer des jeunes talents prometteurs, de leur offrir un tremplin pour montrer leurs créations, affiner leur talent et leur montrer les possibilités de mettre en avant leurs compétences artistiques. Le moment de faire une place à la bande dessinée et le dessin dans le paysage culturel Il permet aussi de continuer les rencontres, les échanges de savoir-faire entre les artistes confirmés et les artistes en devenir. Les professionnels-invités interviendront dans ce programme s’étendant sur une semaine. Abigaïl et Alexandre Morellon seront présents. Ils sont les créateurs de Sparte, un collectif dont le but est d’aider un maximum d’artistes amateurs à progresser jusqu’à pouvoir vivre de leur passion. Alexandre Morellon est l’auteur de la saga Castan, parue aux éditions « Des Bulles dans l’Océan », partenaire de l’événement.
L’artiste malgache, Eric Andriantsialonina dit DWA sera aussi de la partie. Il est l’un des auteurs de « Coût d’état  » à Toamasina et « Mégacomplots » à Antananarivo. DWA a participé à des projets de bande dessinée collective au niveau national et international. Il est le lauréat du concours « Soa Ny Fiarahantsika », de la société STAR en 2008 (Madagascar), du concours « Africaemediterranéo » en 2010 (Italie) et une de ses bandes dessinées a été classée 3ème au concours international « Eagle Award Comics » de Londres en 2012.
Dinah Rajemison dit Catmouse James participera au projet. Elle est illustratrice pour enfants, directrice artistique et animatrice 2D. Elle a déjà travaillé pour l’agence de communication Novo-comm Ogilvy & Mather, en tant que storyboarder, graphiste et illustratrice en 2012. Elle travaille pour le magazine « Essentielle» et tient une chronique illustrée. En 2014, elle a réalisé l’illustration du livre « Indray andro hono ». Les deux artistes malagasy ont participé à plusieurs éditions du festival Gasy Bulles. Dwa et Alexandre Morellon ont été invités au festival BD d'Angoulême. Alexandre Morellon qui est dessinateur autodidacte, auteur de bande dessinée et illustrateur indépendant. A sa sortie du lycée, il fait son entrée dans le monde professionnel avec la saga Castan. C’est en 2013 que sort « Bienvenue au Macchawari », le premier tome de Castan. En février 2015, « La Terre du Dragon Tonnerre » paraît en avant-première au 42ème Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême. Il s’agit du second volet de la série. Il fonde avec sa femme Abigaïl, la ressource en ligne « SPARTE », les tutoriels sont courts et pratiques, des interviews y sont publiés et les auteurs, amateurs et plus expérimentés peuvent converser. Le but étant « d’aider un maximum d’artistes amateurs à progresser jusqu’à pouvoir vivre de leur passion »

Mozeration, Houdonou Ulrich Mozer à l’état-civil, fait partie du club de bande dessinée de l’Alliance française d'Antsiranana
Mozeration, Houdonou Ulrich Mozer à l’état-civil, fait partie du club de bande dessinée de l’Alliance française d'Antsiranana
Mozeration gagne le deuxième prix de concours Gasy Bulles

Première participation à un concours national et deuxième prix, alors que le talent et l’expérience des compétiteurs n’étaient pas du tout négligeables. C’est l’exploit de Mozeration, jeune bédéiste de Diego Suarez
« C’est un bon début, mais je ferai mieux la prochaine fois. Je vise le premier prix » assure l’artiste. Pour ce concours, Mozer a illustré l’histoire qu’il a lui-même écrite. Le thème de Gasy Bulles, 15ème édition étant « La jeunesse », l’histoire de Mozeration raconte « L’amour d’aujourd’hui » avec particulièrement ses mauvais côtés : la recherche d’intérêt et l’attachement pour le matériel. L’artiste était bien inspiré car il a relaté sur deux pages une expérience vécue. En quatre heures, le jeune bédéiste a réalisé les dessins, les couleurs et le scan. Il reconnait avoir eu quelques difficultés « il y a eu des effets que je voulais faire sortir, mais le matériel ne me le permettait pas ». Mozeration, Houdonou Ulrich Mozer à l’état-civil, fait partie du club de bande dessinée de l’Alliance française. Il affirme qu’au sein de ce club, il a pu exprimer son imagination et sa créativité. « Avant je reproduisais ce que d’autres faisaient, maintenant j’ai mon propre style ». Nino et Tizo, des dessinateurs locaux qu’il a toujours admirés l’ont encouragé à adhérer au club.
Mozeration se démarque des autres auteurs « j’aime créer la confusion. Dans les histoires que j’écris, il n’y a pas de héro. Je ne crois pas qu’un individu soit totalement méchant ou absolument gentil. Tous les personnages sont pour moi principaux » explique-t-il. Mozeration dessine des mangas (bande dessinée japonaise), avec son propre style. Il apprécie les œuvres d’Akira Toriyama, auteur et character designer, Dragon Ball notamment, et Stan Lee, créateur des super héros Spiderman et Hulk. Avec des amis, Mozeration crée des bandes dessinées, mais les coûts de l’édition constituent un blocage qu’ils espèrent surpasser par l’intermédiaire du club D’Sary. Le jeune homme de 23 ans estime que pour pouvoir apprécier et investir dans son art, il faut qu’il travaille. Difficile pour lui de penser à l’avenir en vivant de cet art. Mozer est en troisième année à l’Institut Supérieur de Technologie, filière transit et commerce international.

■ V.M

 

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2019