Retour haut de page
La fibre optique dans les rues d'Antsiranana
La fibre optique dans les rues d'Antsiranana

C’est au mois de février à Paris que la signature d’un contrat de 20 millions de dollars américains avec SAGEMCOM pour la mise en place de l’infrastructure du backbone nord de TELMA a été effectuée. Lors de l’ouverture officielle de l’American Interactive Center d’Antsiranana le 21 juin, l’administrateur directeur général de TELMA avait alors annoncé que les Diegolais débuteraient 2014 avec le haut débit

Le câble a tout d’abord relié Toamasina à Antalaha, en passant par Maroantsetra, il a par la suite raccordé Antalaha à Sambava, Vohémar, Ambilobe, Antsiranana où le câble serpente dans la ville. Cependant, l’arrivée du backbone en ville ne signifie pas pour autant qu’il sera opérationnel dès le mois de janvier, comme initialement annoncé. Il s’avère que les infrastructures ne sont pas mises en place à temps et l’arrivée du très haut débit à Diego Suarez ne se fera donc pas au début de l’année.

Quelques tranches longeant la RN6 ne sont pas réalisées à temps. Plus de 2 000 personnes sont employées pour la mise en place des infrastructures, travail particulièrement difficile car il ne suffit pas de creuser et d’enterrer le câble, Il a fallu éviter les canalisations, casser du béton, tout remettre en état, briser des roches … Il faut dire que certaines exigences et obstacles n’ont pas été envisagés et considérés comme il se doit avant l’exécution des travaux.
Mais même si l’avènement du haut débit est reporté, l’on peut déjà envisager les avantages qu’il fournira. Chaque foyer, chaque village, chaque ville par lesquels passe le câble pourront accéder au très haut débit une fois le backbone opérationnel. Après la capitale du nord, le backbone sera raccordé à Mahajanga, le câble passera par Anivorano nord, Ambilobe, Ambanja, Antsohihy, Port-Berger, Mampikony et Ambondromamy.
Du point de vue pratique, la mise en place du câble backbone nord permettra de biens meilleures connexions. Chaque foyer peut obtenir l’ADSL (Asymetric Digital Subscriber Line) et les entreprises peuvent demander le FTTH (Fibre to the Home). La télévision par câble, l’Internet à haut débit, le commerce électronique, la mise en réseau des services publics… sont parmi les évolutions apportées par le câble backbone. Notons que le premier câble (sous-marin) de Madagascar a été installé en 1896, il reliait le Mozambique à Madagascar (Mahajanga). Le second câble date de 2009 raccordant Toamasina-La Réunion et l’île Maurice. Ce câble « SAFE » a une capacité dépassant les 200 gigaoctets. Le câble EASSY qui connecte Madagascar au reste du monde a une capacité encore plus élevée, soit des milliers de gigaoctets.
TELMA demande la collaboration des autorités des locaux par lesquels la fibre optique passe pour la préservation de l’intégrité des câbles, de dénoncer aussi les saboteurs pouvant endommager ces câbles.

■ V.M

Commentaires   

# gasyconnect 29-12-2013 10:42
Projet qui mène au développement pour fuir le tourisme sxuel,le trafic d'organe,....

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2021