Retour haut de page

Saïd M’Ze qui est l’intermédiaire entre les ONG, associations, entreprises malgaches et le Senior Expertan Service estime que les Antsiranais ne profitent pas assez des services que les spécialistes de cette société d’utilité publique allemande peuvent fournir.

Sur les 19 projets réalisés en 2013, quatre seulement ont été exécutés à Antsiranana et un à Nosy Be. Il soutient pourtant que l’intervention de ces retraités spécialistes est très importante grâce leurs expériences et compétences dans des domaines très variés.

Ces 19 demandes d’appui technique concernaient l’hôtellerie, la gestion comptable, l’enseignement supérieur, l’automobile, mine, installation et adduction d’eau… « Les spécialités sont non seulement variées, les titulaires de projet n’ont pas à prendre en charge les frais de voyage international qui sont très coûteux, tout ce qui leur incombe est l’hébergement, les repas, le transport et l’argent de poche » affirme Saïd M’Ze qui est aussi président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Diego Suarez. C’est en effet par cette fonction qu’il a pu maintenir le contact avec le SES qui au départ collaborait avec les chambres de commerce et d’industrie malgache. C’est en 2004 que cette collaboration a été mise en place, suite d’une coopération entre les chambres de commerce et d’industrie de Madagascar et celle de Hambourg. La coopération a ralenti en raison de la crise, mais Saïd M’Ze continue à la promouvoir afin que les entrepreneurs malgaches puissent profiter du savoir-faire allemand. SES ne fournit certes pas de matériels, néanmoins, les retraités ont souvent des contacts, ce qui faciliterait les demandes en d’autres matières. Toutes les spécialités peuvent être demandées sauf l’armement et la technologie de pointe. L’identification des experts qui vont intervenir répond à des critères dont notamment la maîtrise de la langue étrangère, la capacité d’adaptation aux conditions du pays d’accueil, l’état de santé… L’appui apporté par ces experts peut être des conseils d'experts pour résoudre les problèmes techniques, économiques ou d'organisation, la qualification du personnel, un échange d'idées et d'expériences avec les cadres, une assistance dans la restructuration de la gestion d'entreprise, l'amélioration de la qualité des produits et l’introduction de nouvelles normes, une nouvelle impulsion pour la création de concepts marketing ou de plans commerciaux… Les associations, ONG et entreprises qui ont un projet nécessitant l’intervention des spécialistes du SES doivent avoir été créées au moins depuis deux ans. La demande avec spécification de la spécialité demandée est à envoyer à Saïd M’Ze, il dispose de 48 heures de consultation avant de la transmettre à SES qui répond au bout de trois semaines à six mois (maximum). Jusqu’ici c’est la prise en charge de l’hébergement et du forfait journalier (plus de 2 millions d’Ariary pour une mission de trois semaines) qui n’encourage pas les bénéficiaires de l’intervention de ces spécialistes.
Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

■V.M

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2021