Retour haut de page

Un cybercafé à Diego Suarez
Les cybercafés prolifèrent à Diego, la concurrence est rude. Certes l’assistance et la serviabilité sont les principaux atouts, mais une connexion un peu plus rapide fidélise la clientèle. En effet, les internautes d’Antsiranana n’hésitent pas à payer plus cher la minute s’ils peuvent envoyer et obtenir ce qu’ils veulent à temps.

Pour les gérants des cybercafés, il est difficile de maintenir l’équilibre entre rentabilité et qualité de service. Ils ne sont pas satisfaits des traitements que les fournisseurs d’accès à internet se contentent de leur accorder. En contractant pour une connexion « Pro » ou spéciale Entreprises, ils ont espéré une qualité au moins équivalente à ce qu’ils ont à payer (une facture 5 à 10 fois plus élevée que celle des particuliers).
Depuis l’avènement d’internet à Madagascar, les Provinces ont toujours souffert de connexion très lente, faute d’infrastructures et de matériels. Depuis deux ans, on parle beaucoup de fibre optique et de câble sous-marin qui apporteront une grande évolution dans le monde des télécommunications à Madagascar. Tandis que le Nord attend toujours cette évolution tant promise par le back bone Eassy de Moov/Telma sans que la plupart des internautes ne comprennent comment il fonctionne. Quelques changements sont ressentis chez Orange grâce au câble SAT-3 /WASC/SAFE qui relie Madagascar à l’Europe et à l’Asie. On attend principalement de cette technologie 3G d’Orange une plus grande connectivité internationale et une qualité maximale de connexion. Quant aux frais qu’il faut prévoir pour une connexion chez soi, il faut dire que le haut débit (128ko/s en moyenne et s’il n’y a pas problème de réseau, ce qui est rare) n’est pas à la portée de toutes les bourses. Pour l’achat d’un modem USB, il faut prévoir 115 000 Ariary (tarif promo en prépayé) chez Orange. En postpayé, il est à 0 Ariary, mais il faut s’acquitter d’une caution allant de 60 000 à 1 098 000 Ariary selon le tarif et le volume de données à télécharger choisis. Chez Moov, la clé 3G+ coûte 209 000 Ariary en prépayé et la durée des recharges ont diminué depuis le 1 août 2010, avec une carte de 5 000 Ariary par exemple, on n’est plus connecté pour deux heures, mais pour une heure seulement. En postpayé, la clé est à 59 000 Ariary, mais prévoyez 79 000 Ariary par mois pour un volume de données de 500 Mo. En cas de consommation supplémentaire, c’est 0,6 Ariary le Ko. Si le consommateur ne veut pas être facturé pour ses Ko supplémentaires, il y a un abonnement à internet illimitée proposé par Zain, de 90 000 Ariary par mois, le prix de la clé varie de 89 000 à 179 000 Ariary, selon le tarif.
Rares sont les Malgaches qui ont le moyen d’avoir une connexion chez eux, un budget très limité aux besoins du ménage ne permet même pas à la plupart de s’acquérir d’un ordinateur. Néanmoins, internet est très utilisé à Antsiranana et est devenu même un besoin, surtout pour les jeunes : étudiants, travailleurs et jeunes femmes en quête de leurs futurs amoureux étrangers.
V.M


 

Commentaires   

# Guest 18-09-2010 01:42
fa magnino sarotra be ny mikoragna ato? sa ts mahazo mikoragna?

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2020