Retour haut de page

Logo de l'association Jardins du Monde Madagascar
Des plantes très rares ou faciles à trouver : dans les rizières, dans notre jardin guérissent de nombreuses maladies. MM Dany Tsiresy et Jacquelin, responsables au sein de Jardins du Monde Madagascar nous donnent plus d’explication.

Jardins du monde est une association française fondée par Jean Pierre NICOLAS. A Madagascar, il a le statut d’ONG et est représenté à Diego Suarez. Actuellement, Jardins du monde emploie trois personnes : un médecin coordonnateur, un responsable de l’animation et de la formation et un responsable de la production et de la commercialisation des plantes médicinales. 
C’est en 2003 que l’installation de Jardins du monde à Madagascar et la collecte des données auprès des tradipraticiens ont débuté. 58 plantes ont été choisies pour leurs vertus curatives et parce qu’elles présentent moins de risque de toxicité. Jardins du monde cultive et vend les plantes c’est-à-dire les feuilles, les fruits et les fleurs frais ou séchés. Il donne aussi des formations pour les groupes de personnes qui souhaitent connaître un peu plus ces plantes. Evidemment, les trois personnes travaillant au sein du Jardin du monde Antsiranana ne peuvent pas assumer toutes ces responsabilités, l’ONG collabore avec des associations comme l’association Espérance de Sakaramy, l’AVUPMA ou Association pour la Valorisation et l’Usage des Plantes Médicinales à Antsiranana, cette association se charge surtout de l’animation, la FIVEMIA de Madirobe, il s’agit d’une association de femmes solidaires qui s’occupe du jardin de production de plantes médicinales. Elles ont été formées par Jardin du monde et ont été dotées de matériels de séchage et d’emballage des plantes. Ce jardin de production a été créée afin de ne pas toucher aux ressources naturelles, à la forêt surtout et afin d’éviter la pénurie. Jardins du monde dispose aussi d’un jardin pédagogique, près de la Croix rouge Diego, il est possible de le visiter et c’est surtout lors des formations qu’il est très utile pour que chacun puisse connaître la plante.

Actuellement, la population antsiranaise fait de plus en plus confiance aux produits de santé naturels. On note aussi l’intérêt que portent les étrangers aux plantes médicinales malgaches. En effet, puisqu’elles sont testées en laboratoire, puis les résultats approuvés par les organes étatiques, les gens peuvent les utiliser en toute sécurité sans risque de surdosage ou d’intoxication. Un sachet de feuilles séchées coûte en moyenne 500 Ariary, donc pour les Malgaches, c’est déjà une solution aux problèmes financiers. De plus leur posologie sont faciles à retenir et les effets secondaires sont tolérables et ne nécessitent pas toujours d’ordonnance du médecin. Néanmoins, il faut savoir que si le malade a pris l’infusion ou la décoction deux fois et qu’il n’y a pas eu de changement, il est conseillé d’aller voir un médecin. En effet, il faut tenir compte des effets secondaires, prendre du tambavy (de l’infusion) de manière excessive ou sans but précis nuit à la santé. L’utilisation des plantes médicinales dépend aussi de l’âge du malade : nourrisson, jeune, adulte. Pour les nourrissons, l’infusion et la décoction sont rarement conseillées, en plus pour ces tout petit il faut toujours voir un médecin avant décider quels soins leur prodiguer, quant aux femmes enceintes elles sont quasiment interdites.
En 2009, Jean Pierre NICOLAS et Jardins du monde ont sorti un livre intitulé : Santé de la famille et plantes médicinales au nord de Madagascar, ce livre de 263 pages parle surtout des maladies les plus fréquentes dans le Nord et des plantes à utiliser dans ces cas avec leurs posologies.

Quelques exemples de plantes pouvant guérir la fièvre :
12 feuilles fraîches de sadany ou anan’omby, un bulbe de citronnelle, deux doigts de gingembre, 6 feuilles d’eucalyptus, 6 ravim-boafotsy. Les mélanger (ou deux de ces composants au minimum) et mettre dans un litre d’eau, laisser sur le feu pendant 10 mn puis boire toutes les 3 heures sans réchauffer. Il ne faut pas boire la même infusion le lendemain, il faut en préparer une autre.
■V.MProduits Jardins du Monde Madagascar

Jardins du Monde
Appt n°5 Immeuble Parakh 
4, Avenue du Général de Gaulle
201-ANTSIRANANA

Tél : 032 41 544 48
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2020