Retour haut de page

Après avoir voté à Ambatobe, Antananarivo, Rajoelina a rassuré la population sur l’inexistence de fraudes dont les autorités étatiques de même parti que lui étaient accusées être impliquées. Sortant de son bureau de vote à Faravohitra, Ravalomanana a quant à lui renforcé la sensibilisation des électeurs à passer aux urnes

Si ce dernier a dit durant le débat du 9 décembre qu’il ne contestera pas les résultats des élections, Rajoelina, s’est prononcé ce matin en appuyant qu’il acceptera « le verdict des urnes », les résultats, quels qu’ils soient. Hery Rakotomanana, président de la commission électorale nationale indépendante, pour la légitimation des résultats, a tenu à rappeler les règles du procédé de vote aux électeurs et a appelé les candidats à se faire représenter par leurs délégués dans tous les bureaux de vote de toute l’île, pour la transparence du déroulement de l’élection.

La communauté internationale confiante

Stuart Wilson chargé d’affaires de l’ambassade des Etats-Unis, dans une déclaration officielle a appelé les candidats et leurs partisans à respecter « la confiance que les électeurs accorderaient à travers les urnes ». Le chef de la délégation de l’Union Africaine, Ramtane Lamamra face au Premier Ministre malagasy Christian Ntsay, lors de leur rencontre du 18 décembre affirme que l’Union est attentive et donne une grande importance au processus et à l’évolution historique du pays. Les membres du Groupe International de Soutien à Madagascar (GIS-M) et les missions d’observations électorales (COI, SADC, Union Africaine, OIF et Nations Unies) dans un communiqué de presse ont indiqué « nous réitérons l’engagement de la communauté internationale de rester mobilisée aux côtés du peuple et de l’Etat malagasy pour la consolidation du processus démocratique et la stabilité du pays, ainsi qu’en faveur de son développement et social ». Quelques jours auparavant, soit le 13 décembre, Giovanni Di Girolamo, ambassadeur de l’Union Européenne à Madagascar, soutient que l’Union est neutre et n’entend qu’ « aider Madagascar à avoir une élection crédible et transparente et reconnu par la population comme légitime pour la stabilité dans le pays ».

Jusqu’ici, aucun incident majeur ne dérange le déroulement des opérations de vote. Plus de 9 millions 9 cent mille électeurs sont attendus ce jour pour choisir le sixième Président de la République de Madagascar. D'après la mission de l'observation électorale de l'Union Européenne à Madagascar, de 6h à midi, le taux de participation au premier tour a diminué de moins de 4 à 5% par rapport au tour de la présidentielle.

■ V.M

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Lundi
MD316/317(AT7)
Arrivée Départ
ANTANANARIVO 06h00
ANTSIRANANA 07h55 08h30
ANTANANARIVO 10h30

Tous les horaires

Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2019