Retour haut de page

Eric Jaonosy, directeur de l'hôpital manara-penitra
Eric Jaonosy, directeur de l'hôpital manara-penitra
Nous avons posé quelques questions au directeur se rapportant au fonctionnement de l’hôpital manara-penitra et aux plaintes des patients.

Quant à la sévérité de certains médecins, le directeur Eric Jaonosy explique que chaque individu a sa personnalité et son mode d’approche. Il soutient que la perception de ces attitudes dépend des malades qui peuvent les prendre du bon ou du mauvais côté.

Il déplore aussi l’habitude des patients qui attendent que leur état s’aggrave avant de rejoindre les établissements sanitaires, d’autres d’après lui, ne suivent pas les recommandations des médecins, ce qui peut engendrer des complications. En ce qui concerne l’insuffisance de personnels qu’il a avancé un mois après l’ouverture de l’hôpital, Eric Jaonosy affirme que le Ministère de la Santé Publique a donné des réponses positives suivant ses contraintes et les besoins de l’hôpital. Ces réponses ne correspondent pas exactement aux demandes, mais la situation évoluerait, selon toujours le directeur de l’hôpital manara-penitra. En ce moment, c’est le service «  Exploration fonctionnelle » qui manque le plus de personnel et ce sont les employés du service Imagerie médicale qui assurent les examens.

Hôpital manara-penitra d'Antsiranana
Hôpital manara-penitra d'Antsiranana

En ce qui concerne les inquiétudes des femmes enceintes quant au fait que nombreuses auraient subi des opérations lors de leur accouchement, le directeur répond que la césarienne n’est pas systématique, mais il faut prendre en compte que l’hôpital est un centre de référence, il accueille donc les cas d’accouchement à complication transférés par d’autres centres de santé. Il fait part aussi de la situation des femmes enceintes qui n’effectuent pas de consultations prénatales. Elles n’arrivent à l’hôpital que pour accoucher et compliquent souvent le travail des sages-femmes.
Nombreux sont les parents et malades qui arrivent à l’hôpital et.qui sont obligés d’attendre des heures avant d’être reçus. L’explication serait qu’il y a des situations d’urgence qui nécessitent la présence des médecins chargés des consultations externes. Ce qui revient toujours au manque de personnels au sein de ce centre hospitalier de référence régionale.

 

Les chiffres :

Du mois de janvier au mois d’octobre 2013,
5 708 admissions dont 1 293 à la Maternité (23%), 1 044 en Pédiatrie (18%) et 3 371 dans les autres services (59%)

■V.M

Commentaires   

+2 # mbala 30-01-2014 20:14
oui les medecins a diego en general hopital bé ou le nouveau hopital sont loin du sermont d'hypocrate ils n'ont pas le sens du devoir car il écoutens pas les patients ils pensent qu'ils sont intouchables cest honteux tous ceux qu'ils veulent cest remplir leur poches ils TOUS LES CHANGER car il ya un qui vient de tana qui est soit disant le chef il ne vaut rien et meriten d'etre limogé de sa fonction car un médecin comme cela je n'ai jamais vu et on voit vraiment il est la pour de l'argent
de plus les medicament et soins doivent etre gratuit pour les necessiteux donc avec le nouveau gouvnt il faut mettre les gens de la cote a diego et ca marchera mieux
+1 # gwenn 30-01-2014 23:18
:oops:mbala vous avez raison a 100/
-1 # JoDs 31-01-2014 19:20
Je suis de Diego,je suis sakalava mais je suis pas d'accord avec cette affirmation. Professionnelle ment et Humainement je n'ai jamais connu un médecin qui a le merite de Docteur Sahondra et surtout les cotiers. Combien de fois elle prenait pas mon argent et me donnait des médicaments gratuitement et je suis sur que je n'étais pas le seul.

Paix à son âme!!
+1 # mbala 01-02-2014 10:38
sahondra était une exception mais la majorité sont la pour leur poche hors ils sont payé pour sauver des vies qu'ils changent de METIER donnez la place aux jeunes qui veulent exercer ce métier avec dignité
je pense que le noveau gnvt va changer la façon dont les cotiers veulent accéder au poste de haut responsabolité et qu le traffic de bois de rose soit condamné car on pfait de la déforestation au plaisr EGOISTE DE CES ASIATIQUES qui nous détruisent le pays peuple malgache prennos notre avenir avec fiérté et je dis haut et fort DIEGO EST SUPER les gens de diana doivent profiter de leur richesse tant sur le touristes et le sur l'emploi .je trouve domage que les gens de diana ne PEUVENT PAS ACHETER UNE BOITE DE THON car peche et froid exporte tout
+1 # JoDs 04-02-2014 03:24
Sur ce point Je suis tout à fait avec toi Mbala!!!!!, Sutout Pendant la transition j'avais même honte de moi des fois. Je croyais pas qu'on était des peuples si soumis et si facile à manipuler.

Vive Ds
# mbala 05-02-2014 22:42
soyez clairvoyant faites vous entendre comme les autres pays du monde qui font la greve quand ca ne va pas il ya internet faite vehiculez les images si l etat vous torture vivement diana libre et federé que les sakalava soit maitre de leur region
# Levrel 13-03-2014 13:16
Coup de gueule de Mbala, tout à fait légitime. Malheureusement il y a beaucoup de choses à dénoncer sur Diego, notamment les comportements des notables locaux qui favorisent toutes sortes de magouilles. Inacceptable bien sûr cette mentalité cupide du personnel soignant de l'hôpital mais pour autant il faut aussi éviter de fustiger une catégorie éthnique. Diego appartient à tous les Gasy et seules des élites compétentes doivent être choisies à la place qu'il faut. Les discours Diana aux antakarana sont révolus, ce sont ces mêmes attitudes qui freinent le développement. Le nouveau gouvernement qu'on attend incessamment aura du pain sur la planche.

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

Les Petites Annonces

PetitesAnnonces-DiegoSuarez.com
Le Site d'Annonces Gratuites du Nord de Madagascar

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Mardi
MD316/317(AT7)
Arrivée Départ
ANTANANARIVO 06h10
ANTSIRANANA 08h05 08h40
ANTANANARIVO 10h40

Tous les horaires

250 SOCOGI
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2018