Retour haut de page

Cela fait trois ans que Haja, 18 ans, originaire de Fianarantsoa pousse son petit
Haja est envoyé à Antsiranana uniquement pour vendre de la glace
Haja est envoyé à Antsiranana uniquement pour vendre de la glace
chariot à glace à travers la ville de Diego Suarez, à la grande joie des enfants. De la glace en cornet à seulement 100 Ariary le simple et 200 Ariary le double.

Les couleurs vives : rose et blanche ravissent les petits et même si la composition de la glace est toute simple, les enfants se lèchent les doigts une fois le petit cornet englouti. La glace que Haja vend est faite avec de l’eau, de la farine, des colorants et du parfum alimentaires.

Les petits clients de Haja ne voient pas tellement la différence avec la glace cinq fois plus grosse que ce qu’ils viennent de consommer, achetée à 1 500 voire 2 000 Ariary chez les célèbres glaciers de Diego Suarez. Et pour satisfaire les écoliers de Lazaret sud, Haja effectue chaque jour plus de 5km. Tôt le matin, il quitte son domicile qui est aussi son lieu de travail à Bazarikely et rejoint le Lazaret karany du lundi au vendredi. Il se poste devant deux bâtiments à étage en bord de la rue.

Là c’est le passage des élèves d’au moins trois établissements scolaires. C’est entre 15 et 17 heures que la glace de 5l et 150 cornets sont épuisés. Il retourne alors chez lui et effectue le versement quotidien à son employeur. C’est ainsi que se déroulent ses journées, durant les jours d’école et quand il fait beau. Il en va de même pour ses onze collègues. Ils se sont convenus des lieux à fréquenter durant la semaine et où ils font leurs commerces. Aucun ne s’avise d’empiéter sur le territoire de l’autre. Ce n’est qu’en vacances que les glaciers ambulants sont libres de circuler là où ils veulent ainsi que les week-end. Habituellement, ils s’arrêtent aux environs de la gare routière, à la SCAMA. Le samedi, ils vont jusqu’à Antanamitarana pour le marché.
Les activités des glaciers ambulants ne sont pas à l’abri d’incidents. Le 26 décembre, un individu a dérobé toute la recette de Haja. De plus, ces dernières semaines, le temps ne favorise pas le commerce. « Dès que le temps se gâte, il faut se hâter de rentrer parce qu’il ne faut pas mouiller les cornets » dit-il. Ces cornets sont en effet envoyés d’Antananarivo sur commande. Les 150 cornets sont déposés les uns sur les autres au dessus du chariot. Le toit est mis en place seulement pour maintenir la fraicheur à l’intérieur du tricycle. Le seau de 5l contenant la glace est encastré à l’intérieur du chariot entre des blocs de glace et du polystyrène. Donc même si le chariot est facilement maniable, son poids n’est pas négligeable.
Comme la plupart de ses collègues, Haja est envoyé à Antsiranana uniquement pour vendre de la glace. Ils sont cinq à être hébergés par son employeur. Le salaire avoisine les 40 000 Ariary plus des bonus lors des fêtes de fin d’année et la fête nationale.
Pendant ces trois années à Antsiranana, Haja n’a pas encore eu l’occasion de retourner voir sa famille à Fianarantsoa. Il assure qu’il connait bien la capitale du nord maintenant et est bien habitué à son travail.


■V.M

Commentaires   

+1 # paul 05-02-2014 15:11
merci à votre équipe de trouver en permanence des sujets atypiques, intéressants et parfois plein de poésie....
votre journalisme au coeur de la cité et de ses habitants est un exemple que vos autres confrères devraient suivre....
Bonne continuation... ..

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2021