Retour haut de page
L’ONG Cœur et Conscience œuvre, dans le cadre de son programme de Protection de l’enfance, pour la création d’un réseau de familles d’accueil
L’ONG Cœur et Conscience œuvre, dans le cadre de son programme de Protection de l’enfance, pour la création d’un réseau de familles d’accueil

Sur les 100 000 habitants que compte la ville de Diego Suarez, près de la moitié ont moins de 15 ans. Depuis la crise politique de 2009, le contexte socio-économique n’a cessé de se dégrader : augmentation du chômage, des familles monoparentales, de la pauvreté, de la malnutrition et de l’insécurité. Autant de facteurs qui renforcent un environnement propice aux violences et à la maltraitance.

Il existe différentes formes de maltraitance et elle est définie par la Convention internationale des Droits de l’Enfant comme toute forme de violence, d’atteinte ou de brutalité physique ou mentale, d’abandon, de négligence, de mauvais traitements ou d’exploitation, y compris la violence sexuelle, exercés sur un enfant par ses parents ou toute autre personne. L’exploitation économique et sexuelle des enfants est malheureusement une situation très répandue qui nécessite une réponse rapide et un placement d’urgence des victimes. Malheureusement, à Diego Suarez, le dispositif d’accueil pour ces enfants reste encore insuffisant compte tenu de l’ampleur du phénomène.

Que peut-on faire face à la maltraitance ?

Trop souvent, les personnes qui ont connaissance de cas d’abus ou de maltraitance ne les signalent pas, et ce pour différentes raisons. Parfois c’est la peur qui pousse les gens à ne rien faire, mais aussi souvent la méconnaissance des différentes instances où l’on peut porter plainte et dénoncer les cas d’abus. Voici les principales alternatives possibles :
- Depuis 2012, la ligne verte téléphonique est en fonction à Antsiranana, en composant le numéro 147. Cette ligne verte pour l’enfance en danger vise non seulement à stimuler le signalement des cas de violence, mais à augmenter l’efficacité des interventions pour la protection de l’enfant.
- La Direction Régionale de la Population et des Affaires Sociales (DRPAS), les présidents des Fokontany, la Police des Mœurs et de la Protection des Mineurs (PMPM), la gendarmerie ainsi que la Juge des Enfants sont autant d’instances habilitées à recevoir des plaintes .
Les voies pour signaler des abus sont nombreuses et il est indispensable de briser le mur du silence. Les enfants maltraités peuvent et doivent être aidés, vous aussi en tant que citoyen, vous pouvez y changer quelque chose.

La société civile se mobilise aussi pour les droits de l’enfant

Suite à différents cas graves d’enfants maltraités et en situation de danger, les principaux acteurs de la protection de l’enfant se sont réunis afin de trouver une solution. C’est ainsi que l’ONG Cœur et Conscience, une ONG d’aide à l’enfance œuvrant à Diego Suarez depuis 2006, a ouvert une première maison d’accueil en mai 2010, qui deviendra la MOFA, Maison d’Orientation vers les Familles d’Accueil. Cette maison a pour objectif d’accueillir temporairement les enfants signalés en danger. Grâce à une équipe de professionnels : psychologue, intervenants sociaux et nourrices, les enfants y reçoivent soins, protection et suivi nutritionnel, médical, psychosocial et scolaire, avant d’être réintégrés dans leurs familles, lorsque cela est envisageable, ou orientés vers une famille d’accueil adaptée. Aucune autre structure de ce type n’existe à Diego Suarez.
Depuis 2011, l’ONG Cœur et Conscience œuvre, dans le cadre de son programme de Protection de l’enfance, pour la création d’un réseau de familles d’accueil, en collaboration avec la Direction Régionale de la Population et des Affaires Sociales et l’UNICEF. De nombreuses familles ont déjà été formées et les partenaires de ce projet cherchent maintenant à recruter de nouvelles familles.

Devenez famille d’accueil !

Qu’est-ce qu’une famille d’accueil ?

Le rôle de la famille d’accueil est de s’occuper de l’enfant et de lui donner de l’amour avant qu’il puisse réintégrer sa famille d’origine ou élargie
Le rôle de la famille d’accueil est de s’occuper de l’enfant et de lui donner de l’amour avant qu’il puisse réintégrer sa famille d’origine ou élargie

Une famille d’accueil prend en charge temporairement un ou plusieurs enfants mineurs en situation vulnérable : des enfants abandonnés, maltraités ou négligés. La famille d’accueil n’est pas une famille d’adoption. L’objectif est que l’enfant retourne vivre dans sa famille d’origine ou élargie quand cela est possible. Le rôle de la famille d’accueil est de s’occuper de l’enfant et de lui donner de l’amour avant qu’il puisse réintégrer sa famille d’origine ou élargie.

• Vous aimez vous occuper des enfants et leur apporter de l’affection ?

• Vous avez envie d’aider un enfant qui se trouve dans une situation de danger ?

• Vous pensez avoir les qualités personnelles pour accueillir, protéger et aimer un enfant qui en a besoin ? Que faut-il pour devenir famille d’accueil ?

• Etre un couple ou une personne seule

• Avoir entre 30 et 65 ans

• Avoir maximum 3 enfants à charge

• Ne pas avoir de problème de santé pouvant affecter l’accueil d’un enfant • Aucun membre du foyer ne doit avoir été condamné à des peines criminelles ou correctionnelles

• Avoir un logement de 2 pièces minimum ou d’une grande pièce

• Etre suffisamment disponible pour accueillir l’enfant En devenant famille d’accueil, vous bénéficierez de formations, d’un accompagnement par nos intervenants sociaux et d’un soutien financier.

Pour vous renseigner ou postuler, venez nous rencontrer :

Association Cœur et Conscience - Diégo-Suarez 36 rue du Général de Gaulle En face EPP Annexe lycée – quartier Avenir www.coeuretconscience.org

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2019