Retour haut de page
Aquarelle réalisée par un des membres de l’association pour illustrer leur carnet de voyage
Aquarelle réalisée par un des membres de l’association pour illustrer leur carnet de voyage

L’association Parrainage Lyon Madagascar fête ses 15 ans cette année. A son début, l’association soutenait des familles d’Antananarivo dans des conditions de vie des plus pauvres. Actuellement, les 250 membres de l’association parrainent des centaines de familles avec environ 700 enfants et étudiants dans trois villes de Madagascar : Antananarivo, Antsiranana et Antsirabe

Pour ces quinze années d’existence, Rebay Mehentel le président de Parrainage Lyon Madagascar rappelle le principe de l’association « nous ne voulons pas devenir une entreprise de l’humanitaire qui risquerait d’absorber pour son fonctionnement une grosse partie des dons, au détriment de son objet et aux dépens de la qualité du lien et de la relation de proximité avec les filleuls ».

Le parrainage se fait sous quelques conditions : des femmes élevant seules leurs enfants. Ce qui signifie que le retour à une vie de couple met fin au parrainage car ce n’est plus au parrain ou à la marraine qu’incombe la prise en charge des études des enfants, mais aux parents. Les 25€ versés mensuellement au foyer sont en effet destinés aux études des enfants. L’association s’est par ailleurs posé l’objectif de soutenir la maman et l’accompagner vers l’autonomie financière, de faire des bénéficiaires du parrainage des êtres dignes et responsables, de créer un lien entre le parrain ou la marraine avec la familles parrainée. L’association n’intervient pas en effet dans les liens qui se créent et n’interdit pas le plus que pourrait apporter le parrain ou la marraine. A partir de 2009, l’action de l’association s’est élargie et un parrainage spécifique a été créé et vise plus particulièrement les étudiants. Ceci afin de permettre aux bacheliers des familles défavorisées de poursuivre leurs études, voire de faciliter leur accès au monde professionnel.

Nous ne voulons pas devenir une entreprise de l’humanitaire qui risquerait d’absorber pour son fonctionnement une grosse partie des dons, au détriment de son objet et aux dépens de la qualité du lien et de la relation de proximité avec les filleuls   Rebay Mehentel,Président de l’association Parrainage Lyon Madagascar

A Diego Suarez, Parrainage Lyon Madagascar compte une cinquantaine de familles parrainées. Trois étudiants parrainés, quatre autres sont en attente, un élève à Institut Supérieur des Infirmiers et Sages femmes et six à l’institut Sainte Anne. Le taux de réussite pour le Certificat d’Étude Primaire Élémentaire était de 100% en 2013, six élèves sur 26 ont obtenu le Brevet d’Étude du Premier Cycle et 8 sur les 18 candidats au baccalauréat ont obtenu leur diplôme, dix jeunes sont en formation annexe. Pour les familles parrainées à Antsiranana, le parrainage s’est étendu à l’aide aux soins médicaux, la prise en charge partielle des notes des examens et médicaments lorsqu’ils dépassent la moitié du parrainage mensuel, à l’équipement en chirurgie dentaire de proximité. Pour accompagner les familles au quotidien, les aider dans les formalités administratives, la recherche de logement, d’un médecin, l’association grâce à la cotisation annuelle verse une indemnité à une correspondante locale malgache par antenne pour le temps qu’elle consacre à l’association. Ces correspondantes sont l’intermédiaire entre les chefs d’antenne, les parrains /marraines et les familles. Elles aident par leur connaissance du terrain et des conditions de vie les familles à prendre les décisions et les soutiennent dans les difficultés. Elles ont un rôle de conseiller auprès des mamans et auprès des enfants quand les mamans ne sont plus capables d’assumer leur responsabilité de mère de famille. Elles vérifient que les règles du parrainage sont respectées et que les projets des familles sont bien poursuivis. Elles sont amenées à se déplacer fréquemment au foyer des familles parrainées pour garder avec elles un contact réel. Elles accompagnent aussi les chefs d’antenne lors de leur visite annuelle et elles traitent avec eux les cas d’urgence ou quand il y a des décisions à prendre.

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2019