Retour haut de page
Ahmad Aly Mohamed (au centre) décoré la Croix de Chevalier de l'Ordre de l’Etoile de la Grande Comore, en présence de la diaspora comorienne
Ahmad Aly Mohamed (au centre) décoré la Croix de Chevalier de l'Ordre de l’Etoile de la Grande Comore, en présence de la diaspora comorienne

Une cérémonie était organisée le samedi 22 novembre dans le hall de l’Alliance française d’Antsiranana à l’occasion de la remise de la Croix de Chevalier de l’Ordre de l’Etoile de la Grande Comore à M. Ahmad Aly Mohamed pour son « aide technique et humanitaire au profit des Comores »

De nombreuses personnes sont venues honorer de leur présence cette remise de médaille, autorités civiles et militaires de la DIANA, élus politiques, chefs religieux, notables de la ville ou encore des militaires à la retraite ou des amis.

La première partie de la cérémonie a été présidée par M. Yves Galvez qui, outre les salutations d’usage a présenté l’Ordre de l’Etoile de la Grande Comore, qui fut créé en 1813 par le sultan Thibe Achmet et dont les statuts furent élaborés en 1889 par le sultan Said Ali. A l’époque, ce dernier demanda au Président de la République de ranger cette décoration parmi les ordres étrangers que les Français étaient autorisés à recevoir, ce qui fut approuvé par la France et reconnu par la grande chancellerie de la Légion d’Honneur française. A la suite de son discours, M. Galvez a sans plus tardé décoré de la Croix de Chevalier de l’Ordre de l’Etoile de la Grande Comore à M. Ahmad Aly Mohamed, une décoration accordée personnellement par le Sultan Said Ali pour son « aide technique et humanitaire au profit des Comores ». Lors de son allocation, M. Ahmad Aly Mohamed n’a pas manqué de remercier l’assistance et a exprimé sa profonde reconnaissance et fierté de recevoir cette décoration. Il a par ailleurs tenu à souligner les liens profonds existants entre les trois pays Madagascar, les Comores et la France, « la plus grande famille de l’Océan Indien » et la présence dans tous les cimetières du Nord de ressortissants de ces trois pays. La cérémonie a été clôturée par un vin d’honneur offert par le président de l’AACFRM.

Ahmad Aly Mohamed

Ahmad Aly Mohamed est né à Diego Suarez en 1958. Il étudie au Lycée français Sadi Carnot avant de rejoindre la Capitale où il obtiendra son baccalauréat à l’Alliance française. Il poursuit ensuite ses études en France à Aix en Provence et sort diplômé d’un BTS logistique. De 1982 à 2009, il effectue une longue carrière dans la Légion Étrangère, durant laquelle il participera à pas moins de vingt-deux actions d’intervention humanitaire au Tchad, en République Centrafricaine, au Rwanda, au Congo Brazzaville, en Côte d’Ivoire, à Djibouti, au Gabon, ou encore en Guyane. Il reçoit la Médaille Militaire, 2ème ordre national français, une des décorations françaises les plus prestigieuses instituée en 1852 par Louis-Napoléon Bonaparte. Depuis 2009, il exerce un poste de cadre supérieur dans une entreprise française de logistique et de transport international. A titre personnel, il s’investit sans compter son temps, et avec ses propres moyens financiers dans diverses actions humanitaires au profit des comoriens résidents à Diego Suarez. Parmi ces actions, nous pouvons citer la réfection d’écoles, la dotation d’équipements scolaires, soutien à la remise en état des cimetières militaires français, suivi et aide en faveur des comoriens défavorisés et divers sponsoring ou dons de médicaments.

Président de l’AACFRM

Depuis début 2013, il fédère les anciens combattants français résidant à Diego Suarez en tant que président de l’Association des Anciens Combattants Français Résidant à Madagascar (Section de Diego Suarez – Maginot 244). Outre le soutien à l’organisation des différentes cérémonies militaires qui se déroulent tous les ans ou l’organisation des cérémonies de remises de médailles, le but de son action est de créer à Diego Suarez une maison du combattant qui permettrait de rassembler tous les anciens. Une demande a été transmise à la Commune Urbaine de Diego Suarez il y a quelques mois pour la mise à disposition d’un local en ville. Si cette demande n’a pas encore été validée formellement, des structures ou particuliers se sont d’ores et déjà manifestés pour apporter un soutien technique et financier à ce projet. Une des actions que l’association souhaiterait également mettre en place, et suite notamment à la rénovation récente des différents cimetières militaires consiste à créer un chemin de mémoire touristique et culturel concernant les anciennes nécropoles françaises du nord de l’île, ce qui pourrait sans aucun doute présenter un intérêt certain tant pour les anciens combattants, habitants de la ville, ou les touristes visitant le Nord de Madagascar.

Plus d’informations :

Ahmad Aly Mohamed

Président AACFRM, Tél. : 032 49 944 09, Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Yves Galvez

Suppléant, Tél. : 032 62 328 76, Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2021